Terror au Hellfest 2022 : La bagarre la plus attendue de la warzone

Terror - Week-end 2 - Dimanche 26 Juin - Warzone - 16h30

Direction la Warzone pour assister à la prestation de l'un des groupes hardcore les plus attendus du festival et qu’on ne cite même plus : Terror. La foule de festivaliers présente devant la scène démontre cette popularité acquise par le combo américain. Le groupe est d’ailleurs habitué à se rendre au Hellfest comme en France mais réservera tout de même quelques surprises durant ce set ô combien énervé – ou stupide, comme le dit si bien Scott Vogel.

C’est avec quasiment dix minutes de retard que Terror arrive sur scène devant une Warzone bondée. Le public est toujours au rendez-vous pour la bagarre des Américains qui débute sans plus attendre avec « Pain Into Power », titre éponyme de son dernier album en date (disponible depuis mai 2022). Cet album sera représenté uniquement avec un second titre « Can't Help But Hate ». C’est à la fois dommage pour défendre un nouvel album, et compréhensible vu la discographie du groupe. Le combo offre tout de même au public une setlist assez pêchue et efficace. Des classiques tels que « One With the Underdogs », « Stick Tight » ou encore « Overcome » provoquent des réactions enthousiastes de la part des festivaliers. Certaines personnes dans le public sont même présentes avec leurs enfants, histoire de leur donner l’habitude dès leur plus jeune âge.

La chanteuse de Year Of The Knife, ayant précédemment jouer sur la Warzone, s’invite un court instant sur scène aux côtés de Scott et les deux envoient du lourd dans le micro pour le plus grand plaisir des festivaliers. Le public se montre par ailleurs très impliqué du début à la fin, acclamant les Américains comme il se doit et enchainant les moshpits. Scott est plutôt bavard avec nous et balance à tout va des « je suis vraiment stupide » ou des « je ne veux voir personne d’immobile dans la fosse». Il ajoute également à son message que « si tu vois ton voisin immobile, pousse le mais surtout fais attention et ne le frappe pas, on est dans une safe place ici ».

Le plus drôle durant ce set reste le fait que l’on peut carrément apercevoir une partie de la sécurité du Hellfest participer aux mosh pit. Toutes les mains sont en l’air et s’agitent en rythme sur « Always The Hard Way »  et les cinquante minutes accordées à Terror défilent très rapidement. Toutefois, ce qui est bien avec un groupe de hardcore c'est qu'avec ce temps de jeu, on a le temps de faire un tour à 180 degrés de leur discographie. L'album Keepers of the Faith est solidement représenté durant le concert avec « Stick Tight », « You're Caught » ou la chanson éponyme, qui clôture comme à l’accoutumée le set de Terror. Il est à présent temps de laisser la place sur la Warzone à Lionheart.

Setlist :
Pain Into Power
Overcome
Stick Tight
This World Never Wanted Me
Spit My Rage
Always the Hard Way
Can't Help but Hate
One With the Underdogs
You're Caught
Boundless Contempt
Keep Your Mouth Shut
Keepers of the Faith



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements