Scorpions au Hellfest 2022 : la légende allemande

Scorpions – Week-end 2 – Main Stage 1 – Jeudi  23 juin – 23h05

Scorpions a accepté de déplacer son passage au Hellfest du dimanche 26  au jeudi 23 juin pour permettre à Metallica de clôturer cette édition 2022 du festival.

Scorpions est la tête d’affiche du festival en ce jeudi 23 juin et il est certain que plusieurs personnes ont fait des kilomètres pour voir la légende allemande se produire sur le sol clissonnais. C’est donc à 23h05 que le groupe arrive en Mainstage 1 et démarre directement avec “Gas in the Tank” issu de son dernier album, Rock Believer, sorti en février 2022. 

A 74 ans, Klaus Meine a un peu et inévitablement perdu sa voix, il affiche néanmoins une assez bonne forme tout comme Rudolf Schenker du haut de ses 73 ans. Matthias Jabs, quant à lui, ne fera que de sourire du début jusqu’à la fin du show. Qui dit légende musicale dit grands classiques en terme de chansons et cela, Scorpions ne l’oublie pas en interprétant notamment “Make it real”, “The Zoo” ou “Send me an Angel”. Le refrain de ce dernier titre sera d’ailleurs repris en chœur par l’ensemble du public.

Mikkey Dee, derrière sa batterie est en aussi bonne forme que Tommy Aldridge, le batteur de Whitesnake, présent un peu plus tôt sur la même scène, et joue un solo accompagné par le bassiste Paweł Mąciwoda. Après, “Send Me an Angel” c’est l’intro de “Wind of Change” qui débute avec des paroles retravaillées et en lien avec la guerre en Ukraine, un véritable moment chargé en émotions. Ainsi, des symboles de paix et les couleurs de l’Ukraine s’affichent sur l’écran en fond de scène durant cette chanson.

Un solo basse/batterie permettra à Rudolf, Matthias et à Klaus de revenir en forme pour les deux dernières chansons, avant le rappel, “Blackout” et “Big City Nights”, encore des tubes et classiques du groupe datant des années 80. La chanson sûrement la plus attendue de tout le concert arrive après le rappel et les notes de “Still loving you” résonnent enfin devant les mainstages. “Rock You Like A Hurricane” arrive par la suite pour clôturer ce set et Scorpions se permet la même chose que Whitesnake en invitant quelqu’un sur scène. Ce quelqu’un n’est autre que Phil Campbell (ex-Motörhead) et l’ensemble des artistes envahissent les auditeurs de mélodies simples et d’un refrain que l’on pourrait chanter encore et encore. Refrain que le public reprendra évidemment en chœur.

On a donc deux anciens membres de Motörhead sur scène avec les présences de Phil et Mikkey. Ces derniers rendront d’ailleurs un peu plus tard hommage à leur cher ami Lemmy Kilmister en inaugurant la statue de ce dernier, nouveauté du festival. Une partie des cendres de Kilmister repose aux côtés de cette statue et les deux compères indiquent que Lemmy n’aimerait voir rien d’autre qu’un public assister et profiter de concerts.

A la fin du concert, une question se pose, est-ce réellement la dernière tournée d’adieu de Scorpions ? En effet, les membres du groupe confiaient en interview à Arte lors du festival qu’ils seraient encore là dans 10 ans…

Setlist :

Gas in the Tank
Make It Real
The Zoo
Coast to Coast
Seventh Sun
Peacemaker
Bad Boys Running Wild
Play VideoDelicate Dance
Send Me an Angel
Wind of Change
Tease Me Please Me
Rock Believer
New Vision

Crédits photos : © Child In Time 2022 - site internet
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements