Helloween au Hellfest 2013

Vendredi 21 juin, 22h05 – Mainstage 2

Les citrouilles ont encore du jus !

Après un show très rauque de Whitesnake qui en laissera certains sceptiques, on quitte la Altar… euh la Mainstage 1 pour se tourner vers sa voisine n°2 où les vétérans allemands de Helloween sont prêts à rentrer sur scènes. Aperçus en début de journée (hormis Andi Deris qui préférait se reposer) dans la zone VIP visiblement d’excellente humeur, on avait grand hâte au moment où l’intro « Happy Halloween » retentit. Bizarre, la voix rauque qu’on entend sur celle-ci serait-elle l’oeuvre d’un David Coverdale en fin de voix qui viendrait tenter un guest ? La plaisanterie parcourt quelques secondes l’assistance mais « Eagle Fly Free » vient très vite calmer les taquins et démarrer le show en beauté.

Andi Deris Hellfest 2013 Helloween La Grosse Radio

En beauté certes, but the sound is quite… bizarre ! On sent un certain déséquilibre auditif au démarrage des hostilités, ce qui ne semble pas gêner outre mesure le public qui chante déjà à tue-tête ni même le groupe qui poursuit sans tracas, si ce n’est Sascha Gerstner qui semble un peu faire la tronche au début du morceau suivant, un « Straight Out of Hell » tout droit sorti du dernier et éponyme album paru en début d’année.

Très vite, ces légers écueils seront oubliés, et la légende allemande déroulera son set sans accro et dans la bonne humeur comme le témoignent les déconnades ou autres chorégraphies décalées des co-fondateurs Michael Weikath et Markus Grosskopf. Du nouvel opus susnommé, on souffle le chaud et le froid avec un « Live Now! » qui ne prend pas trop et qui se voit rallongé à l’extrême à coup de « left vs. right » dans le public ou un « Waiting for the Thunder » bien amené et simple d’accès. On aurait certainement préféré un « Nabataea » ou un « Burning Sun » à la place du premier nommé.

Markus Grosskopf & Mickael Weikath, Helloween, Hellfest 2013, La Grosse Radio

Sur les planches, Andi Deris est à l’aise, de plus en plus même à mesure que le concert avance dans le temps. S’il peine un peu sur le refrain du mythique « I’m Alive » (où l’accordage des guitares s’avère incertain), le frontman se reprend plus que bien sur un « If I Could Fly » taillé pour son timbre ou un « Dr. Stein » sur lequel il est chaud patate dans les aigus. Le blond germain est un peu trop bavard par moments, mais facétieux et bon communiquant, chapeau sur la tête ou non, que ce soit avec la foule ou son batteur Dani Löble qu’il motive à fond sur le solo du très moderne et couillu « Are You Metal? » qui ravage tout en live – tout comme sa petite soeur « Where the Sinners Go » issue du même 7 Sinners.

Niveau setlist, si on peut regretter l’absence de Walls of Jericho ou la menue présence de titres de « l’époque intermédiaire », on ne peut être déçu. Le public se voit même offrir un hymnesque « Power » de derrière les fagots et ne peut évidemment pas cracher sur le mythique final que constitue « I Want Out » et un échange ultime pour conclure les débats en beauté.

Helloween Hellfest 2013 La Grosse Radio

Helloween n’aura pas déçu ce soir en offrant à ses citrouilles de fans un spectacle tout sauf gonflant. L’énergie et la bonne humeur du groupe reste on ne peut plus communicative et ce malgré les années qui passent, de quoi encore leur souhaiter un bel avenir avec plein de bonnes choses à venir.

Setlist :

– Eagle Fly Free
– Straight Out of Hell
– Where the Sinners Go
– Waiting for the Thunder
– I’m Alive
– Live Now!
– If I Could Fly
– Power
– Are You Metal?
– Dr. Stein
– I Want Out

Andi Deris Helloween Hellfest 2013 La Grosse Radio

 

Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe. 

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements