Manilla Road au Hellfest 2013

Manilla Road croise le fer sous la Valley le samedi 22 à 21h50
 

Après cinq ans d’absence en France, le groupe de Mark Shelton revient en France, cette fois-ci au Hellfest pour un concert en tête d’affiche (partagée avec Cult Of Luna), au cours duquel il a pu présenter des titres de Mysterium, son nouvel album, ainsi que des classiques de heavy metal épique qui ont su faire headbanguer les metalleux pur et durs présents sous l’imposante tente de la Valley.

Un concert Manilla Road, groupe culte du heavy metal épique et très peu venu en France, constitue un petit évènement dans le cœur des metalleux friands de légendes, de mythologie et de riffs tradtionnels. C’est donc devant un public ému et fervent que Mark Shelton et sa bande font leur entrée sur scène avec "Only The Brave", titre issu de Mysterium, dernier album en date des Américains.

Le show commence devant un public clairsemé, qui arrive au fur et à mesure du show, à cause d’un set qui rogne sur la fin du set de ZZ Top. Placé entre les Texans et Kiss, le groupe de heavy metal ne bénéficiera que d’un public clairsemé, mais fidèle et heureux de voir ses idoles jouer des classiques comme "Open The Gates", "Flaming Metal Systems" ou encore "Crystal Logic".

Contrairement à Manowar et son concert granguignolesque de 2009, Manilla Road ne fait pas dans l’esbroufe et privilégie sa musique. Ainsi, le light show est épuré, les discours brefs, mais sincères, avec un Mark Shelton qui essaie notamment de parler français et qui se débrouille plutôt bien. On regrettera un son qui pose quelques problèmes au début du show, avec une partie de la sono qui se met en route en plein milieu d’"Open The Gates".

Manilla Road Bryan Patrick Hellfest

La performance du groupe est carrée et impeccable, avec une rythmique puissante assurée Joshua Castillo à la basse et Neudi à la batterie. Coté guitare, Mark Shelton enchaîne ces fameux riffs simples et épiques dont il a le secret, en offrant des duos de voix épiques avec le chanteur Bryan Patrick, bien en voix ce soir pour conter les légendes chères à Manilla Road.

Les amateurs de heavy metal traditionnel ont eu leur dose de musique épique et implacable au cours d’un concert rare et réussi de Manilla Road. Si le public n’était pas des plus fournis, l’esprit était présent. Reste à savoir quand les Américains repasseront en France pour croiser à nouveau le fer.

Setlist :

Only the Brave
Open the Gates
Masque of the Red Death
Death by the Hammer
Hammer of the Witches
Witches Brew
Divine Victim
Road of Kings
The Grey God Passes
Stand Your Ground
Mystification
Cage of Mirrors
The Riddle Master
Flaming Metal Systems
Crystal Logic
Necropolis

Photos : © 2013 Cycy / http://www.cycypics.com
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements