WASP à  l’Elysée Montmartre (15.12.2009)

Il est un peu plus de 20h lorsqu'avec l'ami DaddyShaved nous arrivons devant l'Elysée Montmartre.

Les Parisiens de French Kiss terminent tout juste leur set et aux dires des différents témoignages que j'ai pû recueillir, nous avons louper quelque chose!

"French Kiss a mis le feu" voilà la phrase qui revient le plus souvent dans la bouche de ceux qui ont assité au show.
A surveiller donc et à ne pas louper la prochaine fois

Le temps de papoter un peu avec les amis du "Team Elianor" organisateurs de la soirée et l'arpège de "Mephisto Waltz" résonne dans l'enceinte d'un Elysée Montmartre rempli au 2/3.

Noir sur la scène, la bande son de "Mephisto Waltz" touche à sa fin, les 4 lascars de WASP prennent possession des lieux et balancent d'entrée de jeu un "On your Knees" endiablé dont le refrain est repris par un public entièrmeent acquis à la cause du groupe ça va sans dire.

Le jeu est nickel, le chant de Blackie est précis, les choeurs aussi, le son est plutôt bon (et à un volume raisonnable) en dépit d'une caisse claire un peu sous mixée mais là je chipote.

Scèniquement le show est rôdé, sans en faire trop, les zicos occupent l'espace de façon a mettre en valeur certain passages des titres, y a pas à dire c'est très pro.

Sans prendre le temps de respirer, ils enchainent sur la reprise des Who "The real me", un hymne qui achève de rallier les plus réticents à la cause de WASP dès le deuxième titre avant de faire basculer tout ce petit monde dans la liesse en attaquant "L.O.V.E. Machine" dont on ne peut que reprendre le refrain à tue tête !!

WASP flyer 15 12 09

Le reste de la set list est savamment conconctée, le groupe fête ses 25 ans de carrière et par conséquent propose un large tour d'horizon de sa discographie et ne tombe pas dans l'exercice promo "achetez notre dernier album !".

A la suite de "L.O.V.E. Machine"  WASP enchaine justement avec 2 titres du dernier album "Babylon" , ce seront les 2 seuls de la soirée et force est de constater que "Crazy" et "Babylon's Burning" fonctionnent parfaitement en live.

Et ça repart en arrière, direction 1985 époque "The last Command" avec un "Wildchild" sur lequel Daddy et moi prenons nos plus belles voix de fausset pour appuyer les "I want youuuuuuuuuuhouu" de Blackie , tandis que sur l'écran défilent les clips de l'époque qui nous renvoient à l'epoque de nos premiers poils pubiens...

S'ensuit un medley comprenant de larges parties de "Hellion", "I don't need no doctor" et de "Scream until you like it."

Puis c'est au tour du très bon "The crimson Idol" d'être mis à l'honneur avec le tryptique "Arena of pleasure" "Chainsaw Charlie" et "The Idol".

A noter que nous avions entraîner notre pote Raspablo (plus habitué aux sound systems Reggae/Ragga) ce soir là à son premier concert de Hard Rock et que ce dernier pris par l'ambiance a donné de la voix sur "Chainsaw charlie", un  titre  qui lui etait pourtant parfaitement inconnu, preuve qu'une bonne chanson reste une bonne chanson quel que soit le genre !

Un petit clin d'oeil à "Dominator" leur avant dernier album avec "Take me up" et WASP conclut son set avec le standard des Standards "I Wanna Be Somebody" repris et scandé par un Elysée Montmartre franchement heureux.

Le groupe quitte la scène, le public attend son retour sans pour autant manifester plus que ça son impatience... ça donne un peu de la voix mais sans plus...un peu decevant le public sur ce coup là, car le spectacle a été excellent pendant plus d'une heure...

Qu'à cela ne tienne, WASP revient et entamme un "Heaven's Hung In Black" tout en monté progressive, un moment intense musicalement parlant et superbement interpreté avant de finir sur un ultime hit "Blind In Texas".

En résumé ce fut un excellent concert même si je déplore à titre personnel que les seuls titres du "Headless Children" de la setlist aient été l'intro du concert "Mephisto Waltz" et La reprise des Who "The real me".
J'aurais bien vu un "Thunderhead" ou "The Heretic", mais je ne vais pas faire la fine bouche, cette soirée fut belle, point final !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements