Lionheart, Terror, Get The Shot, Dying Wish à la Machine Du Moulin Rouge (Paris) – 11/10/22

C'était une date ô combien sportive qui attendait les fans du genre, avec la tournée de Lionheart mainte fois repoussée pour cause de covid. Mais cette fois-ci, c'était la bonne, et La Machine Du Moulin Rouge allait ainsi connaître le déluge. Récit d'une soirée sous le signe du two-steps et du stage dive.

Dying Wish

C'est donc le quintet de Portland qui avait l'honneur d'ouvrir le bal de cette soirée dansante. Et quelle ouverture ! On est d'emblée frappée par les vocalises d'Emma Boster et les breaks acérés. Bien que la fosse soit encore timidement remplie, le mosh commence tranquillement. On notera d'ailleurs que les lights étaient particulièrement de qualité durant le set court mais efficace du groupe.

 

Setlist tbc

Get The Shot

Après un bel échauffement, il est temps pour nos cousins d'outre-Atlantique d'entrer sur scène, et le moins qu'on puisse dire, c'est que le public était bouillant. Dès les premières notes, cela commence à méchamment two steps, Jean-Philippe Lagacé, le chanteur, demande dès le second morceau à la fosse de monter sur scène pour stage dive. Ce à quoi le public répondra avec entrain et plaisir puisque "Divination of Doom" lancé, on a vu un florilège de sauts de l'ange depuis cette très haute scène de la Machine Du Moulin Rouge. Il fallait entendre à quel point les Canadiens étaient acclamés. L'un des moments importants et marquants fut certainement celui où Get The Shot rappela ardemment être contre le fascisme et l'extrême droite, tout en faisant lever le majeur à tout le public. S'ensuivit une bagarre toujours plus délirante sur "Deathbound" et l'apparition pas si surprise de Rob Watson sur scène pour chanter sa partie.

Un set de trente minutes vraiment trop court pour nos amis québécois, mais ces derniers nous ont rassurés en nous assurant leur présence pour mars 2023 sur nos terres. Nous n'avons qu'une chose à dire : on a hâte !

 

Setlist Get the Shot : 

Rotting Idols
Divination of Doom
Faith Reaper
Deathbound
Blackened Sun
Cold Hearted

Terror

Terror, un groupe qu'on ne présente plus tant il en impose dans le milieu du hardcore. On se souvient de leur set explosif au Hellfest 2022. Et ils ont réitéré l'exploit de faire aussi bien ! Ca joue fort dès l'entrée sur scène, et ça joue fort des coudes dans la fosse. Les hostilités sont lancées, et un rouleau compresseur déferle sur Paris. Avec pas moins de 10 titres, les natifs de Los Angeles ont littéralement déroulé et le public aura apprécié cette sélection de grande qualité où l'on a pu retrouver "Spit My Rage" ou bien le très classique "Keepers of the Faith" pour conclure.

Tout au long de leur set, Scott Vogel aura demandé à la foule de monter sur scène et de stage dive, et si vous pensez que la hauteur relative de la scène aura empêché le public d'y grimper et de s'en jeter, vous vous trompez !

Un set là aussi relativement court mais tout de même assez musclé pour que l'on en ressorte plein de sueur. Prêts pour la suite ?

 

Setlist Terror : 

The 25th Hour
Overcome
Pain Into Power
Stick Tight
Spit My Rage
Always the Hard Way
Can't Help but Hate
One With the Underdogs
Keep Your Mouth Shut
Keepers of the Faith

Lionheart

Ca y est, le clou du spectacle est là. Lionheart et son "Cali Stomp" débarquent fouler les planches de La Machine du Moulin Rouge et contrairement à leur performance un peu "plate" du dernier Hellfest, cette soirée était de bien meilleure qualité. Avec des titres qui s'enchaînent naturellement, rythmés, et un public définitivement bien en jambes. Les Californiens auront exploré nombre de leurs précédents albums, mixant parfaitement nouveautés et classiques, à l'image de l'enchainement "Hail Mary" / "LIVE BY THE GUN". Rob Watson était définitivement en forme tout comme Richard "Big Boy" Mathews qui ira même jusqu'à retirer son T-shirt et l'agiter en l'air à la manière d'un Plus Grand Cabaret du Monde de Patrick Sebastien "Et on va tourner les serviettes...". Encore une preuve que dans les concerts de hardcore, on n'y va pas pour faire des maths.

 

Setlist Lionheart : 

Cali Stomp
Burn
DEATH COMES IN 3'S
Trial by Fire
Vultures
Keep Talkin'
Hail Mary
LIVE BY THE GUN
When I Get Out
Still Bitter Still Cold
Born Feet First
Lock Jaw
Love Don't Live Here
(You Gotta) Fight for Your Right (To Party!)
(Beastie Boys cover)
LHHC

En conclusion, cette soirée hardcore s'est jouée à guichets fermés avec un public bouillant et demandeur, et il est même très probable que certains et certaines soient rentrés chez eux avec de beaux bleus. En bref, des dates comme ça, on en redemande !

Photos :  Sana Bsh / @eternal_sanabsh
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de la photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements