T.A.N.K au Hellfest 2013

Samedi 22 juin, 11h05 – Altar

Un rêve éveillé !

2012 fut plutôt faste pour le groupe francilien T.A.N.K. (Think of a New Kind). Un album Spasms of Upheaval largement salué par la presse, quelques concerts bien maîtrisés, et une perspective d’avenir reluisante confirmée plus tôt cette année par une confirmation au Hellfest 2013. Et c’est devant une foule plutôt conséquente vue l’heure matinale que le quintet thrash/death moderne s’est démené, sans relâche, et avec grande motivation.

T.A.N.K Symheris Hellfest 2013

Après une intro créée et arrangée par le guitariste Symheris, le combo prend place sur la Altar et ne cèdera plus un pouce de terrain jusqu’à la fin du set de 30 minutes. Sans concession, c’est avec l’ultra énergique « The Raven’s Cry » et son breakcore puissant que les débats sont entamés. Tout va très vite, si bien qu’après le morceau suivant « Inhaled », le chanteur Raf Pener est déjà exténué mais absolument survolté de plaisir. Que les fans se rassurent, il tiendra parfaitement le choc jusqu’à la dernière seconde, pour une prestation vocale et scénique digne des belles heures de la Warzone – surtout lorsqu’il se met à slammer sur le titre suivant.

T.A.N.K Raf Pener Hellfest 2013

Autour d’une setlist raccourcie bercée de tubes tels que « T.A.N.K ’09 » parfait pour faire participer la foule et une conclusion bien sentie sur le fédérateur « Brother in Arms », la jeune formation ne perd à aucun moment l’occasion de faire valoir sa cohérence et sa passion exacerbée. Le jeu de scène est huilé, Olivier d’Ariès (basse) et Symheris (guitare) headbanguent souvent en synchro, Nils Courbaron (guitare et dernier arrivé) n’étant pas en reste, pendant que Clément Rouxel (batterie) maltraite ses fûts jusqu’à plus soif.

T.A.N.K Nils Courbaron Hellfest 2013

Dans la foule, les gens sont conquis et se réveillent en beauté devant une telle déferlante de musique forte. Le wall of death demandé sur « Beautiful Agony » sera bien suivi alors que Raf viendra tâter du terrain près du pit photo pour communier avec les premiers rangs.

T.A.N.K Olivier d'Ariès Hellfest 2013

Il ne fait aucun doute que T.A.N.K a parfaitement conquis le Hellfest en cette heure matinale. Le rêve est ainsi partagé en beauté, comme le lance le frontman avant la conclusion du set qui rappelle le In Flames d’antan avec un modernisme non renié. Pour sûr, il faudra compter sur eux à l’avenir, avec on l’espère un retour à Clisson plus haut dans l’affiche qui serait amplement mérité.

T.A.N.K Hellfest 2013 Yog LGR


 

Setlist

(Intro)
– The Raven’s Cry
– Inhaled
– T.A.N.K. ’09
– Beautiful Agony
– Brother in Arms

T.A.N.K. Hellfest 2013 stage

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements