Otep – Sounds Like Armageddon (Live)

Otep, il fut encore quelques années où l’on confondait cette plantureuse blonde au groupe déjà bien connu dans le milieu du metal Opeth. Mais aujourd’hui non, ce temps est bien fini pour la chanteuse et ses troubadours. Ils ont bel et bien réussi à se trouver une place et se créer un nom et un univers à part entière. Après 12 ans d’activité, 5 albums et 10 ans après la sortie de Sevas Tra, leur premier opus, damoiselle Shamaya offre à nos esgourdes une première fournée live : Sounds Like Armageddon.

La tracklist fait envie. On y trouve l’indémodable « Ghostflowers » et l’indétrônable « Blood Pigs », avec son beau misheard  «A manger ou sans sel» où on se permet de l’imaginer brandissant une tête de cochon au bout d’un manche à balai, comme elle fit il y a bien des lunes lors de ses premiers concerts. Le groupe nous propose un panaché allant de l’album Sevas Tra jusqu’à Smash The Crontrol Machine, omettant ainsi Atavist, et ira même conclure ce live avec une reprise de Nirvana : « Breed ».

Bien que le groupe rassemble ses titres les plus fameux et qu’ils les interprètent sans un couac, sauf quelques difficultés au niveau du chant sur « Ghostflowers » un problème subsiste. On s’ennuie ! On peut être sûr qu’en étant dans la fosse les pogos et les parties de cheveux en l’air vont de bon train. Mais à lorsque l’on écoute ça, derrière notre PC, en passant le balai ou en dansant la carioca, ça n’a plus la même saveur. Bien que la première piste soit l’entraînante « Battle Ready », nous plongeant dans l’ambiance Otepienne avec ses musiques pêchues et ses textes tous plus engagés les uns que les autres, il sera donc impossible d’écouter cet album live d’une traite,  d’y avoir une quelconque accroche et quelques pauses seront dûment méritées.

Otep

La cause principale étant les interventions pompeuses et interminables d’Otep Shamaya faisant retomber l’adrénaline du morceau précédent, la pire d’entre toute étant celle entre « Crooked Spoons » et « Blood Pigs ». Difficile donc de fermer les yeux et de s’imaginer aux barrières à secouer la tête en rythme face aux élans de parole de l’américaine. C’est bien joli de tenter de rendre la dimension scénique lors d’un disque live, mais un blabla interminable n’est pas la meilleure façon de dynamiser une prestation qui elle-même aurait pu s’avérer bien plus véloce. C’est bien le seul défaut car le son est relativement bon, mais ça reste un défaut de taille qui nous empêche de savourer pleinement l’album, laissant l’auditeur devant un profond sentiment d’ennui. Et ça, même la bonne tenue des pistes d’Otep n’y aidera pas. Certains titres manqueront à l’appel comme par exemple « Warhead » qui n’aurait certainement pas fait tache au milieu des discours de la belle.

Au final cet album live sera pour le fan d’OT3P (pour les intimes), celui qui est prêt à enfourcher son vélo pour les suivre à travers champs et à travers bois, mais pour le curieux, il faudrait plutôt qu’il se dirige vers les albums studio, la valeur sûre d’Otep (Smash the Control Machine à part évidemment …), en espérant qu’ils ne nous décevrons pas avec leur 6e album à paraître.

Tracklist pour les curieux :

Battle Ready
Fillthee
Blood Pigs
Crooked SPoons
Confrontation
Rise, Rebel, Resist
My Confession
T.R.I.C.
Ghostflowers
Fists Fall
Breed (Nirvana Cover)
 

NOTE DE L'AUTEUR : 5 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements