Steffen Kummerer et Christian Muenzner, guitaristes du groupe Obscura, au Brutal Assault 2013

A l’occasion du festival Brutal Assault 2013 en République Tchèque, la Grosse Radio a eu l’occasion de s’entretenir avec Steffen Kummerer (guitare/chant) et Christian Muenzner (guitare) , guitaristes dans Obscura, mais pas seulement. Au sommaire de cette interview exclusive, vous trouverez notamment :

- Retour sur leurs activités depuis la fin de la tournée Omnivium
- Les projets de Christian en dehors d’Obscura
- Le prochain album d’Obscura
- La tournée Death to All
- Thulcandra, le groupe black metal de Steffen

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que la tournée Omnivium s’est terminée. Qu’avez-vous fait depuis, si ce n’est pas indiscret ?

Christian : Eh bien, tout le monde a été très occupé par pas mal de choses. On ne peut pas vivre de ce que l’on gagne avec Obscura, donc nous avons tous des jobs en dehors du groupe pour nous permettre de continuer. Chacun a aussi des projets musicaux hors d’Obscura, ce qui permet de s’aérer l’esprit, et permettra à terme d’écrire le prochain Obscura avec une énergie nouvelle.

Steffen : On a effectivement relâché un peu la pression avec Obscura. On a fait quelques concerts par-ci, par là, notamment au Mexique, des festivals et une tournée anniversaire du groupe en Allemagne.

Donc l’écriture du prochain album n’a pas commencé ?

Steffen : Non. Même si évidemment, on a toujours des idées, qu’on garde pour plus tard si on pense pouvoir les utiliser dans Obscura. Il n’y a pas de chanson terminée, concrètement. Mais il
sortira probablement avant le prochain Necrophagist ! [rires]

 
Christian, tu es impliqué dans énormément de projets musicaux en dehors d’Obscura, notamment ton album solo et Spawn of Possession. Est-ce qu’il n’est pas un peu difficile de mener à bien ces projets et Obscura ?

Christian : En temps normal, ce n’est pas si compliqué, parce que tout cela ne se fait pas au même moment. Mon deuxième album solo, j’ai le temps de le faire maintenant parce que l’écriture du prochain Obscura n’a pas commencé. Et les autres groupes dans lequel je suis comme Spawn of Possession ne font pas beaucoup de concerts, et sont donc peu chronophages. Mais effectivement, dans le futur, tous ces projets pourraient être problématiques à gérer en même temps. Par exemple,  on a eu une offre pour le Japon avec Spawn, qui n’est pas encore confirmée, et j’ai eu aussi une offre pour un concert solo au même moment, donc il faudra faire des choix. Mais la plupart du temps, ça ne pose aucun problème.

Peux-tu nous parler de ce deuxième album solo ?

Christian : Je l’ai fait parce que je ne suis pas seulement fan de death metal. J’aime aussi beaucoup le heavy metal, le power et la guitare instrumentale, et j’avais donc plein d’idées que je ne pouvais pas utiliser avec Obscura. La plupart des albums de guitare instrumentale sont fait par des guitaristes qui ont envie de se la péter et de montrer ce qu’ils peuvent faire, mais je ne l’ai pas fait pour ça. Bien sûr, il y a des plans de guitare très rapides dessus, mais j’ai surtout essayé de travailler les mélodies et les riffs sur cet album, et montrer une autre facette de ma personnalité musicale.

J’ai lu que Hannes Grossman (batteur d’Obscura) avait enregistré les parties de batterie. A-t-il participé à la composition ?

Christian : Il avait joué sur certaines chansons du premier, mais cette fois, il a joué sur tout l’album, et il vient de finir d’enregistrer ses parties. Mais  il n’a pas participé à la composition, j’ai tout écrit. Evidemment, pour la batterie, il m’a proposé des idées, mais même sur ce plan, il respecte la plupart du temps ce que j’ai écrit.

Et concernant le prochain Spawn of Possesion ?

Christian : C’est avant tout le groupe de Jonas Bryssling. J’ai contribué à l’écriture des solos d’Incurso, mais c’est avant tout lui qui compose pour ce groupe. Là, je sais qu’il est en train de composer de son côté, et s’il me demande d’y contribuer, je pourrais sans doute écrire quelques riffs, mais je ne sais pas si je pourrais faire plus, rien n’est confirmé.

 

L’année dernière, vous avez donc fait une tournée anniversaire en Allemagne. Pouvez vous nous en dire plus ?

Steffen : C’était les dix ans du groupe, on a donc fait une petite tournée pour fêter ça.  On avait eu pas mal de demandes pour plus de concerts, donc on a fait cette petite tournée avec des groupes d’amis qui ont joué ici et là, notamment Dark Fortress, dans lequel joue notre producteur Victor Bullok. C’était vraiment sympa, on a pu  jouer dans de petites villes, et fêter l’anniversaire comme il se doit.

Steffen, il me semble qu’il était prévu que tu participes à la tournée Death to All en hommage à Chuck Schuldiner aux USA, que s’est-il passé ?

Steffen : Mon visa n’est pas arrivé à temps, ça a été extrêmement frustrant. Heureusement, la tournée n’a pas été annulée, ils ont trouvé un remplaçant, Matt Harvey du groupe Exhumed. J’étais déjà très content que la tournée puisse se faire, mais évidemment, quand tu es chez toi, et que tu vois les vidéos de concerts complets aux USA, c’est assez frustant.

D’ailleurs, sur l’écran géant du festival, ils affichent des publicités pour un concert de Death to All à Prague en novembre, avec Obscura en première partie. Est-ce confirmé ?

Steffen [mal à l’aise] : Euh… C’est très intéressant, on a eu l’offre hier ! [rires]

Christian : C’est dingue, on a eu l’offre hier, et ils font déjà de la publicité alors que rien n’est confirmé de notre côté !!

Pourtant, c’est affiché sur l’écran géant entre les concerts du festival !

Steffen : [rires] Génial ! Evidemment, on va tout faire pour participer à cet évènement. Mais on n’a pas encore eu d’offre pour la tournée, il faut voir si celle-ci est raisonnable, si tout le monde est disponible... J’ai cru comprendre que ça serait le line up de Human !

 

Est-ce qu’il y a encore des artistes avec lesquels vous aimeriez collaborer, à la fois dans Obscura ou dans d’autres projets ?

Steffen : Personnellement, j’adorerais faire un album avec Steve Di Giorgio. C’est quelqu’un de vraiment sympa, et musicalement… C’est Steve Di Giorgio. Un musicien avec un style et une manière de jouer vraiment unique.

Christian : Il joue sur mon premier album solo ! [rires] Et je suis totalement d’accord avec Steffen, il n’y a pas deux bassistes comme lui, il est unique. Et ce genre de musiciens est vraiment très rare dans la scène métal. J’ai beaucoup de chances, j’ai pu enregistrer avec mes guitaristes favoris, notamment Ron Jarzomberk sur Cosmogenesis , Per Nilsson de Scar Symmetry ou Derek Taylor sur mon premier album solo. Il y a deux ans, je n’aurais jamais pensé que cela arriverait. Evidemment, il y a toujours des héros avec lesquels j’aimerais enregistrer, notamment Greg Howe ou Jeff Waters… Ca serait génial, mais actuellement un peu hors de portée.

Steffen, tu as aussi un groupe de black metal, Thulcandra. Peut-on attendre quelque chose de nouveau de ce groupe bientôt ?

Steffen : Plus ou moins, on travaille sur un nouvel album, mais le processus d’écriture est très lent. Tout se passe très lentement, car Obscura est mon projet principal. J’aime vraiment jouer avec Thulcandra, mais seulement de petits concerts. Par exemple, on a joué au Baden in Blut récemment, et c’était vraiment génial. C’est un petit festival de métal underground, avec seulement 400 places. Donc c’était complet, et on se retrouve avec seulement des amateurs d’underground. Et les concerts de ce genre sont vraiment sympas à faire. Mais on n’a pas prévu de faire de grosse tournée ou de choses de ce genre.

Qu’est-ce que vous écoutez en ce moment ?

SteffenZyklon, le groupe de Samoth et Trym. J’ai récemment acheté un album d’Entrails, et c’est excellent. J’écoute aussi pas mal At The Gates et Emperor. Je sais qu’Emperor va se reformer l’année prochaine pour le Wacken, et je veux y aller rien que pour eux ! [rires] J’adore aussi le dernier album d’Ihsahn, fantastique. Je deviens vieux, maintenant, je me mets à aimer Van Halen ! [rires]

Christian : C’est frustrant, je n’ai rien découvert de nouveau qui me plaise vraiment ou qui ne sonne pas comme du déjà fait. Donc je me concentre de plus en plus sur de la musique du passé. Des groupes de métal des années 80 ou de death du début des années 90 comme Immolation et Disincarnate. J’aime aussi les vieux albums de guitar hero, comme Vinnie More ou Yngwie Malmsteen. Ca m’énerve un peu d’être comme ça, je ne voulais pas être comme ça étant jeune, tu sais, dire « oh, je n’écoute que des trucs anciens, rien de ce qui est nouveau me plaît ! » J’étais avant obsédé par le fait de trouver de nouvelles choses, et je ne comprenais pas ce genre de discours. Mais de nos jours, c’est difficile de trouver quelque chose de frais, c’est dommage.

Est-ce qu’il y a un groupe ou musicien qui a attiré votre attention cette année ?

Christian : Oui, le nouveau groupe de Mike Portnoy , The Winery Dogs. C’est pas vraiment original, mais super sympa à écouter. Super chant, super guitare, et très accessible, j’aime ça !

Steffen : Je suis très intéressé par la tournure que prend Fleshgod Apocalypse sur leur nouvel album. J’ai hâte d’entendre ça.

 

Obscura 2013

Dernière question :  Avez-vous un mot pour nos lecteurs et vos fans français ?

Steffen :  On a hâte de pouvoir rejouer en France. Peut être le Hellfest l’année prochaine ! C’est un des meilleurs festivals qu’on a pu faire.

Christian : Oui,  c’est un des meilleurs festivals en Europe actuellement, et on serait honoré d’y rejouer.  De manière générale, on a toujours reçu un excellent accueil en France, donc on y reviendra le plus tôt possible. Tous les concerts de la tournée Omnivium avec Gorod, un autre groupe fantastique, étaient vraiment géniaux. On ne savait pas à quoi s’attendre, et tout s’est merveilleusement bien passé, même dans les villes où on n’avait jamais joué ! Merci !

Interview par Tfaaon
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements