Waltari au Hellfest 2013

Waltari réveille la Mainstage 1 dimanche 23 à 11h
 

Les dingos finlandais ont fait leur premier passage au Hellfest en jouant en premier sur la Mainstage 1 la dernière journée du festival. Ils ont ainsi pu présenter leur style musical hors du commun, mêlant metal, rock, disco, house et tout ce qui leur passe dans les oreilles, donnant un bazar musical terriblement accrocheur. Un concert parfait pour se lever du bon pied.

Vous êtes en festival, vous avez fait la fête de manière déraisonnable lors d’une soirée arrosée et vous cherchez un moyen de remplacer la moue de votre gueule de bois par un sourire ? Waltari, groupe au style improbable, a la solution ! D’ouverture de festival en ce dimanche 23 juin, le groupe finlandais, sous une bruine matinale  commune en Loire-Atlantique, peut réveiller votre humeur fêtarde avec "30 minutes de musique barrée et libre".

Kärsti Hatakka

Barrés, ils le sont assurément, à commencer par le leader et frontman Kärtsy Hatakka, gaucher qui utilise une basse de droitier, qui mêne cette joyeuse bande de fous furieux depuis maintenant 26 ans. De manière habile, ils mélangent rock, metal et house des années 90, en y ajoutant des samples délirants dont le clavier Janne Immmonen a le secret, ce qui donne un ensemble foutraque mais accrocheur pour qui veut bien s’y aventurer.

Waltari Janne Immonen

Dans cette courte setlist, le groupe a présenté ses tubes, comme le délirant "Atmosfear" ou le dansant "So Fine". Il s’est même permis d’y inclure une reprise, extraite du dernier album en date du groupe Covers All, bien connue des thrashers, le classique d’Anthrax "Caught In A Mosh". Elle est bien évidemment passée à la moulinette Waltari et se retrouve changée en ska thrashisant qui fonctionne à merveille.

Le thrasher du groupe, Sami Yli-Sirniö, étant occupé avec Kreator, c’est Kimmo Korhonen d'Amberian Dawn qui le remplace de fort belle manière, en s’intégrant bien au groupe et offrant ainsi une bien belle performance musicale matinale. On notera également que le frontman était bien en voix pour le Hellfest, aussi bien pour chanter que pour s’adresser à la foule, en prônant la liberté d’esprit et en déclarant que "les styles [musicaux], c’est de la merde" avant de quitter la scène, laissant les courageux qui ont décidé de se lever de bonne heure le sourire aux lèvres.

Waltari Kimmo Korhonen

Setlist :

In the Cradle
Caught in a Mosh [reprise d’Anthrax]
Atmosfear
One Day
So Fine

Pour visiter le site de notre photographe, un seul lien :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2013 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.
 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements