Henjo Richter et Michael Ehré de Gamma Ray

Les maîtres de la confusion lèvent le voile

 

Une heure avant le concert de Gamma Ray à L’Olympia, dans le cadre du Hellish Rock Tour avec Helloween, Henjo Richter, guitariste, et Michael Ehré, nouveau batteur du groupe, ont accepté une entrevue avec la Grosse Radio pour évoquer leur dernier EP, leur prochain album et l’actuelle tournée.

Comment se passe la tournée avec Helloween ?

Henjo : Elle se passe très bien, cela fait déjà six semaines que ça dure, nous sommes allés dans pas mal de bonnes salles plutôt bien remplies, parfois même complètes.

C’est la deuxième fois que vous tournez avec Helloween, j’imagine que vous vous entendez bien.

Henjo : Oui, tout se passe très bien avec Helloween, lors du premier Hellish Rock Tour (2007-2008), nous avons souvent pu parler ensemble et se côtoyer, donc, maintenant qu’on se connait tous bien, nous nous entendons à merveille.

Vous jouez vos deux nouvelles chansons sur scène, « Master Of Confusion » et « Empire Of The Undead ». Que pensez-vous de la réaction du public ?

Henjo : Elle est largement au-dessus de mes attentes ! On a commencé à tourner avant que notre EP sorte, donc les fans ne pouvaient pas connaître les chansons. Ils n’étaient pas perdus non plus, Kai [Hansen, chanteur et guitariste] les présente avant de les jouer. Mais dès le deuxième concert, on a vus que des spectateurs au premier rang commençaient à chanter, peut-être que, vu que nous vendons notre EP en tournée, ils avaient déjà pu l’écouter et rentrer vite dans les chansons. Il faut dire que notre musique n’est pas vraiment progressive, faire chanter les fans est notre but quelque part. Quand nous avons fait cet EP, nous avions le choix entre cinq nouveaux morceaux et nous trouvions qu’ »Empire Of The Undead » et « Master Of Confusion » étaient le meilleur teaser pour le prochain album. Visiblement, les fans accrochent !

Michael : Ce que j’ai remarqué, pendant la tournée, c’est que la réaction des gens s’améliorait de jour en jour. Maintenant ils les connaissent, les fans chantent les paroles, c’est parfait !

Henjo Richter Gamma Ray

Vous n’êtes pas venus à Paris depuis trois ans, Michael, tu y es pour la première fois. Êtes-vous contents de revenir ?

Henjo : Nous sommes très contents de jouer dans le célèbre Olympia ! Bien sûr s’il n’y a que 50 personnes, ce serait pas super [rires] !

Contents de sortir « le plus long EP du monde » ?

Henjo : Nous sommes heureux de pouvoir donner beaucoup de musique à nos fans à un prix relativement réduit, comme ils ont vraiment de quoi patienter avant le prochain album.

Dans les paroles de la chanson Master Of Confusion, on peut entendre Kai évoquer une discussion avec le label et parler d’imprévu concernant la deadline de l’album. Est-ce là un reflet de la réalité ?

Kai [qui passait par hasard] : Toute référence à une quelconque personne réelle est purement fortuite ! [rires]

Henjo : C’est juste une métaphore. Pour nous, il était clair qu’on ne pouvait pas finir un album avant de partir en tournée. Il y avait bien un album en préparation, mais vu que l’offre de tournée avec Helloween est tombée assez  tard, alors que nous étions en pleine phase d’écriture. Nous n’avons pas voulu nous mettre la pression pour finir un album.

Michael : Nous n’allions pas partir en tournée sans rien, donc nous avons décidé de sortir Master Of Confusion pour en faire un teaser.

Henjo : Nous avions quand même Skeletons & Majesties, sorti il y a peu, d’ailleurs nous avons pas mal de chansons tirées de cet album live que nous jouons sur scène pendant cette tournée, mais ce disque ne contient pas de nouveautés à proprement parler. Nous préférions que les fans aient une idée de la direction que nous prenions, présenter notre nouveau batteur [Michael Ehré, qui a intégré le groupe en 2011].

Michael Ehré itw

Michael, as-tu participé à la composition des nouveaux morceaux ?

Michael : Oui j’y ai participé. Kai est venu avec le plus d’idées pour les chansons, mais le travail est ensuite un travail de groupe lors des répétitions, tous les membres y apportent leurs idées et modifications et m’ont invité à y participer, ce que j’ai fait.

En 2011, vous avez fait la tournée Skeletons & Majesties. C’était la seconde fois que vous faisiez une tournée comme celle-ci, avec des raretés ressorties. Comptez-vous en faire plus ?

Henjo : Nous aimons ce principe-là, nous avons fait voter nos fans par le biais du site internet, puisque nous voulons jouer ce qu’ils veulent. Au fil des années, à force de tourner et de faire des festivals, tu finis par toujours jouer les mêmes chansons, entre les nouvelles et les vieux hits. Avec ce type de tournée, on peut se renouveler et jouer d’autres bonnes chansons qui sont un peu oubliées.

Avez-vous déjà pensée à faire une telle tournée à plus grande échelle ?

Henjo : Nous voulions faire une tournée mondiale après avoir sorti l’album live. En fait, au moment de négocier les dates, les promoteurs ne savaient pas ce qu’on voulait faire. A cause du mini-album, qui contenait des versions acoustiques de nos chansons, ils pensaient qu’on voulait jouer dans des bars seulement en acoustique. Donc on a fait cinq concerts, en enregistrer deux, sortir le DVD, comme ça chacun sait à quoi s’attendre, de la même manière qu’on fait une tournée après avoir sorti un album. Seulement, entretemps, on nous a proposé le Hellish Rock tour. On joue pas mal de chansons de l’album Skeletons, mais nous avons seulement 65 minutes, ce n’est pas assez long !

D’où vient le titre de l’album, Empire Of The Undead ?

Henjo : L’idée est venue à Kai grâce à la série Les contes de la crypte. Donc il y avait cette thématique horrifique qui pourrait servir de concept pour le prochain album, on y réfléchit. Ce n’est pas nouveaux, mais c’est assez frais pour nous !

Un dernier mot aux fans français ?

Nous espérons que vous continuerez à nous suivre et que vous aimez ce qu’on fait, parce que ça vient du cœur. Nous espérons vous voir bientôt, peut-être l’année prochaine pour une tournée en tête d’affiche !

Photos : © 2013 Olivier GESTIN / INTO The PiT Photographe
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.
http://www.facebook.com/intozepit



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements