Henrik Ohlsson, batteur et parolier de Scar Symmetry

En marge de la sortie du 4ème album studio des suédois de Scar Symmetry ("Dark Matter Dimensions", le 2 octobre 2009 chez Nuclear Blast), le batteur et parolier du groupe Henrik Ohlsson s'est prêté au jeu des questions/réponses pour La Grosse Radio Metal. En voici le contenu...

Scar Symmetry

Ju de Melon : Première question, comment te sentais-tu moment de la sortie de "Dark Matter Dimensions" ? Plutôt onfiant ou inquiet ?

Henrik Ohlsson : Personnellement j'étais un peu anxieux, on ne sait jamais comment les gens peuvent réagir à un nouvel album. Mais désormais je me sens bien plus en confiance, surtout depuis que deux chansons ont été mises en avant sur Internet et que les réactions ont été positives. Donc désormais tout va bien !

Ju de Melon : Peux-tu nous expliciter le nom de l'album ? Est-il relié aux théories quantiques ?

Henrik Ohlsson : Oui, les théories quantiques sont toujours présentes mais sous un angle quelque peu différent ici. On part du principe que 95% de l'univers est invisible, ce qu'on appelle la matière noire, quelque chose dont on ignore encore tout. Sauf que nous pouvons voir les effets causés par ces élements invisibles... Du coup, ceci m'a inspiré quelques pensées : comment pouvons-nous agir comme si nous savions tout si nous ne pouvons pas percevoir 95% de notre propre univers ? Comment peut-on dénigrer certaines choses alors que notre sens même de la logique est limité voire cynique ? Nous devons être capable de considérer même ce qui nous parait impossible en repoussant les limites de la compréhension ! "Dark Matter Dimensions" traite donc de ces questions et s'avère être une sorte d'hommage aux forces invisibles qui nous entourent... parce que sans ce mécanisme, notre réalité ne pourrait même pas exister. "Dark Matter Dimensions" parle donc de tout ce qui nous est inconnu et invisible...

Ju de Melon : Comment comparerais-tu "Dark Matter Dimensions" avec son prédécesseur "Holographic Universe" ?

Henrik Ohlsson : Ce nouvel album est plus "direct dans ta gueule", il est aussi plus organique. Nous avions légèrement mis de côté le côté agressif sur "Holographic Universe", alors qu'il est ici remis au goût du jour. Je pense que nous avons su conserver les ingrédients qui façonnent notre son tout en y apportant une touche différente et quelques expérimentations, parce que nous voulons toujours apporter une valeur ajoutée à chacun de nos CD. "Dark Matter Dimensions" a tout ce que vous attendez de l'album de Scar Symmetry, et plus encore ! En tout cas, il ne s'agit pas d'une suite du précédent opus, le nouvel album a une histoire qui lui est propre... "Holographic Universe" était plus positif, alors que celui-ci est plus mitigé. "Dark Matter Dimensions" traite à la fois des forces créatives et destructrices...

Henrik Ohlsson

Ju de Melon : Vous avez choisi une chanson plutôt épique ("The Iconoclast") pour débuter l'album, le choix était-il volontaire ?

Henrik Ohlsson : Oui, quand Per Nilsson nous a joué cette chanson pour la première fois, nous avons de suite su qu'elle devrait débuter l'album. C'est vrai que son début est très épique, une vraie bonne chanson de Scar Symmetry !

Ju de Melon : Le titre éponyme a un côté assez complexe, comment a-t-il était composé ?

Henrik Ohlsson : C'est Jonas Kjellgren qui a écrit cette chanson et c'est en effet l'une des plus techniques qu'il ait réalisée à ce jour. Il n'a pas forcément changé sa façon d'écrire mais, en expérimentant pas mal sur le tempo de ce morceau, il en a fait une de ses créations les plus bizarres voire même effrayantes à ce jour !

Ju de Melon : Est-ce que le choix de mettre "The Conciousness Eeaters" comme première chanson mise en avant fut difficile ?

Henrik Ohlsson : C'est en fait notre label qui a décidé de la promouvoir ainsi, ce n'était donc pas un choix du groupe. En tant qu'artistes, il est dur pour nous de choisir objectivement quelle chanson doit être mise en relief, nous sommes donc heureux que Nuclear Blast puisse s'impliquer et faire ce choix pour nous.

Ju de Melon : Y aura-t-il un video clip de cette chanson ?

Henrik Ohlsson : Nous avons récemment enregistré une video pour "Noumenon and Phenomenon", elle sera probablement disponible sous peu. Nous l'avons tournée à deux endroits différents ici en Suède avec Maurice Swinkels (de LowLife Media et également guitariste/chanteur de Legion of the Damned). Le premier endroit était un studio et le second... tiens-toi bien... un asile de fou abandonné et hanté !

Ju de Melon : Parlons du remplacement de Chrisitan Älvestam par Roberth Karlsson et Lars Palmqvist au chant. Comment les avez-vous trouvé et se sont-ils rapidement intégrés au groupe ?

Henrik Ohlsson : Nous avons audiotionné un bon nombre de chanteurs et, un beau jour, Jonas a appelé son ami de longue date Roberth pour voir s'il connaissait quelques chanteurs disponibles dans le sud de la Suède. Mais très vite, Jonas s'est rendu compte qu'il parlait là à un des meilleurs chanteurs death metal au monde ! Il l'a donc rappelé et lui a suggéré ainsi l'idée... C'est d'ailleurs Roberth qui a trouvé Lars pour le poste de chanteur en voix claire, ils se connaissaient depuis des années ! Bref, nous avons ainsi enregistré un test avec eux, et nous avons été bluffés par leur performance ! C'était eux qu'ils nous fallaient, aussi bien sur le plan professionnel que personnel, la décision fut ainsi facile à prendre. Ils étaient faits pour ça ! Je pense que, avec eux, nous sommes partis pour être un encore meilleur groupe qu'avant sur scène... Tout s'annonce génial pour l'avenir !

Scar Symmetry

Ju de Melon : Parle-nous de la prochaine tournée, prévoyez-vous de visiter de nouveaux pays avec le groupe ?

Henrik Ohlsson : Nous connaissons déjà la plupart des endroits que nous visiterons avec le Neckbreakers Ball Tour... Cependant, après cette tournée, nous irons en Afrique du Sud pour la première fois, ça s'annonce intéressant ! Nous espérons également aller au Japon et en Australie...

Ju de Melon : Et quelques dates en France ?

Henrik Ohlsson : Oui, la France est le premier pays que nous visiterons avec le Neckbreakers Ball Tour. On sera là-bas fin octobre à La Locomotive (Paris), on vous y attend nombreux !

Ju de Melon : Si tu devais citer quelques groupes qui ont "inspiré" la création de Scar Symmetry, quels seraient-ils ?

Henrik Ohlsson : C'est difficile à dire... Mais pour la plupart d'entre nous, le death metal est à l'origine même de notre envie de jouer en groupe. Outre le death, nous sommes aussi inspirés par le heavy metal de notre jeunesse... différentes touches progressives viennent également influer notre musique. Même si le metal est notre base, nous n'avons cependant pas peur d'aller visiter d'autres styles, ce qui fait la variété de notre musique.

Ju de Melon : Quel est ton album préféré cette année jusque là ?

Henrik Ohlsson : "Where Moshers Dwell" de FKU. La meilleure musique à écouter dans un tour bus !

Ju de Melon : A part le metal, quel style de musique les gars du groupe écoutent-ils ?

Henrik Ohlsson : Nous sommes inspirés par tout style de musique. Beaucoup de metal, certes, mais aussi des chansons plus commerciales, du jazz, jazz fusion, musique pop ou rock classique. Nous avons chacun nos propres goûts mais on parvient tout de même à s'y retrouver. Bien évidemment, une chose nous réunit tous : cette passion pour le metal qui nous suit depuis notre jeunesse !

Ju de Melon : Ici en France, une nouvelle loi a été votée, la loi Hadopi, afin de limiter les téléchargements illégaux. Quel est ton point de vue à ce sujet ?

Henrik Ohlsson : Je pense que c'est une bonne chose en soi. Même si moi-même il m'arrive de télécharger, je ne pense pas qu'il faut que ce soit trop "simple" et généralisé. Le téléchargement a changé le monde de la musique, et il y a quelques aspects positifs qui ont été apportés par cette nouvelle mode... Mais il est également important que quelques points légaux soient généralisés afin que la musique ne se résume pas à une histoire de copie gratuite sur Internet.

Ju de Melon : Qui est ton "héros musical" et pourquoi ?

Henrik Ohlsson : J'admire beaucoup Snowy Show, ex-membre de King Diamond, Mercyful Fate, Memento Mori, Notre Dame, Therion, Dream Evil... et j'en passe ! J'adore son jeu de batterie mais également son côté visionnaire de la musique. Il est capable d'écrire des chansons dans plusieurs genres différents sans se limiter et peut également beaucoup apporter aux groupes auxquels il participe. Il est constamment illimité au niveau des idées, et j'aime vraiment ça !

Ju de Melon : Quelques derniers mots pour les fans français qui ont acheté ou s'apprêtent à acheter "Dark Matter Dimensions" ?

Henrik Ohlsson : J'espère que vous aimerez l'album autant que nous. Nous avons fait tout notre possible pour qu'il vous ravisse le plus ! Restez attentifs à la prochaine sortie du clip vidéo et on espère vous revoir bientôt. Merci pour le soutien !

Ju de Melon : Merci beaucoup Henrik ! Toute l'équipe de La Grosse Radio Metal et de La Housse à Gratte se joint à moi pour vous souhaiter le meilleur des succès pour ce nouvel album et la prochaine tournée ! A bientôt !

Henrick Ohlsson : Merci à toi pour cette interview, c'était un plaisir de parler avec toi ! Bonne chance et à très vite !

Henrik Ohlsson

Précisons au passage que, depuis la sortie de "Dark Matter Dimensions", vous pouvez bien évidemment retrouver un extrait de ce nouvel album (la chanson "Noumenon and Phenomenom") sur La Grosse Radio Metal !

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements