Pogo Car Crash Control au Hellfest 2022 : Fréquence ? Violence !

Pogo Car Crash Control - Week-end 2 - Vendredi  24 juin -  Warzone - 14h30

C'est sous une Warzone encore humide que viennent s'agglutiner des centaines de festivaliers pour assister à un concert qui s'annonce déjà extrêmement torride. En effet, les Pogo Car Crash Control (ou les P3C comme on les appelle dans le milieu) sont habitués à livrer des shows très énergiques. En a-t-il été de même pour ce concert au beau milieu de l'après midi ? On vous raconte.

C'est comme un signe du destin, alors que les P3C font leur entrée sur scène, le léger crachin s'efface et laisse place au soleil. La foule exulte alors pour le plus grand plaisir du quatuor, déjà prêt à retourner la Warzone.

Et quel début de set, d'emblée le groupe attaque avec le très acéré "Aluminium", il n'en fallait pas plus pour que le public commence déjà à se déchainer. Et le groupe par la même occasion. Mais pas de temps à perdre, et on attaque directement avec "Déprime Hostile", le public saute de plus belle. Les premiers circle-pits apparaissent et la Warzone, telle un seul homme, démontre là encore tout son potentiel.

Les titres s'enchaînent à une vitesse folle, on entendra ainsi le tonitruant "Fréquence Violence" mais également le plus langoureux "Cristaux Liquides". C'est dans l'ensemble un set qui laisse la part belle au dernier album Fréquence Violence avec pas moins de neuf titres joués issus de ce dernier. Un album ô combien visiblement apprécié par le public qui, tel un seul homme, chante sur absolument tous les titres. Il faut dire que le chant en français aide à transformer la Warzone en scène de karaoké géant.

Et malgré les nombreux détracteurs du chant en français, force est de constater que ce dernier se glisse tout naturellement et en parfaite harmonie avec les compositions des P3C. C'est typiquement le cas de "Qu'est Ce Qui Va Pas" et son refrain très simple à chanter mais terriblement addictif.

Pogo Car Crash Control c'est définitivement un groupe qui, au delà de s'écouter en studio, est a découvrir en live. Pourquoi ? Car l'énergie qu'il dégage en tant que groupe se transmet avec une telle facilité qu'on se retrouve au milieu d'un pogo en moins de temps qu'il faut pour épeler le mot "bagarre".

Pogo Car Crash Control c'est un groupe taillé pour le live, c'est un groupe furieux, et c'est surtout un groupe bourré de talent qui milite pour une présence plus importante et une meilleure représentation des femmes sur scène et en backstage, notamment dans l'univers des musiques extrêmes. A l'image de Lola Frichet qui en est le parfait exemple et messagère. Nous ne pouvons que vous conseiller de visionner et d'écouter ses différentes prises de parole à ce sujet. Elle ne manque d'ailleurs pas non plus de rappeler sa posture sur le sujet à chacune des prestations du groupe en levant bien haut sa basse sur laquelle est inscrit "More Women on Stage".

En conclusion, P3C est venu, P3C a vu, P3C a conquis la Warzone. From Lésigny to Clisson, il n'y a qu'une porte à ouvrir, une porte que P3C a décidé d'ouvrir à grand coup de pied.

 

Photos : Marc - https://www.instagram.com/nainno/

Setlist Pogo Car Crash Control

Aluminium
Déprime hostile
Pourquoi tu pleures
Le ciel est couvert
Traitement Mémoire
Reste Sage
Fréquence Violence
Cristaux Liquides
Ville Prison
Criminel Potentiel
Tourne Pas Rond
Tu peux pas gagner
Qu'est-ce qui va pas ?
Tête blême
Conseil
Crève



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements