Hell – Curse & Chapter

Something British this way comes!

Formé en 1982, Hell n’a jamais réussi à s’extirper de la masse NWOBHM de l’époque et a fini par splitter quatre ans plus tard. Après le suicide en 1987 de son chanteur/guitariste et principal compositeur, Dave G. Halliday, peu nombreux étaient ceux qui auraient encore parié sur un retour gagnant de la part de la formation de Nottingham. Pourtant en 2008, aidés par le célèbre producteur Andy Sneap  à la guitare et un nouveau chanteur charismatique en la personne de Dave Bower, Hell a ressuscité de ses cendres avec un Human Remains finalement assez convaincant. Trois ans plus tard, le groupe sort un nouvel album afin de montrer qu’il est bel et bien de retour.

Si l’album précédant reposait exclusivement sur les compositions du regretté Dave Halliday, ce Curse & Chapter nous rappelle qu’Andy Sneap a aujourd’hui rejoint la formation (en plus de nous envoyer de très nombreux soli magnifique dans les oreilles, il a bien évidemment aussi produit l’album) et ses morceaux se marient parfaitement aux textes intenses de Dave Bower. On retrouve cependant toujours 5 chansons extraites de « l’ère Halliday » : « The Disposer Supreme » (ces soli mélodiques à souhait !), « Harbinger of Death » (avec la participation aux chœurs de Alan Short et Geoff Green, anciens membres de Race Against Time, groupe pour lequel Halliday avait écrit ce morceau à l’origine), l’instrumental « Deathsquad », « Land of the Living Dead » et « Deliver Us From Evil ».

Si les compositions des deux époques se mélangent à la perfection, Sneap ayant appris la guitare auprès de Dave Halliday, il lui rend plus qu’un hommage en perpétuant son héritage et en redonnant vie à ses anciennes chansons. Parmis les nouveaux morceaux, on retient particulièrement le single « The Age of Nefarious », « Something Wicked This Way Comes » ou encore « Darkhangel » et son refrain imparable !

Hell 2013

Les ambiances souvent inquiétantes des morceaux sont de plus sublimées par le travail au chant de Dave Bower, dont la voix et la diction si particulières et si marquées « British » vont en énerver plus d’un. Cette voix constitue pourtant une grande partie de l’identitée du groupe.

Aujourd’hui, Hell n’a donc plus à se reposer uniquement sur son catalogue des années 80 et prouve avec Curse & Chapter qu’il est bel et bien sorti de ses années maudites. L’album devrait ravir les fans de Heavy Metal britannique nostalgiques des 80’s mais aussi un public plus jeune grâce à sa production très moderne.

Un opus plus que recommendable donc, bien qu’un peu moins marquant que son prédécesseur, l’élément de surpise ne faisant plus effet.

L’édition limitée du CD propose un DVD montrant Hell en live au festival anglais Bloodstock ainsi que dans sa ville natale.

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements