Sabaton au Hellfest 2022 : Au sommet de son art (of war) ?

Sabaton - Week-end 2 – Dimanche 26 juin – Mainstage – 21h55

Si la plupart des festivaliers sont regroupés en masse autour des Mainstages pour attendre Metallica, un groupe habitué du festival va servir de mise en bouche. Et pour cause, les Suédois de Sabaton sont de retour pour la cinquième (voire sixième !) fois   sur les terres de Clisson. Rappelons en effet que le groupe de Joakim Brodén avait remplacé au pied levé Manowar, après leur annulation sulfureuse en 2019. Mais trêve de bavardage, le show power metal de Sabaton est sur le point de commencer.

Et c’est d’ailleurs sous des coups de canons, feux d’artifices et de pyrotechnie à gogo que le groupe apparait sur scène. Le tout sur l’intro emblématique de « Ghost Divisions ». La machine de guerre est bien lancée. Et cela tombe bien, car c’est aussi le thème des chansons du combo suédois !  Ce premier morceau est probablement l'un des morceaux les plus ambitieux sur le plan pyrotechnique auquel on ait pu assister en live, que ce soit sur le festival, ou même sur un concert de Sabaton.

Joakim Brodén

Le groupe continue avec la très efficace et nouvelle chanson « Stormtroopers ». Ce set est bien sûr l'occasion pour le groupe de promouvoir son dernier album en date, The War To End All Wars, sorti cette année. Ce dernier s’inscrit dans le prolongement du précédent The Great War, avec la même thématique de la Première Guerre Mondiale. D’ailleurs la scène est toujours aussi travaillée, telle un véritable champ de bataille, avec des sacs de sable et des barbelés.

Le groupe enchaine ensuite avec la chanson éponyme de leur album de 2019. Si le set a globalement été carré, on notera quelques petits "pains" sur ce morceau, mais rien de très grave, tant le show nous en met plein les yeux. Hannes à la batterie est toujours d’une précision redoutable. Aussi, c’est un char tirant des flammes qui soutient son instrument. On ne fait pas les choses à moitié avec les Suédois.

Ambiance HF 20222
On ressent véritablement que le groupe est très heureux de pouvoir partager leur show avec le public. D’ailleurs Joakim en profite pour évoquer au public l’anecdote de 2019 lorsque le groupe avait joué en tête d’affiche en remplacement de l’annulation de Manowar. Pour rappel Sabaton avait déjà joué le jeudi à Clisson lors de l’édition pré-Hellfest du Knotfest. Le problème, c’est que Joakim avait été pris d’une extinction de voix le samedi, jour où le groupe s’était proposé en urgence de jouer. Mais pas de panique, car c’est le guitariste de Sabaton, Tommy Johansson, qui avait dépanné chant ce soir-là. Un show unique auquel les chanceux spectateurs du Hellfest avaient pu assister, et qui restera dans l’histoire du festival.
Fin de la parenthèse... C’est donc pour se rappeler ce bon souvenir que Joakim laisse la place au chant à Tommy et Chris (l’autre guitariste) sur « The Red Baron ». Une chanson bien dansante avec des parties de clavier très rétros qui rend hommage à un aviateur mythique de la Grande Guerre.

Le set se déroule dans une ambiance très dansante et festive. Les musiciens rigolent bien sur scène sur « Bismarck », un titre parfait pour aller s’entrainer à la salle de sport. Joakim se donne tellement que les autres musiciens réussissent même à coller des médiators sur son visage bien transpirant. Avant de jouer « Soldiers of Heaven », le chanteur jovial s'amuse aussi avec le public en leur demandant s’ils veulent une chanson heavy metal, pas de chance, ça sera une chanson pop. Le groupe est très complice avec le public, pour notre plus grand plaisir.

Mais la grande force de Sabaton, c’est de se plonger dans l’univers historique des différentes chansons. Et la mise en scène est à ce titre aux petits oignons. Elle n’a sûrement jamais été aussi poussée. Sur l’excellent « Attack of the Dead Men », les musiciens se parent de masques à gaz pour évoquer la bataille d’Osowiec d’août 1915. Sur "Carolux Rex", on retourne au XVIIème siècle à l’époque de Charles XII, un roi de Suède emblématique. Sur cette chanson, les membres du groupe arborent des tenues traditionnelles aux couleurs de la Suède. Et encore mieux, les guitares ont aussi été customisés à la "Carolux Rex" pour l’occasion. Preuve du sens du détail de Sabaton. Et tout ça pour une seule chanson seulement !

Enfin, comment ne pas parler de la chanson « Primo Victoria », avec une intro et des artifices sonores et visuels qui nous ramènent tout droit en plein cœur du débarquement de 1944.

Mentionnons aussi la qualité globale du son sur tout le set. Ce dernier est extrêmement bien équilibré, et c’est assez rare pour le souligner, tant on a pu percevoir quelques couacs niveau son pendant ces deux week-ends.

Sabaton HF 2022

Joakim Brodén, lui, a clairement toujours le sens du show. Il se prend même à passer sur un piano lors de la chanson « Christmas Truce » tirée de leur dernier album. Il en profite d’ailleurs pour ouvrir une bouteille de vin rouge avant la chanson alors que Pär le bassiste refait son speech sur l’histoire du remplacement de Manowar. Bonne ambiance et bon délire qui ravissent les spectateurs de la Mainstage.

Le show se finit d'ailleurs avec le traditionnels et festif "Swedish Pagans", la chanson préférée du guitariste Tommy. Ce dernier profite de son instant de gloire en jouant avec le public le riff du morceau sur sa guitare. Enfin le concert se clôt avec l'inévitable "Hell and Back". Même si Sabaton risque bien de revenir...

HF 2022 Fireball

Qu’on aime ou qu’on ne supporte pas le power metal du groupe, il faut reconnaitre la qualité et l’ambiance du show proposé. Sabaton est véritablement devenu un groupe emblématique sur le festival et en dehors. Et même si la majorité des spectateurs attendaient impatiemment le début du set de Metallica, les Suédois ont à nouveau continué à agrandir leur fan base.

Le groupe semble avoir atteint une sorte de pic dans leur carrière. On se demande vraiment comment ces Suédois vont réussir à nous surprendre lors de leurs prochaines apparitions. En attendant, et pour reprendre les mots de Joakim : la mauvaise nouvelle c’est que le concert de Sabaton est terminé. La bonne c’est qu’on va pouvoir maintenant assister au show du plus grand groupe de metal de l’histoire. Vous savez sûrement de quoi on veut parler…

Setlist

Ghost Division
Stormtroopers
Great War
The Red Baron
Bismarck
The Attack of the Dead Men
Night Witches

Christmas Truce
Primo Victoria
Swedish Pagans
To Hell and Back

Crédits Photos :
Tetralens (photo du groupe) Instagram : @Tetralens
Florentine Pautet (photo d'ambiance)

Reproduction interdite sans l'autorisation des photographes. 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements