Crobot – Feel This

Après Motherbrain (2019) et l’excellent EP Rat Child en 2021, le groupe originaire de Pennsylvanie s’est mis en danger pour ce cinquième opus. Un enregistrement marathon dans les conditions du live, en trois semaines, qui a donné vie à douze titres dotés d’une force brute, organique, et d’une puissance ravageuse propre aux bêtes de scène que sont les quatre Américains.

Présenter le son de Crobot brièvement n’est pas chose aisée, mais certains traits reconnaissables entre mille s’imposent très vite. Du groove avant toute chose, servi par d’excellentes lignes de basse et des riffs lourds, voilà le premier ingrédient de l’appétissante recette proposée par le combo – on vous rassure, cette dernière est loin d’être écœurante comme le suggère à tort l’artwork bien trop sucré présent sur la pochette.

Les compositions sont efficaces, redoutables même, et chaque titre de l’album regorge de ce jeu lourd et puissant entre vrombissement stoner, rythmique bondissante et transitions habiles ("Holy Ghost"). La basse de Tim Peugh, nouvelle recrue dans le groupe, peut même prendre le lead pour un effet groovy, lourd et même sexy comme dans "Into the Fire".

Sans difficulté, le combo insuffle de la variété dans les titres, et démontre une maîtrise impressionnante avec des leads de guitare, signés Chris Bishop, subtils et lourds à la fois. Du desert rock à la QOTSA mêlé à du punk bondissant ("Never Break Me") à des hymnes rock rythmés et rétro rappelant même AC/DC ("Livin on the Streets"), le plaisir de Crobot à s’exprimer haut et fort est réellement contagieux.

Crobot band
Crédit photo : Wombat Fire 2022. Crobot : Brandon Yeagley (chant) Chris Bishop (guitare) Tim Peugh (basse) Dan Ryan (batterie)

Impossible de ne pas mettre en avant la présence magnétique de l'incontournable chanteur Brandon Yeagley. Ce dernier possède une force de conviction remarquable, posant de l’intention dans son phrasé et jouant des nuances avec brio. Une polyvalence et une puissance rare, un charisme même, qui s’exprime vocalement sans pour autant étouffer le reste du groupe. Car le rock de Crobot est dur, lourd, fort et groovy, et si les tempos varient, l’essoufflement ne pointe jamais son nez.

L’ouverture de l’album avec l’explosif "Electrified" embarque d’emblée l’auditeur dans un ouragan sonore. Le vocaliste y démontre une puissance vocale et une présence hallucinantes. Un titre à voir d’urgence en live, capable d’électrifier le public sans aucune difficulté.

Le superbe morceau "Dizzy" se fait plus lent mais toujours aussi intense. Brandon passe du chant clair à la voix saturée pour un effet entêtant et un refrain suave, possédant un groove irrésistible. Le heavy rock et la batterie punitive sont au menu dans le single "Better Times". Riffs et lignes d’harmonica s’enlacent pour le meilleur, avec des variations de rythme et une dose d’insolence dans les lignes vocales, et l’ensemble fonctionne à merveille.

L’enregistrement dans les conditions du live et le travail avec le producteur Jay Ruston ont payé. Le quatuor s’est "sali les mains", selon ses propres mots, et le résultat est là : la fièvre de la performance live est perceptible. Il faut dire que les quatre musiciens sont, sans surprise, de vraies bêtes de scène, et cela s’entend à chaque seconde de l’album. Crobot déroule une ribambelle de refrains fédérateurs, accrocheurs et tellement faciles à mémoriser qu’on entonne les paroles dès la première écoute.

"Set You Free" a tout de l’hymne hard rock par excellence, avec une montée en puissance après l’intro au piano menant à des explosions de riffs et une lourdeur destructrice. Une mélodie imparable est délivrée par le chant puissant, et l’ensemble peut rappeler l’énergie de leurs compatriotes Halestorm. L’outro de ce pur tube heavy est magique, avec des riffs incisifs et un superbe travail sur la rythmique.

L’énergique combo s’adonne avec brio à quelques exercices de style sur Feel This. Ainsi, les nostalgiques découvrent avec bonheur du glam / hair metal à la sauce Crobot sur "Dance With The Dead". Un titre idéal pour ce morceau réellement entraînant marqué par une énorme basse, un solo d’école et une énergie irrépressible. De quoi imaginer aisément, encore une fois, le public taper des mains et s’agiter dans une salle surchauffée.

Crobot band
Crédit photo : Wombat Fire 2022

Mais les Américains savent aussi faire verser une petite larme à l’auditeur, comme sur le morceau "Golden", hommage assumé à Chris Cornell. Le son si particulier de Soundgarden – référence pour Crobot – est célébré ici dans une tonalité plus sombre et grave. L’intensité dans le chant clair de Brandon Yeagley, décidément véritable caméléon, mène à un refrain riche et profond.

Et que dire de "Without Wings", morceau heavy old school doté d’un solo d’école, d’énormes riffs et de cris fédérateurs. La cavalerie est lancée avec plus de rugosité vocale et une rythmique galopante où la double pédale n’est pas qu’effleurée.

Véritable invitation au headbang et à l’air guitar, Feel This se chante avant tout, à tue-tête pendant l’écoute et en fredonnements intempestifs qui reviennent immanquablement par la suite. Conformément à l’impératif formulé dans le titre, inutile de lutter contre les sensations provoquées par ce nouveau Crobot. Rester de marbre devant des compositions aussi irrésistibles semble bien difficile… Alors abandonnez-vous à l’effet purement addictif de cette pépite, fiévreuse mais euphorisante. Indéniablement l’un des meilleurs albums hard rock de l’été, voire de cette année.

Crobot sera de passage en France pour une date unique au Zénith de Paris le 28 novembre 2022, en ouverture du concert des Australiens d'Airbourne.

Tracklist :

1. Electrified
2. Dizzy
3. Set You Free
4. Better Times
5. Golden
6. Without Wings
7. Livin’ on the Streets
8. Into the Fire
9. Dance with the Dead
10. Holy Ghost
11. Never Break Me
12. Staring Straight Into the Sun

 

Feel This, nouvel album de Crobot, est disponible via ce lien.

Crobot_FeelThis

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements