Bukowski – Hazardous Creatures

La Grosse Radio Metal est fière de vous présenter le très attendu Hazardous Creatures, le  troisième album de Bukowski sort ce lundi 15 avril chez Verycords, album encore à gagner jusqu'à ce soir minuit sur notre site.

Les frères Dottel ont remis le couvert avec cet opus, et la recette a quelque peu changé: un nouveau line up (notons que c'est bien Niko qui a enregistré la batterie sur cet album malgré l'arrivée récente de Thibault), une nouvelle prod (Fred Duquesne, ex-guitariste de Watcha, désormais 4ème membre du groupe) et nouvelle manière de travailler, le résultat n'en est que plus satisfaisant. Pour son troisième joyau le groupe nous propose un 10 titres varié et homogène, puissant et féroce, à l'image du fauve présent sur la couverture de la jaquette du CD.Nous l'avons décortiqué pour vous.

« Keep Your Head On » est le premier titre, qu'on ne qualifierait pas d'introduction puisqu'il nous propulse littéralement au cœur de l'album de manière dynamique et incisive avec ses riffs agressifs (et même un petit hommage à Slayer avant le solo). Dès lors, on retrouve l'énergie qui nous a tant plu sur les deux précédents opus. Saisissant ! Assez de ces intros lentes et longuettes qui plongent l'auditeur dans une brume de questions sur ce que vont donner les prochains titres, Bukowski annonce la couleur avec ce premier titre accrocheur et puissant qui va nous suivre le long des routes cet été. En effet le deuxième morceau « Shoot First » part en trombes avec les cris rageurs de Mat assisté de son hurleur de frangin. Fred, en plus d'être le nouveau producteur de cet album est donc aussi le nouveau guitariste de la formation francilienne, ses arrangements ajoutent de la matière et de la profondeur aux titres, comme dans le trosième « Hardtimes » en mode Foo Fighters burné dont le refrain va certainement être repris en chœur par le public lors de la prochaine tournée.

S'en suit la première ballade, un élément majeur de cet opus, « Brothers Forever » dont le titre parle de lui même. C'est « une hymne à la route et à ce qu'il peut se passer sur la route » selon Julien, et le titre le plus compliqué qu'ils aient eu à faire selon Fred. En effet, la chanson s'étend sur plusieurs plans, des arpèges aux power chords, ce qui offre une ambiance à la fois douce et poignante, mais aussi tragique.

Bukowski 2013 Hazardous Creatures line up Fred Niko

Niko, Mathieu, Julien et Fred - lineup du nouvel album

Le cinquième titre, l'éponyme « Hazardous Creatures », fait preuve de plus de simplicité, avec des tonalités parfois hardcore. C'est brut de décoffrage et ça devrait faire son effet en live. Au fur et à mesure, l'écoute dévoile le joli travail de Fred Duquesne, qui apporte de la fraîcheur et une patte acérée aux compositions des frères Dottel. Notons que le tout tend parfois vers une production proche de celle du Black Album de Metallica, que Fred affectionne tout particulièrement. Dans des tons plus heavy, on retrouve « Fever ». Avec son intro à la Joe Cocker ou Scorpions, c'est une déclaration passionnée qui se laisse porter par des riffs lourds et imposants ponctués de phrases comme « You're driving me insane ».

Avec cet opus, Bukowski fait preuve d'une maturité certaine, en explorant les contrées au-delà du power trio, exploitant diverses sources d'inspiration et laissant s'exprimer sa liberté au travers d'univers singuliers, d'ambiances parfois nébuleuses. Le morceau « The Maze » est imprégné de cette ambiance ouatée et tranquille aux tonalités aériennes qui nous laissent songeurs. Le huitième titre, « Troublemaker » change encore de sonorités, cette fois plus progressives avec des riffs pesants, des effets de reverb et une voix équilibrée entre un chant clair puis brutal sur la fin. Un peu comme si Korn rencontrait Tool. Concernant le texte, c'est un clin d'oeil aux gars saouls et relous de fin de soirée.

L'heure de la vengeance a sonné avec « Payback » dont l'intro saturée emmène vers un couplet burné puis un refrain rythmé par la charleston, le tout fait penser à du Guns'n'Roses de la première heure. L'ensemble est teinté de groove avec de gros riffs Panteresques, un mélange péchu qui va faire trembler les salles et les festivals, vu les envies de headbang et de moshpit qu'il procure ! C'est « By the River » qui clôt cet opus fulgurant avec puissance, entre Black Stone Cherry, Down et Queen Of The Stone Age. Pour les paroles Julien s'est bien amusé « c'est un double langage, tu peux prendre ça comme deux braconniers qui vont taquiner le goujon dans la nuit sans avoir la carte de pêche ou deux psychopathes qui vont aller égorger une jeune fille avec un chapeau de paille ».

Hazardous Creatures met la barre très haut dans le metal rock français. Une œuvre sophistiquée où les morceaux, aux structures différentes et singulières, se succèdent naturellement. Résultat : un ensemble bien orchestré parfaitement homogène qui part dans tous les sens. On est comblé avec cette nouvelle formation qui offre un résultat en adéquation avec les attentes du groupe en terme de nouveauté musicale. Bukowski est bel et bien lancé dans la bonne direction, celle du succès!

Bukowski Release Party 15 mai Divan du Monde

A noter que la Release Party de ''Hazardous Creatures'' se déroulera le 15 mai prochain au Divan du Monde. A ne pas manquer !
   

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements