Deep Purple au Hellfest 2022 : Un classique rock intemporel

Deep Purple - Week-end 1 – Samedi 18 juin – MainStage 2 – 21h50

Début de soirée encore caniculaire sur les mainstage ce samedi. Le crépuscule apparait alors que Deep Purple, le légendaire groupe de rock britannique s’apprête à performer devant nous. Un groupe qui suscite souvent les critiques, car mis à part le guitariste, tous les autres membres du groupe ont dépassé les 70 ans. Liam Gallagher a dit une fois dans une interview, que passé un certain âge, on cesse d’être « Rock n Roll ». Une question bien philosophique. Voici quelques éléments de réponse à cette question dans ce live report.

L’entrée sur scène du groupe se fait sur le fond d’une musique très cinématographique de Gustav Holst et apparait un peu kitsch. Le groupe britannique commence cependant son show avec un classique de la formation « Highway Stars » et son solo de guitare particulièrement épique. On sent que le chanteur de la formation Ian Gillan tire un peu sur sa voix du fait des années qui passent. Mais cela n’entrave pas la prestation générale avec des morceaux qui s’écoutent vraiment très bien.

Deep Purple HF 2022

L’ambiance musicale du show tout entier reste extrêmement blues rock. Et cela se ressent dans la plupart des morceaux avec le son de clavier si caractéristique de Deep Purple. Sans oublier la basse très présente  et les rythmiques très bluesy de la part du batteur Ian Paice, seul membre à avoir été présent depuis le début de la formation. On peut d’ailleurs directement ressentir cette ambiance musicale sur le deuxième morceau qu’est « Pictures of Home » ou le quatrième «When a Blind Man Cries».

Le show sert également à promouvoir les derniers morceaux en date de la formation britannique, avec notamment le réussi « No Need To Shout ». C’est d’ailleurs la première fois que ce morceau est joué en live. Petite aparté pour mentionner que sur cette édition, de nombreuses formations en ont profité pour dévoiler de nouveaux morceaux, une preuve irréfutable que le Hellfest est vraiment devenu un festival de référence dans le monde entier.

Deep Purple HF 2022

Parenthèse fermée, on profite également de la prestation du guitariste Simon Mc Bride, qui a remplacé au pied levé le guitar hero Steve Morse, parti pour des raisons familiales. Il faut dire que malgré son arrivée très récente, le guitariste a l’air d’avoir fait partie du groupe depuis de nombreuses années. Simon ajoute véritablement sa patte sur les morceaux en improvisant à de nombreux moments. Notamment lors de nombreux solos comme sur « Pictures Of Home » ou l’ultra classique et prenante chanson « Lazy ». Quasiment la moitié des morceaux du set sont d’ailleurs tirés de l’album Machine Head de 1972. Un classique à écouter d’urgence si vous ne connaissez pas encore la discographie du groupe.

Comment ne pas évoquer également le solo de Simon sur « Smoke On The Water ». Ce dernier est bien la preuve que la performance du groupe n’est pas qu’une simple copie live de la musique studio de Deep Purple (argument souvent utilisé par les détracteurs du groupe en live).

Deep Purple HF 2022
Deep Purple HF 2022

Le show change toutefois d’ambiance à plusieurs reprises. Deep Purple intègre en effet des morceaux plus récents comme le très atmosphérique et majestueux « Uncommon Man ». En même temps, « It’s Good to Be King », n’est-ce pas ?

C’est alors que comme à son habitude le groupe s’offre un petite entracte grâce au talentueux claviériste Don Airey. Ce dernier se lance dans un solo de clavier mêlant notamment de la musique classique et d’autres airs bien connus des Français. D’ailleurs, si l'on peut faire un reproche au show de Deep Purple, c’est que, comme ce solo du claviériste, il y ait souvent peu d’originalité et de changement année après année.

Deep Purple HF 2022

Après le classique « Smoke On The Water », le groupe est peut-être celui qui réussit le mieux à faire croire que le show est vraiment fini. En même temps, la chanson semblait parfaite pour clore le concert. C’était donc sans compter sur trois derniers morceaux.  Si « Caught in the Act » est un peu mou, le final nous en met plein les oreilles. Quel plaisir d'entendre le cultissime « Hush » (même si apparemment de nombreux fans de Ghost ne le connaissaient pas…) et l’excellent « Black Night ».

On pourra regretter l’absence de certains morceaux comme l’indémodable « Burn » ou « Child In Time ». Mais soyons francs. Deep Purple a délivré ce soir un show qu’il faut véritablement avoir vu au moins une fois dans sa vie ! Et on s’est régalé de ce set de plus d'une heure.

Deep Purple HF 2022

Setlist

Highway Star
Pictures of Home
No Need to Shout
When a Blind Man Cries
Lazy
Uncommon Man
Keyboard Solo
Perfect Strangers
Space Truckin'
Smoke on the Water
Caught in the Act
Hush
Black Night

Crédits Photos : Florentine Pautet
Reproduction interdite sans l'autorisation de la photographe. 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements