Turisas (+ Starkill) au Forum de Vauréal (16.02.2014)

The March of the Vaurealian Guard !


Un dimanche comme les autres dans le 95, ou presque. Car, une fois de plus, le Forum de Vauréal nous offre une de ses affiches dont il a le secret, s'essayant ce soir au metal plus épique et extrême avec les finlandais peinturlurés de Turisas accompagnés des jeunes américains de Starkill.

La cinquième et dernière date française d'un We Ride Together Tour qui a fait la part belle à notre beau pays. Preuve que Turisas commence à lentement mais sûrement gagner ses galons de "groupe qui compte" sur la scène européenne, à l'instant des Ensiferum ou autres Korpilaani dans le genre "metal festif" venu du nord.

- STARKILL -

Il est 18h30 lorsque le jeune quartet de Chicago fait son entrée sur scène, armé d'une volonté extrême à l'image de ce qu'ils avaient déjà démontré à Paris en novembre dernier au moment d'ouvrir le show d'Amorphis.

Starkill Parker, Vauréal 2014

Are you ready for some epic metal? Parker Jameson, frontman attitré du groupe, semble gorgé d'adrénaline lorsqu'il monte sur les planches avec ses compères, Starkill décide d'ailleurs d'entamer les débats avec les mêmes trois premières chansons qu'au Divan du Monde, de quoi accrocher avec certitude les fans de Turisas bien connaisseurs d'un genre à la fois mélodique et extrême.

Biens en place, les jeunots semblent même avoir progressé depuis cette prestation parisienne, avec plus d'aisance et une communication survitaminée avec le public, notamment de la part du guitariste Tony Keathley bien plus présent vocalement notamment sur l'excellent nouveau titre présenté ce soir : "Winter Desolation".

Starkill Tony, Vauréal 2014

Car ce sera là le moment surprenant du show, un extrait du prochain album prévu en octobre chez Century Media, assez différent des titres du premier opus par son aspect epic sombre d'un refrain en chant clair entre Wintersun et Amorphis, de quoi annoncer une évolution intéressante du combo.

Pour le reste, Starkill semble avoir conquis Vauréal, une grande maîtrise technique globale notamment du batteur Spencer Weidner et un Parker bien en voix (et sans souci de mix cette fois). A revoir en tête d'affiche à l'avenir, afin de constater si Starkill peut prétendre ou ou non à être un des futurs leaders du genre.

Starkill Live Vauréal 2014

Setlist :

- New Infernal Breath
- Immortal Hunt
- Fires of Life
- Sword, Spear, Blood, Fire
- This Is Our Battle; This Is Our Day
- Winter Desolation [New Song]
- Whispers of Heresy

Starkill Vauréal 2014

- TURISAS -

Après une intro symphonique en mode épique façon Le Gladiateur reprenant quelques paroles de la célèbre "To Holmgard and Beyond", les six membres de Turisas prennent place un par un sur la scène alors que des lights d'un rouge vif enrobent le Forum.

Sans attendre, Mathias lâche l'intro directe de "Ten More Miles" et c'est parti pour un show haut en couleurs. Première constatation, les six membres chantent ensemble les passages emplis de choeurs sur chaque titre, un fait rarissime à une époque où les groupes rivalisent de samples pour combler certains vides. Alors certes quelques rajouts symphoniques pilotés par le clavier de Kasper Mårtenson (qui vient tout juste de remplacer Robert Engstrand) sont à signaler, mais voici un groupe qui ose et offre un vrai spectacle sans filet à ses fans !

Olli Turisas, live,  Vauréal 2014

Tellement peu de filet qu'à un moment l'ami violoniste Olli Vänska verra une de ses cordes lâcher en plein concert, devant se passer de son instrument le temps de deux chansons, mais ne l'empêchant pas de venir, survolté, participer aux choeurs avec une énergie sans pareille. Un maître de la joie de vivre sur scène ! Aucun autre problème technique à signaler, chaque musicien remplira son rôle sans le moindre souci avec un Mathias Nygard qui nous offrira une performance vocale des plus convaincantes malgré un final plus compliqué sur le très difficile "Rasputin" mettant le souffle à contribution.

Mathias Nygard, Turisas live, Vauréal 2014

Puisqu'on parle du charismatique Warlord, on peut également souligner qu'il semblait ravi d'être là et d'ainsi conclure en beauté ce We Ride Together French Tour à Vauréal. Une bonne humeur qui aurait pu être gâchée par les flash d'un photographe amateur des premiers rangs, mais après un énervement bref le finlandais préfèrera en rire et poursuivre son show de la meilleure des manières, s'amusant avec son auditoire parfois la bière à la main ou en chambrant sur le public de Vauréal ne contenant d'après son sondage aucun Vauréalien ! Faut dire qu'il pensait jouer dans un village de 500 habitants à peine, ironie comprise bien entendu.

Turisas, Vauréal 2014

Quant à la tracklist, elle a mis tout le monde d'accord en voyageant allègrement d'un album à l'autre. Stand Up and Fight, trop symphonique et donc assez éloigné du concept plus organique du groupe désormais en live, ne sera représenté que de deux morceaux avec l'imposant "Take the Day!" et l'incontournable titre éponyme réclamé et joué en rappel. Battle Metal se verra lui aussi représenté par deux titres, le tube du même nom et un "The Land of Hope and Gloy" bien barré. The Varangian Way subira le même sort, impossible de passer à côté de "To Holmgard and Beyond" tandis que le plus rare "Miklagard Overture" viendra exploser les limites de l'épique... qui plus est juste après "We Ride Together", morceau le plus symphonique d'un dernier opus qui sera largement représenté entre le popisant "For You Own Good", le plus extrême "Greek Fire" ou l'alcoolisé "No Story Ever Starts with Driking Tea".

Turisas Jussi, Vauréal 2014

Turisas a su varier les plaisir et satisfaire toutes les générations présentes ce soir-là, même une petite fille de 4-5 ans a pu profiter du show sur les épaules de son papa ! Quant aux jeunes fougueux pogoteurs ou amateurs de circle pit, ils ont pu se défouler ici et là, allant même jusqu'à un wall of death sur "Stand Up and Fight". Aucun trouble ne sera d'ailleurs à signaler, pour une soirée particulièrement bon enfant.

C'est sur le Toréador de Bizet que Turisas salue ses fans après le grand final, dans une hystérie quasi collective qui fait plaisir à voir. Warlord et ses hommes ont réussi leur pari ce soir, nul doute que leur prestation du Hellfest est désormais attendue avec une impatience encore plus grande...

Turisas, Vauréal Forum, 2014 live

Setlist :

- Ten More Miles
- Take the Day!
- To Holmgard and Beyond
- The Land of Hope and Glory
- Greek Fire
- For Your Own Good
- Battle Metal
- No Story Ever Starts with Drinking Tea
- We Ride Together
- Miklagard Overture

- Stand Up and Fight
- Rasputin [Boney M Cover]

Merci à Aurélie, Hervé, Lionel, Henri et toute l'équipe du Forum de Vauréal

Photos :  Marjorie Coulin /  © http://www.marjoriecoulin.com/
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite de la photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements