Hellyeah au Hellfest 2013

Samedi – 16h – Mainstage 2

Avec Down, Hellyeah, c’est un des deux « all-star band » de cette 8ème édition du Hellfest à ne pas louper! Forts de leur dernier album Band Of Brothers sorti il y a un an, ils font le trajet du Texas pour quelques dates en Europe dont un passage obligé par Clisson cet été. On ne pouvait bien évidemment pas rater cela.

Il est tout juste 16h, un soleil de plomb inonde le site du Hellfest 2013, et la tension monte petit à petit devant la Mainstage 2, la foule rassemblée attend avec impatience le supergroupe Hellyeah. Vinnie Paul entre sur scène suivi des autres membres du groupe, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire Chad Gray envoie « War in Me », titre issu de leur dernier opus Band Of Brothers. C’est le coup d’envoi pour les headbangs et autres moshpits. On note que le nouveau look du chanteur de Mudvayne colle bien avec ce morceau subtilement gras de thrash sudiste qui fait son petit effet sur scène. Après cette petite mise en bouche fort sympathique, on a droit à un cours d’anglais mode Hellyeah avec « Drink, Drank, Drunk » , accueilli en bonne et due forme par des bras levés, jumps et headbangs dans la fosse tandis que Chad se balade en sautillant sur scène. Ce dernier est assez fier de présenter Vinnie Paul en personne qui vient tout juste de faire deux heureux en jetant ses baguettes.

Hellyeah La Grosse Radio Hellfest

Le public est bien là, bien chaud, bien que quelques phrases de Chad passent en sourdines : serait-ce dû à son accent ou à la chaleur ? Avec « Cowboy Way », la foule se lâche et des circles pits se forment à l’arrachée, cornes et genoux levés. Tandis que ça swing devant la Mainstage 2, sur scène les riffs lourds fusent de part et d’autres entre Greg Tribbett, Tom Maxwell et Bob Zilla. Chad met un point d’honneur à tester la motivation et les cordes vocales du public entre chaque morceau, et Vinnie, lui, nous fait l’honneur de breaks de batterie un tantinet courts mais bien chiadés quand même. Lors de « Matter of Time », on se fait une joie de sauter tout en reprenant le refrain avec les copains, le bras en l’air et tout le tralala. On a le droit à un doublé Band of Brothers avec le morceau éponyme ainsi que « Rage / Burn », l’assaisonnement étant similaire, la transition passe presque inaperçue. En tout cas les gars ont l’air aussi heureux que nous d’être là, Chad a le sourire (et oui ça lui arrive) et Vinnie nous montre toute son affection à grands coups de double pédale. La fosse le leur rend bien, cheveux au vent.

Hellyeah Hellfest 2013 La Grosse Radio

Le son est pas mal pour un Open Air de cette envergure, ça tourne bien, on distingue presque chaque note des soli ; même si, ne nous le cachons pas la batterie surplombe quand même le tout. Sur le mélodique « You Wouldn’t Know », Chad nous gratifie de sa belle voix claire (hum hum) et Greg Tribbett d’un solo comme lui seul peut en faire. Après avoir remercié: son public, Vinnie Paul (qui a un sacré stock de baguettes à jeter), les groupes à l’affiche de ce Hellfest 2013 ainsi que Testament qui joue plus tard, Hellyeah envoie une dernière saucée, celle qu’on attendait tous : « Hellyeah ! ». Ce titre sonne tel un hymne en cette fin d’après midi, il résonne à travers tout le site et vibre dans toutes les poitrines : le morceau parfait pour clôturer ce set sympathique de 40 minutes. Allez, un bémol pour chipoter : le créneau horaire qu’on aurait préféré plus tard et plus long tout de même.

Au final, tout le monde repart de ce concert avec le sourire, Hellyeah nous a fait passer un très bon moment, sans chichis de superstars. Du thrash sudiste à la fois dynamique et lourd, nous on aime et on valide !

Hellyeah Hellfest 2013

Setlist :

War in Me
Drink Drank Drunk
Cowboy Way
Matter of Time
Band of Brothers
Rage/Burn
You Wouldn’t Know
Hellyeah !

Crédit photo: Nikolas Ernult: http://www.nikolase.fr



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements