DragonForce au Sonisphere France 2013

DragonForce souffle la scène Saturn

Le groupe de power metal technique est venu présenter l’ensemble de sa carrière dans un set mêlant tubes et nouveautés, avec les solos à rallonge qu’on connait. Le style marqué des metalleux britanniques a tout de même divisé.

Plus d’un an après  avoir sorti son dernier album en date, The Power Within, Dragonforce revient en France pour offrir un set de trois quarts d’heure riche tempos rapides, en vocaux suraigus et en zigouigouis en tous genres à la guitare et au clavier. Les deux guitaristes Herman Li et Sam Totman, avec leur claviériste Vadim Pruzhanov s’en donnent en effet à cœur joie dans les unissons et les solos supersoniques, dont la longueur et la quantité ont tendance à énerver certains.

DragonForce

En effet, si DragonForce  bénéficie d’un public relativement fourni, on ne peut s’empêcher de remarquer qu’il divise, avec sa démarche power metal jusqu’au-boutiste. Heureusement pour eux, ils sont fortement acclamés et n’hésitent pas à jouer avec la foule en multipliant les grimaces, notamment le bassiste Frédéric Leclercq, qui joue aussi avec les caméras présentes sur scène et qui profitera de cette date pour s’adresser en français à la foule.

Côté performance, le groupe s’en sort bien, avec des parties instrumentales bien rendues et des interprétations fidèles aux versions originales des compositions. Le réel couac se trouve sur le devant de la scène.  En effet, le chanteur Marc Hudson se montre à la peine vocalement, notamment en début de show, avec un « Fury Of The Storm » pas des plus réussis. S’il s’en sortira mieux par la suite, certains aigus passent toujours difficilement.

DragonForce Marc Hudson

Côté setlist, la longueur des morceaux n’autorise le groupe qu’à en mettre cinq sur un set de 45 minutes. L’indispensable « Through The Fire And The Flames » est bien présent, ainsi qu’ »Operation Ground And Pound », présent sur le même album. The Power Within est représenté par deux titres : le  single « Cry Thunder » et « Seasons ».

DragonForce, s’il ne fait pas l’unanimité, a su montrer qu’il avait tout de même sa place dans un festival metal grand public qui a vocation à brasser large au niveau des genres comme le Sonisphere. Ormis la performance vocale approximative, on peut saluer la technicité des musiciens présents sur scène.

DragonForce Herman Li

Setlist :

Fury of the Storm
Cry Thunder
Operation Ground and Pound
Seasons
Through the Fire and Flames

Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements