Regarde les Hommes Tomber et Hangman’s Chair au Hellfest 2022 : un concert au-delà de nos attentes

Regarde les Hommes Tomber vs Hangman’s Chair - Week-end 2 - Dimanche 26 juin - Valley - 14h10

Certains ont déjà pu voir la naissance de cette réunion entre Regarde Les Hommes Tomber et Hangman’s Chair à Paris à la Major Arcana en 2019 et le résultat n’en était que bluffant et surpuissant. Entre-temps, les deux groupes ont pu se produire à d’autres évènements ensemble et le résultat en a toujours été positif. On espère qu'il en sera de même au Hellfest !

Pendant que le concert s’ouvre sur une partie instrumentale, T.C., le chanteur de Regarde Les Hommes Tomber, termine sa cigarette sur les côtés de la scène. Il finit par se lever pour faire face au public aux côtés et lancer les hostilités d’un concert qui s’annonce au-dessus de nos attentes. Les membres de RLHT et Hangman's Chair sont répartis de gauche à droite de la scène, les deux batteurs R.R. et Mehdi Thépegnier en arrière plan. Les chanteurs sont tous les deux aux extrémités de la scène de la Valley qui paraît presque petite avec autant de monde sur scène, neuf musiciens cela prend de la place. Les deux combos nous offrent près de huit minutes aériennes et sans aucun chant avant que ne retentisse la voix T. C. rapidement accompagnée par celle de Cédric Toufouti. Les frontmen se tiennent loin certes, mais s’échangent les rôles. Si l’un chante, l’autre headbang. Derrière eux, l’univers visuel des deux groupes est diffusé sur un écran, univers en partie travaillé par le duo d'artistes Fortifem.

La Valley est remplie à ras bord et c’est amplement mérité pour la réunion de ces deux groupes. Le son monte jusqu’à 108 décibels, certains ne le remarquent même pas puisqu’ils sont subjugués ou hypnotisés par la prestation des deux combos. RLHT et Hangman’s Chair se produisaient également chacun de leur côté lors de ces deux week-end du Hellfest (l’un au premier week-end et l’autre au second). Les deux batteurs se partagent le travail sur certains morceaux. D’ailleurs, pour ceux qui ne connaissent pas très bien la discographie des deux combos, il est plutôt facile de distinguer leurs styles différents (principalement du black d’un côté et du doom / stoner de l’autre). Néanmoins, la réunion de ces combos est liée à leurs sonorités communes et notamment au côté sludge lourd que l’on retrouve dans leurs compositions.

Face à ce show, le public réagit très bien, en applaudissant plusieurs fois en rythme durant certaines chansons ou en fermant les yeux afin de vivre encore plus ce qu’il est en train de se passer sur scène. Aussi, T.C. se frappe le cœur plusieurs fois en rythme, montrant qu’il est lui aussi atteint par ce qu’il se passe sur scène. Les quarante cinq à cinquante minutes du concert passent beaucoup trop vite, et franchement nous n’attendons qu’une seule chose : revoir les groupes ensemble !

Crédit photos : Thomas Orlanth



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements