Battle Beast au Hellfest 2022 : quand Maléfique se met au Power

Battle Beast - Week-end 1 - Dimanche 19 juin -  Mainstage 2 - 14h20

Dix ans après leur premier concert sur le sol français et pour la vingt-cinquième de leur carrière dans l'hexagone, les Finlandais de Battle Beast viennent poser bagage pour la toute première fois sur Clisson et le Hellfest.

Alors que Lacuna Coil vient de terminer son set sur la Mainstage 1, une partie du public se déplace de seulement quelques mètres pour accueillir Battle Beast sur la Mainstage 2. Le groupe finlandais de heavy / power à tendance symphonique est un fer de lance de la nouvelle génération et cela depuis la sortie de Steel en 2011. Alors même si la chanteuse originale et le guitariste fondateur ne sont plus présents, le combo continue son bonhomme de chemin sous la houlette de Noora Louhimo.

Avec un tout nouvel opus sous le coude, Circus of Doom, ayant vu le jour au début de l'année, Battle Beast va principalement axer sa prestation sur celui-ci. Ainsi sur les huit titres joués, cinq sont issus du petit dernier de la famille. Le concert commence par le morceau éponyme de l'album avant d'enchaîner sur "Straight to the Heart" de l'excellent Bringer of Pain. Battle Beast réussit très bien à mixer le heavy et le power sur ces derniers albums en ajoutant des éléments plus proches de la pop notamment dans les refrains qui sont toujours autant imparables.

En plus de nous éblouir vocalement, Noora Louhimo continue de nous étonner par ses tenues scéniques. Il y a de grandes chances que son costume soit dans la continuité de la thématique visuelle de Circus Of Doom mais difficile de ne pas penser au Maléfique de Disney.

En plus d'être un très bon groupe studio, c'est vraiment sur scène que Battle Beast se révèle. Ce n'est pas tant que le groupe soit meilleur que tous les autres c'est surtout qu'on sent des musiciens qui prennent du plaisir et jouent entre eux sur scène. C'est marquant quand on voit Battle Beast dans une petite salle (en exemple cet excellent concert à Petit Bain en 2017) que sur la scène d'un immense festival.

Avec un Circus of Doom massivement représenté et seulement quarante minutes de temps de jeu, cela veut dire que Battle Beast doit faire l'impasse sur des albums. Quel dommage de ne pas avoir au moins un petit bout de Battle Beast ou Unholy Savior d'autant plus que le choix de jouer "Eden" de No More Hollywood Endings s'avère assez discutable.

C'est "King for a Day" qui achève la prestation de Battle Beast et nous sommes bien heureux d'avoir revu nos chouchous Finlandais.

Setlist Battle Beast

Circus of Doom
Straight to the Heart
Eye of the Storm
Where Angels Fear to Fly
Wings of Light
Eden
Master of Illusion
King for a Day

Photos : Florentine Pautet.

Reproduction interdite sans l’autorisation de la photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements