Steve Asheim, batteur de Deicide

« Nous sommes brutaux, c’est notre façon d’être »

A l’occasion de la sortie du 11e album de Deicide, In The Minds of Evil, Steve Asheim, batteur, membre fondateur et compositeur du groupe a accordé quelques minutes à La Grosse Radio pour évoquer le processus de création du disque ainsi que les projets de tournée qui sont encore en gestation pour le groupe.

Bonjour Steve. Le 11e album de Deicide est maintenant fini, qu’en penses-tu ?

J’ai un sentiment positif dessus. En fait j’ai eu ma mère au téléphone et elle l’adore aussi. Elle a dit que le chant était direct et bien clair, que les guitares sonnaient vraiment bien, que les chansons sont puissantes et fraiches et que la batterie tue. Si une femme âgée de 76 ans peut comprendre tout cela, je suis vraiment heureux de la tournure des évènements.

Tu avais déclaré qu’In The Minds of Evil avait un feeling musical proche de l’album Legion. Est-ce intentionnel ?

Que ce soit proche de Legion en particulier ou simplement old school, oui, c’est un choix conscient. Nous avons essayé de revenir aux racines de notre musique, mais je pense que nous avons aussi réussi à y inclure quelques éléments modernes aussi. Du coup, je pense qu’il y a un bon équilibre dans cet album.

Les chansons sont très brutales et directes. Qu’est-ce qui t’a inspiré pour les écrire ?

Mes inspirations n’ont jamais changé : la vie et la capacité à relâcher la violence qu’on garde en nous sans faire de mal à personne à proprement parler. De plus, les parties batterie me plaisent vraiment.

Deicide In The Minds Of Evil

A quoi fait référence le titre In The Minds Of Evil ?

Il fait référence à l’esprit humain, le fait d’évaluer une mauvaise action de sa conception à sa réalisation. Qui, pourquoi, quand, la victime, le responsable, d’une petite à une grande échelle. Tout commence dans la tête, du coup il faut rester sur ses gardes.

Le titre et la pochette collent bien ensemble. Avez-vous trouvé cette dernière avant ou après avoir écrit ce titre ?

Après. Glen Benton [chant, basse] avait déjà le titre et les paroles de cette chanson finies avant qu’on ne trouve l’artwork correspondant. Je pense d’ailleurs qu’on avait déjà terminé l’album. Mais tout ça s’est bien rassemblé.

Qu’est-ce que cela fait de travailler à nouveau avec Kevin Quiron [guitare] ?

Kevin est un gars avec qui il est agréable de travailler. Il est super productif et coopératif, avec une grande éthique de travail. Nous sommes vraiment heureux de l’avoir en tant que membre du groupe à part entière plutôt qu’en simple remplaçant.

En 25 ans de death metal, vous avez  réussi à rester brutaux. Comment faites-vous ?

Tout simplement parce que nous sommes brutaux, c’est notre façon d’être. Nous ne faisons pas semblant et nous ne nous forçons pas. Quand nous composons, c’est ce qui sort. Du coup, c’est assez assez facile et naturel à faire.


Deicide

Il s’agit de votre premier album produit par Jason Suecof. Peux-tu nous en parler ?

C’était vraiment génial. C’est un gars cool, avec qui on s’entend bien et arrivons à bien se marrer pendant tout le processus d’enregistrement. En plus le son du disque est limpide, Jason sait vraiment ce qu’il fait.

Quels sont vos projets de tournée pour promouvoir In The Minds of Evil ?

Nous allons faire le plus de concerts possibles. Nous avons des concerts en Europe de prévus pour après la sortie du disque (22 novembre) et nous espérons pouvoir ajouter des dates pour l’été 2014 et plus tard cette même année. Les gens ont l’air d’apprécier l’album, du coup on risque d’être assez longtemps sur les routes à mon avis.

Vous avez joué à Paris au mois de mars 2013. Quels souvenirs gardes-tu de ce concert ?

Je me souviens que, pour la première fois en des années, nous ne jouions pas à La Locomotive ! Sinon c’était un bien bon concert, du coup, j’espère qu’on pourra bientôt revenir à Paris, peut-être en mars 2014.

Je te laisse les derniers mots pour les fans français.

Merci à vous pour vous intéresser à nous et pour nous soutenir depuis des années. J’espère quevous aimerez le prochain album et nous allons faire quelques concerts bientôt et j’espère que vous viendrez vénérer Satan avec nous. A bientôt !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements