Stone Sour – House of Gold and Bones Part 2

Deuxième round !
 

Après avoir fait languir ses fans un peu plus longtemps que prévu, Stone Sour revient avec la deuxième partie de son projet: House of Gold & Bones. Attendu au tournant par les aficionados et curieux qui avaient succombé à l'excellent metal alternatif du premier né, ce nouveau disque s'inscrit dans la colonne des albums embêtants (restons polis) à chroniquer. Allez, let's rock baby!

Il n'y a pas à (re)dire, House of Gold & Bones - Part 1, paru le 22 octobre dernier, faisait partie des excellentes surprises de l'année 2012. Particulièrement grâce à une prod impeccable, des musiciens ayant gagné en expérience et, tout simplement, grâce à un ensemble totalement efficace.  Un véritable hommage aux metal US des années 90/00, qui gardait la Stone Sour's touch avec à un Corey Taylor au mieux de sa forme. Seul véritable hic de cette première partie: un certain manque d'inspiration et donc d'originalité.

Alors autant l'annoncer de suite, Stone Sour a retenu la leçon. Sans doute pour le plus grand plaisir de ceux qui étaient restés sur le faim. En effet, House of Gold & Bones - Part 2 se veut bien plus recherché que son frère. MAIS après plusieurs écoutes, et c'est là qu'on est enquiquiné (restons toujours polis), une question revient: cette nouvelle direction sera-t-elle bien accueillie? Car les américains ont pris un gros risque en mélangeant de nombreux éléments metal à des éléments beaucoup plus rocks, rappelant assez souvent du Nickelback (Haters are coming! Cover me!!!).

Les hostilités commencent  avec "Red City". Un morceau atmosphérique qui monte petit à petit en puissance avant d'exploser avec les hurlements de Corey Taylor. Un timbre de voix qui fera immanquablement penser à du Slipknot, allez savoir pourquoi.

La suite, "Black John", s'inscrit directement dans la lignée du disque précédent, c'est à dire un bon gros son bien metal et groovy comme sait faire le quintet. Deux bonnes mises en bouches, mais pas exceptionnelles. "Peckinpah", malgré une intro assez sombre et immersive, s'affiche finalement comme une chanson rock pour lover. Sans tomber dans la niaiserie la plus totale, cette piste s'avère quelque peu lourde. À noter tout de même quelques passages jazzy des plus sympathiques. S'en suit le très bon "Penckipah" où riffs lourds et double pédale viennent accompagner un chant clair qui colle plutôt bien, même si on l'aurait apprécié plus enragé. Mention spéciale pour l'excellent solo.

S'en suit alors un drôle de trio: "Stalemate", "Gravesend" et "'82". Chacun étant une sorte de "fourre-tout" de rock, de metal et de balade. Sans être indigeste, le tout peut avoir du mal à passer. Concernant les balades, représentant une certaine signature chez Stone Sour, un seul titre s'en rapproche: "The Conflagration". Un constat, certes étonnant, mais qui traduit bien une envie de tirer un trait sur quelques éléments du passé. Une initiative qui brisera surement quelques coeurs malgré tout.

C'est à l'approche de la fin que la bande se lâche complétement avec, dans un premier temps, le très stoner "Do Me a Favor" et  puis par le on ne peut plus metal "The House of Gold & Bones" qui sent très fort la sueur, le whisky et le cigare. Deux compositions vraiment géniales. Un dernier mot concernant la prod: parfaite. Le son est propre et les musiciens sont au mieux de leur forme.

Stone Sour 2013

Alors pourquoi est-il difficile (on est toujours gentlemen) de donner un avis sur ce House of Gold & Bones Part - 2? Car il est très varié. Si Stone Sour montre un réel souhait d'apporter un peu de nouveauté à son style, certaines pistes sont tout de même maladroites. Et ces maladresses le feront donc descendre un cran en dessous de son jumeau. Mais les fans du groupe, les amateurs de metal alternatif et pourquoi pas les curieux, ne doivent en aucun cas passer à côté de cette production.

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements