Black Rebel Motorcycle Club au Trianon (15.03.2013)

Trois ans que les fans français attendaient le retour de Black Rebel Motorcycle Club en France, un concert grandiose, plein de surprises et de volupté. A l’occasion de la venue du groupe, La Grosse Radio est présente et vous raconte tout !

La pluie n’a pas arrêté le millier de personnes qui s’est donné rendez-vous pour cet événement dans une salle d’exception : le Trianon. L’ambiance se fait presque tendue au moment ou la lumière s’estompe pour plonger la salle dans le noir et faire entrer le groupe sur scène. Les murmures montent en pleine fosse, tout le monde est aux aguets et c’est avec les premières notes de « Fire Walker » (introduction de leur dernier album Specter at the Feast sorti ce mois de Mars) que la formation originaire de San Francisco entame son set. Les lights jaunes et bleues soulignent l’atmosphère nébuleuse du titre, le son est bien calibré.

Changement d’ambiance avec le deuxième morceau de ce dernier opus, « Let the Day Begin » dont les riffs sont approuvés immédiatement par le public qui remue la tête comme un seul homme. Après ce réveil en douceur, BRMC nous emmène plus loin dans leur dernière création et nous découvrons le côté accrocheur de cet album avec « Rival » qui n’a rien à se reprocher avec ses arrangements de guitares tenaces et sa rythmique efficace. Le parterre du Trianon n’en finit plus de trembler quand arrive le poignant « Beat the Devil’s Tattoo » que la foule reprend en chœur. Le groupe enchaîne les tubes avec « Whatever Happened to my Rock’n’Roll ? » tout droit sorti des entrailles du premier album, suivi de « Ain’t no Easy Way » de  Howl  ainsi que « Berlin » de Baby 81. Dans la fosse c’est la folie, ça chante, ça saute, ça applaudit et on verra même quelques slams à proximité de la scène.

Après un retour en arrière de plusieurs années, les premières notes de « Returning » du nouvel album retentissent et le silence s’abat sur la salle. Un halo de lumière éclaire Robert Been qui chante cet air plutôt triste, touchant toute l’audience à présent calme et réceptive. A la fin de ce titre la formation rock change à nouveau d’ambiance puisque c’est « Conscience Killer » qui résonne dans les enceintes. Les fans se remettent en jambe et sautillent en rythme. S’en suivent d’autres morceaux qui vont plutôt apaiser de nouveau l’audience tels que « Windows », « Lullaby », « Shade of Blue » ainsi qu’une belle reprise acoustique de « Visions Of Johanna » de Bob Dylan.

Le trio se montre très impassible sur scène, pas d’échange avec le public mais quelques clins d’œil et sourires entre eux. On dirait que les fans ne leur en tiennent pas rigueur puisqu’ils se montrent extrêmement ravis et réceptifs à la set-list de qualité proposée par les Black Rebel Motorcycle Club. Set-list qui prend fin avec le dynamique combo « Six Barrel Shotgun » / « Spread Your Love ».

On se serait très bien contentés de ce final en beauté, en chantant et remuant. Mais lors du rappel, quelle déception d’entendre les deux derniers morceaux du nouvel album « Sell It » et « Lose Yourself », trop calmes pour un « encore » qu’on aurait espéré plus audacieux.

Malgré ce petit bémol, c’est avec classe que Robert Been, Peter Hayes et Leah Shapiro réalisent une belle performance musicale, avec un son des plus parfaits et une set-list bien ficelée. C’est avec le sourire que la foule s’en va du Trianon, toujours accompagnés par une pluie encore présente. Et c’est avec grande hâte qu’on attend un prochain concert en terre française des Black Rebel Motorcycle Club.

Set List :

1- Fire Walker
2- Let the Day Begin
3- Rival
4- Hate the Taste
5- Beat the Devil’s Tattoo
6- Whatever Happened to my Rock’n’Roll ?
7- Ain’t no Easy Way
8- Berlin
9- Rifles
10- Returning
11- Conscience Killer
12-  Windows
13- Visions of Johanna (Bob Dylan cover- accoustic)
14- Lullaby
15- Shade of Blue
16- Funny Games
17- Stop
18- Awake
19- Red Eyes and Tears
20- Six Barrels Shotgun
21- Spread your Love

Encore :

22- Sell It
23- Lose Yourself

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements