Children of Bodom au Sonisphere France 2013

Children of Bodom auréole la scène Saturn

 

De retour en France après un passage au Hellfest en 2012, les cinq Finlandais présentent leur nouvel album, Halo Of Blood, deux jours après sa sortie officiel dans un set haut en couleurs et riche en classiques. De quoi réjouir les fans du groupe, malgré le mauvais rendu sonore.

Placé entre les deux mastodontes Megadeth et Iron Maiden, Children Of Bodom, qui fait figure de groupe de jeunots à côté d’eux, avait intérêt à assurer un set solide. C’est chose faite. En un peu moins d’une heure, les Finlandais ont délivré un set best of rempli de tubes imparables comme "Angels Don’t Kill" ou "Downfall", brassant dans la grande majorité de ses albums.

Children Of Bodom Alexi Janne

Si l’interprétation de ces mêmes tubes était quasiment irréprochable (les musiciens semblaient à peu près sobres), avec un Alexi Laiho appliqué dans ses solos et une session rythmique solide assurée par Henkka T. Seppälä à la basse, Roope Latvala à la guitare rythmique et Jaska Raatikainen à la batterie. Malheureusement la double-pédale de ce dernier est bien trop forte, donnant un son atroce à "Halo Of Blood" et "Downfall".

Faisant fi de ce désagrément notable, le public est à fond et enchaîne pogos en tout genre et multipliera les slams. Devant une telle ferveur, les musiciens sont bien décidés à les chauffer de plus belle. Ainsi, Alexi Laiho prend un malin plaisir à stopper "Living Dead Beat" au début pour obtenir des cris, Henkka et Roope parcourent la scène de long en large et même le claviériste Janne Warman quitte son instrument pendant le pont instrumental de "Hatecrew Deathroll" pour haranguer la foule et y jeter une baguette de batterie. Comme à son habitude, le bassiste prend le micro pour féliciter le public français dans la langue de Molière avant que le groupe n’entame un "Hate Me!" du feu de Dieu.

Children Of Bodom Jaska Raatiken

Pas de temps mort dans ce set, le groupe a le pied au plancher et fait preuve d’une fougue et d’une énergie qui ne désemplit pas au fur et à mesure que l’heure qui leur est allouée s’écoule, preuve que l’âge n’a pas encore eu d’emprise sur ces musiciens survoltés. La setlist énergique va avec cette dynamique, à grand renforts de titres rapides comme "Needled 24/7" et agressifs comme "In Your Face".

Dans un festival metal eclectique comme le Sonisphere, Children of Bodom a su montrer que son metal extrême était toujours aussi fédérateur, avec un public à fond et une pêche incroyable. De quoi motiver les sceptiques qui hésiteraient à aller les voir cet automne lors de l’une de leurs trois prochaines dates françaises.

Children Of Bodom Roope Latvala

Setlist :

Transference
Needled 24/7
Living Dead Beat
Angels Don't Kill
Halo of Blood
Bodom After Midnight
Hate Me!
In Your Face
Blooddrunk
Downfall
Hate Crew Deathroll

Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.
 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements