Bring Me The Horizon au Hellfest 2022 : Une foule aussi déchaînée que le groupe !

Bring Me The Horizon - Week-end 2 - Dimanche 26 juin - Mainstage 2 - 19h35

Qui du groupe ou du public était le plus à fond durant le concert ? Vous avez quatre heures pour répondre à cette question… Blague à part, Bring Me The Horizon a fourni un véritable show au Hellfest, de quoi en faire trembler Clisson. Scéniquement et surtout musicalement parlant, tout est calculé par le groupe, pour qu’il puisse se produire dans les meilleures conditions possibles et ce même en festival.

C'est une foule déchaînée que l'on retrouve pour le concert des tant attendus Bring Me The Horizon. Répartis tout le long d'une scène avec plusieurs marches (qui diffusent également des images), les membres du groupe lancent les hostilités directement avec l'un de ses titres phrases "Can You Feel My Heart". Le public commence déjà à slamer ou à sauter de partout, l'ambiance est tellement folle que l'on en oublierait presque tous les autres concerts du festival. Oliver explique que le groupe est vraiment content d’être là et que le public leur a vraiment manqué ! Il faut dire que BMTH semble particulièrement apprécier le public français entre l'enchaînement des festivals en 2019 avec le Main Square Festival et Rock en Seine, sans parler de leur récente tournée passant entre autres à Lyon. Le groupe passera d’ailleurs à Toulouse le 13 février 2023. Oliver continue de parler en véhiculant un message important aux festivaliers : “ton travail c’est de faire absolument tout ce que tu veux, sois qui tu veux et n'ayons que du fun ce soir.”.

Les animations affichées sur les écrans ainsi que sur les marches de la scène ne sont pas choisies au hasard et représentent chaque chanson. Non seulement elles ont un lien avec chacun des titres joués tout le long du set mais en plus, elles sont plutôt jolies. Oli porte d'ailleurs un t-shirt (magnifique pour certains, horrible pour d'autre) couleur chair arborant les paroles de "Désenchantée", la chanson de Mylène Farmer. Joli clin d'œil aux Français bien qu'Oli ne signale n'étant même pas au courant de la provenance de ces paroles. "S-P-I-R-I-T, spirit let's hear it" résonne et annonce la prochaine chanson "Happy Song" dont le public reprend les paroles en rythme. Deux danseuses arrivent de part et d’autre de la scène et ajoutent une prestance supplémentaire au concert. Les membres de BMTH annoncent la couleur pour le prochain titre en disant qu’ils savent qu’il s’agit du dernier jour du Hellfest (et que l’on est donc un peu fatigué), mais qu’il va falloir devenir complètement fou pour la prochaine chanson (à savoir "Teardrops") qui démarre instantanément.

Les danseuses sont de retour sur les planches toutes les deux chansons et reviennent notamment pour “MANTRA”, “Parasite Eve”, “Kingslayer” ou “Throne”, en changeant à chaque fois de costumes ou de vêtements. L’un des moments les plus explosifs du set arrive sur le breakdown de “Dear Diary” où Oli donne tout vocalement parlant, accompagné par les guitares de Lee et de John, ainsi que par la batterie de Matt Nicholls (dont vous pouvez retrouver l’interview lors du Main Square 2019) les percussions de Jordan et la basse de Matt Kean. Une nouvelle explosion arrive avec “Shadow Moses”, l'un des plus anciens titres du groupe joué aujourd'hui avec “Can You Feel My Heart”.

Oli s’offre un long bain de foule durant “Drown” et offre même quelques câlins à certains, en restant une bonne partie de la chanson avec la foule, montrant vraiment sa joie d’être présent à Clisson. “Obey” débute avec l’ensemble du public qui headbang en rythme et c’est plutôt beau à voir. On enchaîne directement avec “Throne” qui vient clôturer sur les chapeaux de roue ce concert bien énergique. Oli demande au public de se déchaîner une nouvelle fois en disant que “si cela devait être la dernière chanson que vous entendiez de toute votre vie, à quel point deviendriez-vous fou ?"

Globalement, BMTH, n’aura joué que des chansons plutôt récentes hormis deux morceaux, mais cela est tout à fait normal vu le style de ses derniers albums. Le concert est tellement passé vite, que l’on a du mal à croire qu’il ait véritablement duré une heure. Pourtant c’est bel et bien le cas et l’on a même du mal à quitter la Mainstage tellement il y a du monde encore présent devant la scène.

Setlist :

Can You Feel My Heart
Happy Song
Teardrops
MANTRA
Dear Diary
Parasite Eve
Shadow Moses
Itch for the Cure (When Will We Be Free?)
Kingslayer
DiE4u
Drown
Obey
Throne

Crédit photos : Marc



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements