Testament au Hellfest 2013

Testament fait mosher la mainstage 2 le vendredi 21 à 17h40

N’ayant pas joué au Hellfest depuis 2008, le groupe de thrash californien est revenu pour présenter Dark Roots Of Earth après une date à La Machine du Moulin Rouge qui a fait sensation. Si le public était venu en masse et les mosheurs étaient motivés, Testament a souffert de problèmes sonores qui ont terni leur performance pourtant efficace.

Sous un soleil radieux de milieu d’après-midi, les cinq américains débarquent pour leur seconde venue au Hellfest, cinq ans après leur précédente, avec un autre album sous le bras Dark Roots Of Earth, qui a été bien rodé sue scène quasiment un an après sa sortie et que les fans connaissent bien désormais.

Testament Chuck Billy Hellfest

Preuve en est faite avec un public qui s’excite d’entrée de jeu avec « Rise Up » et qui redoublera d’énergie quand le groupe entamera le musclé « True American Hate ». Les mosheurs sont bien remontés et multiplient les circle pits et les pogos en  tout genre, donnant ainsi une forte odeur de soufre à l’avant de la Mainstage 2. Le paroxysme d’excitation sera naturellement atteint quand le groupe commencera l’indispensable « Into The Pit ».

Testament Eric Peterson Hellfest

Si le talent des musiciens n’est plus à prouver, on peut néanmoins imputer au concert de Testament un lourd défaut : le son. Très mal réglé, il ne permet d’entendre quasiment que la basse de Greg Christian et la batterie de Gene Hoglan. La guitare rythmique du leader Eric Peterson est perdue dans une bouillie sonore incompréhensible et les solos magnifiques d’Alex Skolnick sont quasi-inaudibles. Le problème touche aussi le frontman Chuck Billy, qu’on entend assez péniblement.

Testament Alex Skolnick Hellfest

Côté setlist, Testament offre ici une version réduite de celle jouée à La Machine du Moulin Rouge quelques mois plus tôt. On retrouve donc les habituels classiques « Over The Wall » et « Practice What You Preach », les indispensables « D.N.R. (Do Not Resuscitate) » et « 3 Days in Darkness », ainsi que les plus récents « More Than Meets the Eye » et « Native Blood ». Un set efficace mais sans surprise.

Testament Greg Christian Hellfest

Si voir ce groupe légendaire du thrash metal américain est toujours un plaisir et que le public ne manque pas à l’appel, ce concert laisse un arrière-goût de déception, notamment à cause du son indigne de leur performance. L’esprit, en revanche, persiste.

Setlist :

Rise Up
More Than Meets the Eye
Native Blood
True American Hate
Practice What You Preach
Into the Pit
The New Order
Over the Wall
D.N.R. (Do Not Resuscitate)
3 Days in Darkness

Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe. 
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements