Månegarm – Legions of the North

Hordes vikings en approche, général !

18 ans, cela fait 18 ans que Månegarm nous berce au son de ses morceaux pagans et les nordiques ne comptent pas s’arrêter là puisque c’est avec Legions of the North que le groupe fera son retour au début du mois de juillet. Parfois prônant un black metal plutôt entreprenant, parfois jouant sur la corde de la mélodie grâce aux violons ou encore aux flûtes, le groupe suédois avait avec le dernier album intitulé Nattväsen pris un tournant bien plus black qu’un Vredens Tid, lui beaucoup plus orienté folk metal. Voyons si nos vikings resteront fidèles à la ligne de conduite du dernier album ou s’ils reviendront à des morceaux plus folks.

Depuis 2009 que le groupe n’avait rien sorti, l’attente commençait à être longue d’autant plus que le dernier épisode des suédois avait reçu des critiques élogieuses. Après un teasing plutôt simpliste se résumant à un teaser et à un morceau complet intitulé «Legions of the North», nous étions donc impatients de mettre la main sur cette galette.

L’album commence comme souvent avec Månegarm par une intro atmosphérique nous plongeant immédiatement dans l’atmosphère guerrière des loups suédois. Autre tradition que le groupe conserve, les morceaux acoustiques qui servent de transitions entre certains morceaux sont sur cet album légions à l’image de «Helvegr» ou encore de «Vigverk» qui ne manquent pas d’apporter une touche de douceur dans ce monde de brutes. Enfin, la ballade acoustique intitulée «Raadh» qui sert d’outro à la galette nous plonge directement à l’époque des festins vikings.

A l’instar de «Legions of the North» ou encore «Forged in Fire», le groupe a ici choisi de poursuivre sur une lancée définitivement plus black que Folk tout comme à ses débuts lors de ses deux EP intitulés Vargaresa et Ur Nattvindar. Pour autant, le groupe n’oublie pas de rester fidèle à son univers que ce soit par l’utilisation de paroles directement liées à la mythologie nordique telle «Tor Hjälpe» faisant ici directement référence à Thor ,fils d’Odin.

Malgré des morceaux très orientés bourrins ,notamment grâce à des blasts très présents et à des riffs taillés pour le black, des morceaux comme «Sons of War» ainsi que «Echoes from the Past» viennent ajouter leur lot de musicalité, ainsi c’est avec plaisir que l’on retrouve une voix féminine et quelques coups d’archets sur «Echoes from the Past»

Si Erik «Jurken» Grawsiö nous alimente constamment de growls fidèles au black metal comme au viking metal , il est également capable de s’exécuter en chant clair. Mention spéciale à « Fallen » et ses envolées épiques qui sauront en ravir plus d’un. Par ailleurs «Sons of War» ne déroge pas à la règle avec son retentissant «We stay united, we are the sons of war»

Les suédois n’ont pas non plus oubliés des morceaux taillés pour le live à l’image de «Eternity Awaits» ou bien «Hordes of Hell», en effet on en imagine déjà certains scander le refrain de ces titres en live ou encore à l’écoute du CD.

Le groupe semble donc avoir pris un tournant définitivement plus orienté black metal que folk metal, en effet les passages au violon ou encore à la flûte se font rares dans cette galette. Les nordiques arrivent tout de même à coller à leur univers tout en rappelant  leurs voisins germano-nordiques  Falkenbach ou encore Vintersorg. Pour autant, le nouvel épisode de Månegarm ravira probablement les fans du genre que ce soit les nouveaux fans du groupe comme les anciens, habitués au black metal rappelant les débuts de la formation suédoise.

Legions of the North semble alors s’imposer comme l’album pagan de ce début d’été.

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements