Phil Demmel de Machine Head en guitar-clinic à  Music Essonne (Juvisy)

Notre collègue Ben l’Ancien vous l’avait annoncé en mars dernier : Phil Demmel de chez les Californiens de Machine Head nous venait le jeudi 18 avril pour un guitar clinic endiablé à Juvisy-Sur-Orge, en périphérie de Paris. Le poulain de l’écurie Jackson venait avec son collègue Chris Cannella, représentant de la marque, pour prêcher la bonne parole aux amateurs de guitare, mais aussi aux fans du groupe d’Oakland, ou simplement aux curieux de tous bords. Une très bonne occasion pour tous d’approfondir leur connaissance de la célèbre marque, aujourd’hui référence en matière de metal, mais également pour découvrir l’échoppe très sympathique d’Eric Labire & son équipe ! Car le metal c’est aussi ça : des acteurs du quotidien, qui œuvrent silencieusement pour la pérennité du style, comme Music Essonne (bientôt rebaptisée Music & Sons) qui milite depuis 1901 pour la cause.

 

Rencontre avec Phil Demmel de Machine Head

Dans une ambiance très chaleureuse, personnelle et cosy, la galerie de portraits et de guitares accrochées aux murs (dont une très belle dédicacée par nos Gojira nationaux) nous accueille vers l’autel où Phil Demmel s’apprête à réaliser sa démo de ce soir. Mais avant, c’est au tour de Chris Cannella de présenter un peu la firme par un court historique de la maison Jackson : le luthier Grover Jackson rachète la boutique de réparation de guitares de son employeur, Wayne Charvel, à l’automne 1978, et après une présentation couronnée de succès au NAMM (National Association Of Music Merchants) d’Atlanta à l’été 1979, commence à travailler un an plus tard avec Randy Rhoads (alors inconnu au bataillon) sur un modèle personnalisé de guitare.

 

L'autel du magasin Music Essonne autour duquel les fans de ce soir se rendront en pélerinage

A partir de là, et au cours de la décennie des 80’s et 90’s, la marque Jackson / Charvel connaîtra une courbe ascendante qui la propulsera au rang de marque-phare, spécialiste dans le metal, et prisée par moult musiciens de renom comme : Phil Collen (Def Leppard), Mark Morton and John Campbell (Lamb of God), Phil Demmel (Machine Head), Chris Beattie (Hatebreed), Adrian Smith (Iron Maiden), Matt Tuck (Bullet For My Valentine) mais aussi le groupe Megadeth, pour ne citer que quelques menus exemples. Et pour l’anecdote, Chris est le premier employé tatoué à avoir rejoint la firme (dans les années 90), le poste de représentant de la marque étant jusqu’alors fermé aux personnes arborant des décorations corporelles jugées ostentatoires.

 

La musique est fédératrice. Ici : des fans de tous horizons viennent écouter Phil Demmel en solo et le rencontrer


Après quelques mots de remerciement, ainsi qu’une petite introduction de ses motivations, Phil lance son programme de la soirée avec une démonstration de guitare sur la chanson « Wolves » de Machine Head (extrait de The Blackening, 2007). Toujours extrait du même album, c’est au tour du titre « Aesthetics Of Hate », écrit par Robb Flynn pour feu Dimebag Darrell, le virtuose des pionniers de Pantera. Réponse enflammée à la publication haineuse d’un journaliste à l’époque du décès de ce dernier, la chanson est explicitée un peu plus ici par Phil, qui exhorte les gens présents ce soir à plus de tolérance et d’unité au sein de notre scène.

 

Les protagonistes de la soirée - avec, en partant de droite vers la gauche : Chris Cannella (le représentant de Jackson Guitars) et Eric Labire (le gérant du magasin Music Essonne)


Avec « This Is The End », Phil propose un petit hors d’œuvre extrait du tout dernier album de Machine Head en date, Unto The Locust (2011). Les connaisseurs du groupe remarqueront qu’il choisit d’interpréter ici le seul titre de l’album (avec « Who We Are ») qui ne soit pas signé de sa plume également, mais entièrement composé par Flynn seul – la classe ultime, et une belle démonstration de ce qu’on peut appeler l’esprit d'équipe ! Puis, après une séance de questions-réponses au cours de laquelle l'assistance pose toutes ses questions au musicien, au tour de Chris d’empoigner sa guitare pour venir épauler Phil sur deux titres : un premier sans nom (selon les dires de Chris après le showcase, il s’agit d’un patchwork d’idées qui a été le point de départ de la collaboration musicale des deux hommes). Pour finir, les deux présentent leur titre « Burner » en guise de dessert copieux !

 

Le butin de guerre remporté par un heureux participant au concours de ce soir !

Une petite démonstration-présentation très sympathique, bien exécutée par le jeu brillant de Phil Demmel, et narrée de manière fort intéressante par Chris Cannella et lui-même, dans un antre pour le moins confortable et bien fourni ! Après le showcase, Phil et son équipe rencontreront les gens venus les écouter, et se prêteront au jeu des photos et dédicaces avec entrain. Un évènement culturel riche en rencontres et découvertes, incontournable pour tout bon amateur de metal.

 

De gauche à droite : votre fidèle serviteur, avec Guillaume Freslon de Army Of One (structure aidant les groupes de la scène Française à faire leur percée) et des fans comblés !

Liens : 

Le site officiel de Machine Head 
Retrouvez Machine Head sur Facebook
Le site officiel des guitares Jackson
Retrouvez le magasin Music Essonne (Music & Sons) : site officiel / page Facebook
Soutenez Army Of One

Un grand merci à Jonathan Charpentier pour ses superbes clichés

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements