Witchcryer – When Their Gods Come For You

Deuxième album pour les Américains de Witchcryer, dont le premier album mêlait de façon plutôt convaincante le doom à des influences plus légères. Sur When Their Gods Come For You, le quatuor continue de creuser cette formule.

La première chose qui frappe à l’écoute de cet album, c’est sa grande diversité nichée sous une couche de lourdeur doomesque. Le quatuor américain produit une musique assurément pesante, mais loin d’être redondante ou monolithique. Au contraire, le son développé sur l’album fait appel à de nombreuses influences : du heavy metal, du rock, du stoner, du rock psyché, des mélodies parfois presque pop et des passages de musique traditionnelle.

Groupe Witchcryer

When Their Gods Come For You s’ouvre sur des pistes résolument doom, à l’instar du premier titre « The Devil and the Deep Blue See », monument de lourdeur lente et saturée, suivie par « Hellmouth », dans le même genre mais un niveau en-dessous. Il se poursuit sur des morceaux plus stoner comme « Sisyphus (Holly Roller »), qui accélère légèrement le rythme, passe par du heavy, avec par exemple « I Rise ». S’aventure même dans une forme de « folk-doom » avec « Qetzalcotatl », qui, pour parler du dieu serpent à plume mésoaméricain du titre, convoque un chant a capella traditionnel sud-américain en introduction, avant de partir sur un heavy plus échevelé.

L’album est un véritable parcours musical, qui explore des pistes sans jamais perdre son cap, et malgré les différences importantes d’un morceau à l’autre, l’évolution semble suivre un cours naturel, cohérent, ce qui s’entend parfois au sein d’un seul morceau, comme « Nemesis, the Destroyer », à la progression assez inattendue. L’album se conclut sur deux pistes (« Blackfoot Creation Story Spirit Power » et l’éponyme « When their Gods Come for You ») différentes du reste de l’album, et pourtant parfaitement logiques, où le doom, toujours très présent, prend des allures de metal psyché progressif.

Il y a souvent quelque chose d’incantatoire dans les morceaux, dans le chant, et ce n’est sans doute pas pour rien. L’album, comme son titre l’indique, explore en effet le monde des divinités d’où qu’elles viennent, fait le récit de leurs aventures et de leur lien aux êtres humains. C’est peut-être pour cela que selon les moments, l’album est à la fois sombre et lumineux, contemplatif et vindicatif, avec une certaine solennité empreinte de puissance.

Les musiciens sont très bons, la voix de la chanteuse Suzy Bravo est vraiment prenante avec un grain particulier. Elle sait varier les tonalités, chante souvent en voix claire mais voilée par une légère saturation, se fait plaintive, parfois toute douce, parfois rageuse, parfois carrément incantatoire.

Le bassiste Marilyn est souvent au premier plan, son instrument s’impose avec talent sur toutes les pistes, elle confère la lourdeur nécessaire à l’ambiance générale mais sans s’y limiter, offrant des passages tour à tour solennels et torturés. Le guitariste Jason Muxlow n’est pas en reste, avec des riffs qui dynamisent le disque, sans jamais chercher à phagocyter les autres instruments, et le batteur Javi Moctezuma complète efficacement l’ensemble.

Photo du groupe Witchcryer

Witchcryer livre un album plus que plaisant, qui ne lasse pas au fil des écoutes, et démontre à la fois une belle diversité et une grande cohérence. Avec une approche plus accessible et peut-être plus riche du doom que le courant traditionnel, le groupe texan a tout pour faire parler de lui, et l’invocation à de nombreuses divinités qu’est When Their Gods Come For You devrait assurément lui porter chance.

Tracklist

1. The Devil & the Deep Blue See (5:49)
2. Hellmouth (5:04)
3. Sisyphus, Holy Roller (4:27)
4. Nemesis, the Inevitable (5:40)
5. Quetzalcoatl (5:58)
6. I Rise! (5:26)
7. Blackfoot Creation Story / Spirit Power (7:38)
8. When Their Gods Come for You (7:34)

Album sorti le 20 août 2021 chez Ripple Music

Pochette de When Their Gods Come From Me de Witchcryer

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements