The Old Dead Tree au Hellfest 2013


The Old Dead Tree : ou le retour sur scène du fleuron du death progressif français après des années de séparation. L’Altar est blindée et visiblement, ils sont attendus par le public qui scande le nom du groupe.

Comme prévu, la totalité de leur culte et premier album The Nameless Disease sera jouée, dans l’ordre. Retour sur un concert évènement, avec son lot d’émotion à la clé !

C’est parti avec la première chanson de l’album, « We Cry As One ». Le son est globalement bon, à part la batterie, manifestement trop forte, qui empêche d’entendre distinctement les guitares. Heureusement, le chant est bon, bien clamé et juste, la plupart du temps. La prestation des musiciens est sobre mais bougrement efficace. Ils restent statiques, avec un air concentré qui ne trompe pas. Et pour ceux qui en doutaient, oui, le growl de Manuel sonne toujours aussi bien !

C’est donc sur de très bons rails que va défiler ce concert, que beaucoup vont trouver court, tellement court. Manuel ne manque pas de remercier le public, le Hellfest, et les fans pour leur soutien, et rappelle que la majorité du groupe n’est pas monté sur scène depuis 5 ans, ce concert au Hellfest étant par ailleurs le premier de la tournée ! On a à peine le temps de reprendre son souffle que le concert repart, avec les classiques de The Nameless Disease qui défilent.

 

The Old Dead Tree, live report, Hellfest 2013,

Le public semble conquis par la prestation du groupe, et fait don de belles ovations à chaque fin de morceau. Il y a peu de mouvement dans la foule, mais il faut reconnaître que la musique de The Old Dead Tree ne se prête pas vraiment au mosh. C’est avec grand plaisir qu’on se rend compte que le son s’améliore nettement en cours de set, et laisse donc bien entendre les multiples subtilités qu’on peut trouver dans The Nameless Disease.

Pour la chanson « Somewhere Else », le groupe invite sur scène leur batteur d’origine, qui avait participé à l’enregistrement de The Nameless Disease. Franck Métayer ne sera cependant pas derrière le kit, mais va aider à interpréter les harmonies vocales du morceau. On aurait pu avoir peur du résultat, mais force est de constater que le groupe a une fois de plus réussi son pari.

 

The Old Dead Tree, live report, Hellfest 2013,

Ca y est, les arpèges de « The Bathroom Monologue » retentissent… C’est déjà la fin et pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Le groupe annonce par ailleurs que cette tournée n’est pas seulement organisée pour l’anniversaire de l’album, mais fait également office de tournée d’adieu à son public. Ceux qui souhaitaient un nouvel album de The Old Dead Tree devront donc ravaler leur déception, mais pourront toujours aller les voir sur les autres dates de cette tournée qui s’annonce doux-amer pour les fans comme pour le groupe.

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk / www.yog-photography.com
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements