Mustasch au Hellfest 2013

Dimanche 23 juin, 13h35 - Mainstage 1

Un show au poil !

Ah, quel beau nom de groupe n'est-ce pas ? Evidemment, il a été pour votre serviteur la base de calembours multiples du style : "J'espère que ce ne sera pas barbant sur scène" ou alors "Pourvu que leur concert ne soit pas rasoir"... ou encore la bêtise choisie pour le titre de ce report... Bref, vous l'aurez compris, ça peut prêter à rire. Mais une fois le quatuor suédois installé sur scène : on fait moins les malins ! Une brève présentation en français, un coup de feu retentit, et un bon gros "Heresy Blasphemy" marque le point de départ d'un show de 40 minutes tout en heavy stoner.

Mustasch Hellfest 2013 Mainstage La Grosse Radio

Certes le démarrage est un peu poussif, mais Mustasch s'affirme en vrai groupe diésel bercé par la Route 66 et qui saura monter en puissance au fur et à mesure des chansons pour au final convaincre une très grande partie de l'assistance. Il faut dire que passé un "Mine" en demi-teinte car gâché par un léger souci technique de batterie à son entame, on s'approche du sans faute avec un guitariste-chanteur Ralf Gyllenhammar de plus en plus en voix (le temps de chauffer le houblon dans la gorge ?).

Tout y passe niveau déferlante de morceaux directs et très vite accrocheurs, les gars de Götenborg n'hésitent pas à jouer avec la foule mais toujours en mode très old school, sans grande fioriture pour une prestation diablement efficace. Une sorte de Volbeat en moins fou fou, dirons certains, si ce n'est cette intro "violons samplés" rappelant ABBA sur "Double Nature". Pour le reste, c'est du gros rock bien gras et classique, et ça fait du bien alors que les premiers kebabs dégoulinent entre les mains de festivaliers affamés.

Mustasch Hellfest 2013 Mainstage La Grosse Radio

Mustasch a su imposer sa patte en totale décontraction, on sent bien les vieux routards de la scène pas du tout impressionnés de jouer devant des milliers de fans dans un des plus grand festival europpéen. Rock 'n' roll in your face donc, et c'est exactement ce dont nous avions besoin pour démarrer cette dernière étape de la trilogie Hellfestienne 2013.

Puis conclure sur une bande lançant le "I Will Always Love You" de feu Whitney Houston, c'était osé... ouais, fallait des couilles, disons-le, et ça tombe bien car Mustasch les a posées sur le nez de la Mainstage en ce début journée certes couvert mais prometteur.

Mustasch Hellfest 2013 Mainstage La Grosse Radio

Setlist :

- Heresy Blasphemy
- Mine
- Down in Black
- It's Never Too Late
- Bring Me Everyone
- Black City
- Speed Metal
- Double Nature
- I Hunt Alone

 
Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements