Saxon au Hellfest 2013

Saxon fait vrombir la Mainstage 1 le vendredi 21 à 15h05
 

Le groupe incontournable de heavy metal anglais a fait son retour au Hellfest pour présenter son 20e album, Sacrifice bien mis en avant dans la setlist. Biff Byford et sa bande n’ont évidemment pas oublié les classiques indispensables de leur discographie et ont réussi à mettre tous les festivaliers présents d’accord avec un set endiablé.

Trois ans après leur dernier passage au Hellfest, Saxon revient, avec un nouvel album dans sa besace, pour un set légèrement plus long. Bien décidés à faire remuer du popotin, Biff Byford et sa joyeuse compagnie servent cinquante minutes de pur heavy metal british, en mêlant classiques et nouveautés, avec la même énergie et la même conviction sur scène que les habitués du groupe connaissent bien.

Saxon Biff Byford

Ainsi, au rang des classiques, on retrouve bien évidemment « Motorcycle Man » et ses riffs qui déboulent à tout berzingue, « Power And The Glory », tirée de l’album du même nom qui fête ses 30 ans cette année, l’hymne « Denim and Leather » qui ferait lever le poing à un manchot et « Wheels Of Steel », sur laquelle tout le monde chante en chœur, sous les ordres du charismatique Biff Byford. Les trois titres choisis de Sacrifice s’intègrent bien au reste, notamment « Stand Up and Fight » et son rythme enlevé.

Si les musiciens ne sont plus tous jeunes, notamment le guitariste Paul Quinn, qui aligne toujours ses riffs plus efficaces que jamais et sert toujours de bons solos avec son acolyte Doug Scarat, ils ont encore de l’énergie à revendre, notamment le bassiste Nibbs Carter, le « jeunot » de la bande (à 47 ans tout de même), qui se démène en beau diable sur scène. Derrière sa batterie, Nigel Glocker n’a pas perdu sa frappe précise.

Saxon Doug Scarat

Si le public met un peu de temps à se réveiller, le meneur de troupes Biff Byford ne lâche pas l’affaire et fait tout pour le remuer, en arrivant finalement à ses fins lorsque le groupe lance le légendaire « Heavy Metal Thunder ». Toujours aussi charismatique, il assure les titres et montre qu’il est chez lui  sur scène, la marque des grands  frontmen.

Si, à la manière d’un Motörhead, le show de Saxon est rodé, le groupe assure toujours et montre toujours cette passion pour jouer et faire bouger les foules, et ce même sans attirail de scène grandiloquent, que le groupe n’a pas pu mettre en place sur scène cette fois-ci.

Saxon Nibbs Carter

Setlist :

Procession [sur bande]

Sacrifice
Wheels of Terror
Power and the Glory
Motorcycle Man
Heavy Metal Thunder
I’ve Got to Rock (To Stay Alive)
Stand Up and Fight
Denim and Leather
Princess of the Night
Wheels of Steel

Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe. 
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements