Sybreed – The Pulse of Awakening

Le groupe suisse francophone de cyber metal industriel moderne Sybreed a sorti le 16 novembre 2009 son 3ème album studio, « The Pulse of Awakening », chez Listenable Records. Une bonne occasion de voir comment nos amis, invités dans La Housse en Gratte en 2007, ont évolué depuis leur 2nd opus « Antares ».

Sybreed Logo

Si le style ne change pas radicalement, on sent une progression dans les compositions et l’approche musicale du combo helvétique. Les prises de risques sont nombreuses dans ce « The Pulse of Awakening » qui ne manque pas de surprendre et de dérouter. Les fans des précédents albums ou de Fear Factory y trouveront toujours leur compte, les arrangements aussi brutaux qu’aériens étant parfaitement mixé et portés par le chant de Ben toujours aussi énigmatique, bien que parfois un tantinet irritant sur certains effets.

L’album s’avère donc plutôt réussi mais particulièrement dense, alternant entre l’excellent et le tout juste correct, le violent (« I Am Ultraviolence ») ou l’aérien calme (« In the Cold Light »), le déjanté (« Doomsday Party ») et ce petit côté épique inattendu (« Lucifer Effect » et son intro symphonique ou la conclusion plutôt planante « From Zero to Nothing »). A noter également une (très bonne) reprise du groupe Killing Joke avec le morceau « Love Like Blood ».

Sybreed

Un « The Pulse of Awakening » qui ne laisse pas indifférent, nécessitant donc plusieurs écoutes attentives et qui nous réserve probablement encore bien des surprises lors des prochaines. Un pari réussi pour les suisses qui ont su ici produire une suite très convaincante au déjà très ambitieux « Antares ».

Nul doute que le petits gars de Sybreed sauront encore faire parler d’eux dans l’avenir… et pas en mal !

Ma note : 7.5/10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements