Skull Fist – Paid in Full

La formation canadienne de heavy / speed metal Skull Fist sort son quatrième album cette année. Depuis Way of the Road en 2018, le groupe s’était fait assez discret. La guitare tueuse de Zach Slaughter fait de nouveau parler la foudre. Nous vous présentons cette mouture spéciale en détail.

Le heavy metal traditionnel reste à l’honneur et Skull Fist colle à son style. Le groupe reste un acteur majeur de la scène NWOTHM (New Wave Of Traditional Heavy Metal) et le prouve avec ce dernier opus.

Paid In Full démarre par son titre éponyme, la vélocité des anciens titres est mise de côté pour balancer un rythme plus timide. La guitare est toujours en avant et davantage de puissance se dégage de cet album, en comparaison avec le précédent. Les inspirations restent également très appréciables et viennent combler ce petit manque de rapidité qui nous fait regretter l’époque Head of the Pack.

274728334_487937869367624_797879847731397639_n

Le premier morceau mis en avant en février 2022 s’impose comme l’exemple même de ce qui se fait de mieux dans le genre. En effet, « Long Live the Fist » est percutant à souhait par ses riffs accrocheurs et la voix presque aussi criarde qu’il y a dix ans. Cette composition est une petite leçon de shred comme le groupe aime en donner. On retrouve cette énergie débordante au fil des titres, notamment avec « Warrior of the North » qui revient à l’essentiel et au succès des débuts, parfait mélange de mélodies électrisantes et de doubles pédales assommantes, le tout dans une rapidité enivrante.

Une efficacité redoutable se met au service des compositions plus lentes, telles « Crush Kill Destroy » qui nous rappel l’époque Kill ‘Em All, ou encore « Madman » d’une puissance indéniable.

Sans oublier « For the Last Time » qui résonne comme un défouloir regroupant l’ensemble des forces de Skull Fist. Le refrain mélodieux est tranché dans le vif par un pont fort et puissant ponctué par un solo des plus jouissifs.

Enfin, « Blackout » et « Heavier Than Metal » semblent familières. Et pour cause, il s’agit de reprises d’eux-mêmes au service du nouvel opus. Cela parait évident que ces deux titres viennent fournir un album pour le moins avare. Le compte est simple, deux morceaux sur huit sont des reprises, c’est bien maigre.

En conclusion, Skull Fist reste redoutable et très efficace. Les nouvelles inspirations se révèlent bien plus percutantes que sur Way Of The Road. Cependant, le manque de garniture de ce délicieux plat laisse un goût très amer, on se rapproche plus d’un excellent EP que d’un réel album. Notre déception reste palpable, mais on en redemande.

Tracklist :

1 – Paid in full
2 – Long live the fist
3 – Crush kill destroy
4 – Blackout
5 – Madman
6 – For the last time
7 – Heavier than metal
8 – Warrior of the north

Déjà disponible via Atomic Fire Records

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements