Last Autumn’s Dream – Ten Tangerine Tales

Voici le retour de Last Autumn's Dream. 10 ans de carrière : 10 albums, un best-of et un live. Beau palmares! Les gars ne chôment pas! Petit retour en arrière pour vous présenter un peu ce groupe plutôt méconnu. 2003 sort leur premier album intitulé I. Le line-up du groupe à de quoi laissé rêveur tout amateur de hard mélodique car le groupe se composait de John Leven (Basse), Mic Michaeli (clavier) Ian Haugland (batterie) tout trois issus de EUROPE pendant sa période de « breack », et de Andy Malacek (guitare) de FAIR WARNING et Mikael Erlandsson (chant). De cette période ne reste plus que Andy et Mikael puisque « les trois compères» de EUROPE sont de nouveaux sur les routes. La carrière du groupe a donc subit quelques changements de line-up, il y a aussi eu Marcel Jacob  à la basse en remplacement de John Leven dès le 2ème album. Et ce jusqu'à son « départ vers un monde meilleur » on va dire suite à un cancer. Il est remplacé par Nalley Pahlsson et le line-up se termine avec Jamie Borger à la batterie.

Le groupe nous présente donc son 10ème album qui sort en cette fin de mois de janvier chez Bad Réputation.

 

L'album démarre avec une petite intro instrumentale de quelques secondes avant d'embrayer sur «  Pickin´ Up The Pieces ». C'est un morceau dans la lignée classique du groupe, à savoir dynamique, fun et enjouée. C'est la marque de fabrique du combo, le tout mené par la voix légèrement éraillée de Mikael. Un bon titre qui ouvre ce disque et qui laisse présager un moment d'écoute agréable. «  2nd Look » est un titre mid-tempo qui dans ces premières secondes ne m'emballe pas des masses, heureusement rapidement, il y a un petit je-ne-sais-quoi qui fait basculer ma première impression. C'est en fait un morceau sympa avec une bonne mélodie. Tout l'album surfe sur des rythmes mid-tempo, le tout entrecoupé de quelques ballades bien sympathiques comme « For You . Cette ballade est juste comme il faut, pas trop « mielleuse » car cela m'insupporte. Elle est bien balancée et son intro tout en clavier fait son petit effet! « When I Found You » est un peu plus « loupée », sympa mais manque un peu d'inspiration.

Les titres défilent et passent très bien «  Preludium – The Man I Used To Be » et son début tout en violon ou «  I Will See You Thru » et son intro tout en chorus bien sympa. Une sorte de continuitée logique découle de ce disque. Toutefois une certaine monotonie arrive à la longue...

Un album correct, jamais de mauvaises surprises avec ce groupe! Toutefois, attention aux lenteurs, langueurs... appelez cela comme vous voulez... Le groupe à mon avis a une certaine propension à se reposer un peu sur ses lauriers. Même si cela reste un album sympathique à écouter, arrivée à moitié d'album environ, j'ai commencé à écouter d'une oreille distraite. A m'en servir comme musique de fond, et ça, ce n'est pas top... Donc certes, pas de médiocrité avec ce groupe mais point de bonnes surprises non plus. On attend désormais un peu plus de prises de risques de Last Autumn's Dream pour le futur, il n'y a pas de réelle évolution et c'est un peu dommage. Quoi qu'il en soit, pour les amateurs de bonnes mélodies et qui ne connaissent pas trop le reste de la discographie du groupe, vous pouvez foncer, vous ne serez pas déçus!

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements