Newsted – Metal (EP)

« Jessie et Jesus, venez par-là ! « , « Oui Jason ? », « Hé les gars j’ai envie de me faire un petit kiff là. Un petit EP de trois ou quatre titres, vous êtes chauds ? », « Bah ouais grave. Tu veux jouer quoi ? ». « On s’en fout, on verra quand on sera en studio ».

Intro un peu bâclée certes, mais c’est pourtant ce dialogue imaginaire (ou pas !) qui résume le mieux ce Metal. Petit EP signé Jason Newsted, qui a officié comme bassiste de 1986 à 2003 au sein de Metallica. Petit EP oui, mais surement pas petite œuvre, bien au contraire. Plus qu’un caprice de star, les quatre chansons composant la galette sont avant tout le fruit d’une grosse envie de se faire plaisir de la part du musicien, et également chanteur pour l’occasion. Deux choses peuvent s’avérer utiles avant la première écoute : un moral dans les chaussettes et un peu de second degré.

Parce que c’est qu’il donnerait la patate cet EP ! Surtout en démarrant sur le très trash et rock’n’ roll « Soldierhead », qui tourne sur la toile depuis maintenant quelques semaines. Non sans rappeler les bonnes productions du genre dans les années 80, cette composition permet deux constats. Le premier est que Jesse Farnsworth (guitare) et Jesus Mendez (batterie) ne sont pas des branques et qu’ils ne sont pas là pour assurer la rythmique d’un musicien capricieux. Mieux encore, les deux musiciens s’expriment pleinement soit par leur technique soit par leur efficacité. Peu d’informations sur ces deux messieurs néanmoins. Autre constat : Jason Newsted est un sacré chanteur.

Certains ont détesté, d’autres ont adoré lorsque le bassiste s’emparait du micro en live, notamment sur « Seek and Destroy », lorsqu’il officiait dans Metallica. Mais c’est bien ici qu’elle prend toute son ampleur. Ni grave, ni aigue elle n’est pas sans rappeler celle d’un dénommé James Hetfield à ses débuts. C’est donc sans surprise qu’elle colle très bien à « Soldierhead », mais également à la deuxième piste, « Godsnake ». Titre quelque peu sombre, entre stoner et metal, aux riffs et à la rythmique bien lourds. Outres de bonnes capacités vocales, Jason Newsted fait également honneur à son instrument et livre un jeu de basse bien notable, groovy et particulièrement efficace. Ce qui suit en est la preuve.

En effet, « King of the Underdogs », est probablement le meilleur travail effectué sur Metal. Une introduction mélancolique aux sonorités stoner-grunge. Un petit sourire, accompagné d’un tapement de pied, se dessine à l’arrivée du chant. Ce dernier s’accélère alors lorsque débarque le refrain et ses « I am the King ». Le sourire se transforme alors en rire et les tapements de pied deviennent frénétiques. Un passage qui, écouté en pleine nuit, donnerait presque envie de réveiller sa voisine d’en face pour danser un bon rock. S’enchaînent alors de nouveaux passages lents, ou accélérés, conservant ce petit côté « jam » et traduisant bien le plaisir que prennent les trois musiciens. Un morceau bien dynamique auquel l’auditeur pourrait bien souvent revenir.

 « Hé les gars, un petit truc hard FM pour finir ? ». « Tu veux dire un truc genre cadillac décapotée et Route 66 ? ». « Ouais un truc comme ça ». Ou comment est peut-être née « Skyscraper », véritable ode à Motörhead et autres ZZ top. Une ultime piste venant confirmer cette sensation de délire et plaisir, omniprésente depuis le début de l’écoute.

Jason Newsted, Metallica, Metal, EP, Bassiste

Addictif, pêchu, efficace et particulièrement bien produit, ce Metal peut facilement prétendre au titre de THE surprise de ce début d’année. Il ne faut bien sûr pas s’enflammer (quoi « trop tard  » ?) et reconnaitre le manque d’originalité de cet EP. Mais fans et curieux pourront-ils rester de marbre face à une si monstrueuse efficacité ? En ces périodes post-fêtes, Metal tient finalement le même rôle que le dernier macaron framboise de la boite offerte par Tonton Bernard. Un goût qui commence à être redondant et à sentir le réchauffé. Et pourtant, un goût qui ne provoque qu’une envie : réitérer l’expérience et le plaisir. Mr. Newsted, la balle est dans votre camp.

Note finale: 7,5/10
 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements