Atari Teenage Riot au Hellfest 2013

Depuis leur grand retour en 2009, Atari Teenage Riot trace la route des festivals, et pour cette 8ème édition du Hellfest, ils ont l’honneur de clôturer la Warzone avec leur musique positivement corrosive.

Il est 01h, Punish Yourself a mis le feu sur la Warzone quelques minutes à peine avant l’arrivée d’ Atari Teenage Riot qui reprennent le flambeau. Les trois d’ ATR récupèrent un public chauffé à blanc par la précédente prestation, ultra motivé et bien décidé à terminer ce Hellfest 2013 en beauté et en sueur. C’est tout naturellement qu’ Alec Empire se présente « We are Atari Teenage fuckin’ Riot » et les premières basses de ce set prometteur sont celles de « Black Flags ». Le public saute comme un seul homme et accueille cet électro aux tonalités hardcore avec une énergie certaine mêlant fureur et mollets tendus.

Les basses nous transcendent, les lights nous éblouissent, l’ambiance survoltée nous enveloppe. Sur scène les mcs déversent une énergie enthousiaste, et jonglent entre machine et micro. Toujours en contact avec son public, ATR attise les braises de nos tympans en feu et joue avec les beats dynamiques de « Start de Riot ». La Warzone transformée en teuf gigantesque est remplie de monde qui danse et saute. Alec Empire n ‘hésite pas à prendre soin de son public, il nous demande régulièrement si ça va et si on est prêt à mettre le feu. On est essoufflés mais heureux, les neurones emmêlés mais on continue les headbangs et les jumps. Pas besoin de substances douteuses qui vous file la patate quand on participe à un concert d’ Atari Teenage Riot tellement la musique est speed et forte. Avec des titres comme « Activate » ou « Blood in My Eyes », on ne fait pas mieux dans le genre technocore.

Certains pensent qu’ ATR n’a pas forcément sa place au Hellfest, à cause de titres trop électro comparé au reste de l’affiche de cette 8ème édition. On pense que bien au contraire, terminer un festival de grosses guitares (entre autres) avec un set bien différent aux tonalités exotiques ça défoule, surtout après Punish Yourself qui nous ont préparé à terminer ainsi. D’ailleurs s’il y a autant de monde devant la Warzone à ce moment précis, c’est que d’autres partagent notre opinion. C’est dire : la foule entière se déchaîne et chante sur « Collapse of History » tandis que sur scène Atari Teenage Riot pète le feu et saute avec nous. Ils clôturent cette heure de bonne humeur intense avec l’excellent « Revolution Action » qui nous achève en bonne et due forme. Le son est tout juste énorme, les berlinois nous offrent une superbe prestation autant scénique que sonore. On aimerait que ça dure toute la nuit, malheureusement il est déjà 2h et le Hellfest c’est terminé pour cette année !

Setlist :

Black Flags
Start the Riot
Activate
Codebreaker
Blood in My Eyes
Shadow Identity
Collapse of History
Revolution Action

  Crédit photo: Nidhal Marzouk: http://www.yog-photography.com



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements