Trail of Murder – Shades of Art

Le Metal lui aussi est une histoire de mode … Depuis quelques temps déjà, les combos de Power Metal en vogue proviennent d’Italie. Et oui, le Metal symphonique épique aux claviers kitch à souhait fait des émules … Pour preuve, il n’y à qu’à jeter un oeil au succès du nouveau Luca Turilli’s Rhapsody, ou encore à des combos tels que Holy Knights, Thy Majestie, et consorts … Le Power scandinave n’étant plus ce qu’il était (Nocturnal Rites bien silencieux depuis trop longtemps, Axenstar n’est plus que l’ombre de lui-même, Supreme Majesty envolé …) nous a tout de même livré de bonnes réalisations, tels que le premier Sky Of Rage, ou encore les prometteurs The Embodied. Un nouveau venu dans le milieu risque de renverser la tendance.

Bien qu’étant un nouveau groupe, Trail of Murder comporte en ses rangs des protagonistes expérimentés … Etant le nouveau groupe monté par le vocaliste Urban Breed ( actuel Pyramaze, ex-Bloodbound, ex-Tad Morose), il comporte également Daniel Olsson (ex-Tad Morose également), et le batteur Pelle Akerlind (Morgana Lefay), le reste des musiciens (Hasse Eimar à la guitare et Johan Berquist à la basse)  complétant le line-up, étant eux, des nouveaux venus.

Bien que 3/5 de ses membres ont évolué dans des combos Power Metal puissant et sombre (Tad Morose et Morgana Lefay), c’est une orientation un poil différente que les suédois ont pris sur leur premierè offrande, Shades Of Art. C’est bel et bien du côté des dernières réalisations de Nocturnal Rites, ou encore des jeunots de 8 Point Rose que se situe la musique délivrée par Trail Of Murder, un Heavy/Power Metal mélodique, à tendance FM ultra tubesque.

     

Et le ton est donné avec « Shades Of Art », qui entame cet album de fort belle manière, avec ses riffs efficaces, quelques samples apportant une très légère touche moderne à l’ensemble, et la voix puissante et chaude du frontman qui s’en donne à cœur joie. Soli bien exécuté, chœur entêtants, ce titre a tout d’un hit . Et la piste suivante, « Carnivore », en prend le chemin également. Rythmique plombée, ambiance un poil plus sombre, très bonnes lignes vocales, le headbanging sera de rigueur.

Et c’est dans cette optique que l’album a été construit. L’efficacité est une constante sur ce Shades Of Art, que les titres soient plus ambiancés (« Your Silence ») ,ou très directs (« Higher » et ses relents de « Killing Ground », des vétérans de Saxon sur les couplets ). On a même droit à des gros riffs qui tâchent (« The Song You Never Sang », « Some Stand Alone »), le tout est exécuté à la perfection, et l’on sent que les protagonistes ont de la bouteille, et composent en conséquence.

Côté production, c’est clair, c’est net, et précis. Le tout est parfaitement audible, et les rares samples magnifient les compos. Jonas Kjellgren, sert à sa grande habitude, un travail de qualité.

Vous l’aurez compris, Trail Of Murder ne révolutionnera pas le Metal, mais à défaut de ça, nous délivre un premier opus de grande qualité, qui séduira à n’en pas douter l’amateur de Metal mélodique qui sommeille en vous.

Note réelle : 7.5/10

                                                                                                                                                                       Axel

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements