Down au Hellfest 2013

Down stone sur la Mainstage 1 le samedi 22 à 17h05

 

De retour au Hellfest après leur dernier passage en 2011, les cinq américains se sont amusés comme des fous sur scène avec des classiques et des nouveaux morceaux et ont su conquérir le public malgré un Phil Anselmo à la peine vocalement. Malgré cela, Down reste un client régulier du Hellfest dont on ne se lasse pas.

La chaleur écrasante qui règne devant la Mainstage 1 en milieu d’après-midi a le mérite d’aller parfaitement avec l’ambiance provoquée par la musique de Down, qui s’apprête à donner son troisième concert au Hellfest. Si le groupe de sludge est désormais un habitué du festival, avec un passage tous les deux ans depuis 2009, il est toujours aussi attendu par une bonne partie du public.


Down Hellfest Phil Anselmo

Phil Anselmo, toujours aussi à l’aise avec le public, ne manque pas de le faire remarquer, en félicitant chaleureusement les fans qui s’éclatent en faisant des pits. On retrouve également ses apostrophes pleines de finesse, comme un rot sonore en début de concert, un « make some cocksucking motherfucking noise » ou encore un « grandpa monster » lancé à un fan de Kiss maquillé comme Paul Stanley. Le frontman n’oublie pas de rendre hommage aux héros du metal, en dédiant « Lifer » à Dimabag Darell et « Lysergik Funeral Procession » à Jeff Hanneman.

Down Hellfest Kirk Windstein

Si Phil Anselmo arrive sans problème à se mettre le public dans la poche, il se montre malheureusement à la peine au chant, avec une voix très éraillée, probablement victime d’un enchainement de dates de tournée (il s’agit de la quatrième date à la suite de Down). A cause de cela, Phil se retrouve complètement faux pour le final du concert, lorsqu’il chante les dernières paroles de « Stairway To Heaven ».

Down Hellfest Pepper Keenan

Les autres musiciens assurent le boulot, notamment Pepper Keenan et Kirk Windstein qui déversent à torrents ces fameux riffs pachydermiques comme à leur habitude, soutenue par la basse ronde et grasse de Patrick Bruders. Seul le batteur Jimmy Bower, dégoulinant de sueur, semble à la peine pour assurer ses parties. La tournée intense semble faire de l’effet à tous les membres. Comme d’habitude au Hellfest, de nombreux musiciens seront présents sur scène pour le final de « Bury Me In Smoke », dont Jason Newsted et Matt Pike de Sleep.

Down Hellfest Patrick Bruders

Si Down est un client régulier du Hellfest, on remarque qu’il ne change quasiment pas son set. En effet, sur les dix chansons jouées en 2013, neuf sont présentes dans la setlist de 2011, la seule nouvelle vient de Down IV : The Purple EP, sorti en 2012, intitulée « Witchripper ». A part cela, que du déjà-vu donc, avec un NOLA toujours aussi surreprésenté, notamment avec les pépites que sont « Stone The Crow » et « Eyes Of The South ». Les surprises viendront au concert improvisé du lendemain.

Down Hellfest

Down arrive donc à contenter ses fans, malgré la voix bien à la peine de Phil Anselmo et un set qui ne se renouvelle pas. Les bonnes chansons restent et le chanteur est toujours un bon showman, ce qui est apparemment assez pour passer une bonne heure de sludge de qualité.

Setlist :

Eyes of the South
Witchtripper
Lifer
Lysergik Funeral Procession
Hail the Leaf
Ghosts Along the Mississippi
Pillars of Eternity
Losing All
Stone the Crow
Bury Me in Smoke 

Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe. 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements