Dragged Under au Hellfest 2022 : Skate Punk à la Warzone !

Dragged Under - Week-end 2 - Jeudi  23 juin -  Warzone - 17h45

Deuxième groupe de la journée sur la Warzone, les Américains de Dragged Under dont le célèbre youtubeur Ryan "Fluff" Bruce fait partie. Au programme du punk rock qui sent bon Tony Hawk ! Prêts à enchainer les kickflips ?

Tout commence avec le très entrainant "Just Like me", et une chose est à noter d'emblée, le son est toujours d'aussi bonne qualité. Nous y reviendrons plus tard mais il faut mentionner que le son de la Warzone cette année était d'une qualité remarquable !

La fosse est d'ores et déjà survoltée et de nombreux fans reprennent en coeur le refrain des chansons. Il faut dire que l'énergie du groupe et plus particulièrement celle d'Anthony Cappocchi est extrêmement contagieuse.

©Regis Peylet / Hard Force

Les morceaux s'enchaînent très rapidement, tantôt très teinté skate punk, tantôt beaucoup plus hardcore avec de jolis breaks comme sur "Suffer", on retrouve de tout dans la musique de Dragged Under et ce, pour notre plus grand plaisir puisque tout est parfaitement exécuté.

Les slams démarrent et s'enchaînent à un rythme effréné. Au total la formation aura eu le temps de nous présenter neuf morceaux, dont quatre de son dernier album Upright Animals.

C'est au milieu du set que retentit "Chelsea" et son intro extrêmement entraînante. Anthony Cappocchi enjoint la foule à chanter avec lui, ce qu'elle s'empresse de faire avant de se jeter droit dans un wall of death. A la fin de ce morceau, Anthony se laisse même aller à quelques mots en français pour notre plus grand plaisir !

Mais pas le temps de se reposer, dès le morceau suivant, un deuxième wall of death se crée. Il faut dire que  l'intro de "The Real You" est particulièrement dansante.

Le set se clos finalement sur "Hypochondria" où Anthony se permet même de descendre dans le public, de chanter et d'inciter la fosse à se faire de gentils câlins.

La prestation délivrée par le groupe natif de Seattle a été extrêmement énergique, et le public le lui a bien rendu, que ce soit par la reprise des chœurs que par un pit extrêmement bouillant. On en redemanderait presque ! Mais pas de temps à perdre car au Hellfest, les concerts s'enchaînent à une vitesse furieuse.

Setlist Dragged Under

Just Like Me
Suffer
Never Enough
Brainwash Broadcast
Instability
Weather
Chelsea
The Real You
Hypochondria



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements