Ego Kill Talent au Hellfest 2022 : une barre de rock énergétique sans saveur

Ego Kill Talent - Week-end 1 – Vendredi 17 juin– Mainstage 2 – 12h50

Pour continuer la matinée au Hellfest ce vendredi, on peut se poser devant la Mainstage 2 pour Ego Kill Talent, un groupe de rock / hard-rock alternatif brésilien. Il faut dire que si le metal est un genre très populaire en Amérique du Sud, il n’y a pas tant de groupes sud-américains présent sur le festival, les deux seuls représentants présents sur cette édition étant en effet Sepultura et Ego Kill Talent. Ces derniers avaient d’ailleurs fait la première partie de Within Temptation en 2018 en France.  Si la musique du groupe est assez orientée grand public, on peut tout de même se laisser tenter par la performance des Brésiliens.

Si la musique reste assez générique, avec des morceaux assez simples, il faut bien remarquer que le show est extrêmement dynamique. Ça bouge de partout que ce soit dans le public ou bien sur la scène. Du côté du décor, l’arrière fond de la scène rouge avec l’écriture du groupe un peu à la Kill Bill apporte une ambiance un peu « énervée ». Bien que la musique reste très rock, et pas tellement metal.

Les musiciens, se prennent au jeu et font le show. Ils se permettent même de passer régulièrement d’instrument en instrument. Le batteur passe à la guitare, le bassiste passe à la guitare, et le guitariste passe à la batterie. A la fin du set, il est même difficile d’identifier les musiciens tant ils ont changé de rôle pendant le set. D’ailleurs, si le groupe est assez récent (création en 2017 et deux albums), les musiciens ont quant à eux pris un certain coup de vieux.

En revanche, le frontman chanteur Jonathan Correa reste quant à lui bien au chant. Et par-dessus tout, il sait faire le show et faire monter la température dans le public. D’ailleurs c’est le moment parfait pour l’organisation pour arroser le public avec des jets à incendie afin de préserver les organismes. La contrepartie, c’est qu’il faut accepter de se mouiller, et d’être parfois carrément trempé. Le chanteur, lui, continue d’interagir régulièrement avec le public et se permet même de prendre part à un Circle Pit. Ce qui crée quelques émois dans le public.

Ego Kill Talent Hellfest 2022

Certaines chansons comme « Our Song », « Still Here », ou «Try (There Will Be Blood)» rappellent d’ailleurs un peu les Foo Fighters à certains moments. Par-dessus-tout, on voit que le groupe essaye de surfer sur des mélodies et des schémas de jeu très classiques (refrain et couplet power chords très mélodiques et bridges/ponts avec des riffs de guitare en drop D).

Cela dit, des morceaux comme « Now ! », « The Searcher » ou « Last Ride », sortent un peu du lot par une mélodie efficace et/ou originale.  Mais qu’on ne s’y méprenne pas, la majorité des morceaux ne marqueront pas les esprits. Le show reste sympathique, mais sans plus. Une prestation agréable pour ceux qui n’ont jamais écouté de metal. Ce groupe reste quand même cool pour ceux qui veulent découvrir du hard-rock avec des sonorités dansantes et pas trop agressives. La musique reste en effet accessible et très mélodique. Mais tout ça reste générique au possible. Honnêtement, ça ne casse pas trois pattes à un canard et c’est vraiment déjà-vu (ou déjà entendu). Mention passable pour Ego Kill Talent donc. Heureusement, la journée est encore bien longue.

Ego Kill Talent Hellfest 2022

Setlist

Now!
Sublimated
We All
Our Song
The Searcher
Heroes, Kings and Gods
Still Here
Last Ride
Try (There Will Be Blood)

Crédits Photos : Florentine Pautet
Reproduction interdite sans l'autorisation de la photographe. 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements