Will Hien de Wake Up Dead, association organisatrice du Festival de Chair et d’Acier


Voir un festival surgir au milieu de la Bourgogne, avec non seulement une très belle affiche, tant locale qu’internationale, ne pouvait que nous surprendre agréablement, mais aussi nous laisser quelques interrogations. Cela mérite quelques explications complémentaires que Will Hien nous a donné malgré un emploi du temps très chargé à l’approche de la date fatidique.

(interview réalisé par courriel le 18/4/2014) 
 


————————————————————

Thomas: Bonjour ! Peux-tu présenter rapidement les organisateurs du Festival de Chair et d’Acier ?

Will: Salut Thomas, et tous les lecteurs et auditeurs de la Grosse Radio Metal ! Nous sommes Wake Up Dead asso, une asso née du côté de Mâcon en 2010 sous l’impulsion de Vincent Urbain, qui était encore à l’époque le bassiste/chanteur de The Seven Gates. Vincent est bien connu des Mâconnais puisqu’il tient le magasin L’Œil du Dragon, lieu de ralliement depuis une douzaine d’années de tous les gamers et metalleux du coin. Mais il est aussi connu du milieu metal français pour avoir formé dans les années 90 le mythique projet DAEMONIUM / AKHENATON, groupe pionnier en termes de black metal symphonique et occulte (qui continue sous le nom de SANGDRAGON). L’asso est constituée aujourd’hui de trois membres principaux, Vincent donc, président, Jérémy Tissier (bassiste de PSYGNOSIS), trésorier, et moi-même, Will Hien (bassiste de SANGDRAGON, journaliste de Metallian) en tant que secrétaire et communiquant. Je ne peux oublier nos compagnes qui nous sont d’une grande aide sur tous nos évènements et supportent tant bien que mal toutes nos frasques, ainsi que nos bénévoles habituels. Nous organisons le Festival en co-organisation avec la Cave à Musique (asso Luciol), et sans eux, nous ne pourrions pas le faire, c’est aussi simple que ça, leur logistique et soutien financier étant la base du festival.
 

Sangdragon


Thomas: Qu’est-ce qui vous a poussés à vouloir organiser un festival, à Mâcon, alors que la concurrence est rude partout en France voire en Europe ? Ne vous rendez-vous pas compte de la difficulté à faire connaître un nouveau venu et je ne parle même pas de trouver un équilibre financier !?

Will: Oh que si, et faut croire qu’on est complètement cinglés ! L’équilibre financier, on ne pourra l’atteindre que si environ 600 / 700 personnes viennent sur ces deux jours, sans oublier la Fête Médiévale qui va se tenir tout le week-end dans la Cour de la Cave à Musique, et qui devrait nous permettre de faire rentrer quelques deniers. Ce Festival, c’est un pari sur l’avenir : on est conscient que la première édition risque d’être chaude à rentabiliser, même si on est confiant, vu que nos précédentes organisations de concerts à la Cave à Musique n’ont pas été des flops. Le but est de pérenniser l’évènement dans le temps et de pouvoir proposer tous les ans une affiche encore plus grosse. Mâcon n’est pas une ville où il y a beaucoup de gros concerts metal (c’est d’ailleurs aussi une des raisons pour lesquelles on a fondé Wake Up Dead) et en général, les gens répondent présents car ils ne sont pas blasés comme dans les grandes villes.
L’idée cette année était de proposer un Festival qui marie Fête Médiévale et Concerts… C’est pourquoi les samedi 3 mai et dimanche 4 mai, la cour de la Cave à Musique va être totalement transformée en camp médiéval, et que l’affiche du samedi 3 mai est plus orientée black metal médiéval, avec des groupes comme ARKONA, BELENOS, SANGDRAGON et BARBARIAN PIPE BAND… Mais nous voulions aussi une journée consacrée au metal plus moderne, c’est pour ça que nous avons fait appel aux groupes VILDHJARTA, HYPNO5E, PSYGNOSIS, SCARRED et DEFEAT THE EARTH pour le 2 mai.
 

 

Le Festival de Chair et d’Acier n’a pas vocation à concurrencer les gros festivals français et européens, et à quitter la Cave à Musique, en tout cas, pas pour le moment ; qui sait ce que nous réserve l’avenir ? On n’a de toute façon pas les possibilités financières et logistiques (on a tous des boulots prenants) pour se lancer dans un festival du type Motocultor ou Sylak, pour parler de festivals à taille humaine… Pour finir, et être très honnête, si on se plante cette année, je ne sais pas si on pourra continuer à organiser des trucs à Mâcon dans l’avenir. Cette première édition est donc cruciale pour tout le monde et on compte sur le public pour qu’elle soit une réussite !

Thomas: Savez-vous que vous aurez la seule date française de la tournée printemps / été d’Arkona ? C’est un coup de chance ou bien les vignobles mâconnais sont réputés jusqu’en Russie ?

Will: Ecoute, je vais te dire un truc, la chance n’y est pour rien là-dedans : pour être sûr d’avoir ARKONA un samedi soir, au détriment des capitales ou des plus grandes villes, et pour avoir l’exclusivité dans un rayon d’au moins 250 / 300 km autour de Mâcon, on a mis le prix, tout simplement ! La négociation a été dure et très longue avec le tourneur allemand du groupe, des pros qui font tourner la moitié des groupes de metal extrême dans le monde. J’ai essuyé de leur part des refus pour d’autres groupes, je les ai envoyés chier plusieurs fois quand ils me proposaient des prix exorbitants, mais au final, après bien des prises de tête, on a réussi à dealer ARKONA pour sa seule date française cette année ! J’espère que le public sera donc au rendez-vous car j’en ai vraiment bavé pour qu’ils soient là…
 


La négociation avec les Suédois de VILDHJARTA a été plus facile mais là aussi, l’idée était de faire un coup en faisant venir en France un groupe mythique, un des leaders mondiaux du Djent, pour sa (seulement) deuxième date française de son histoire. On espère que les gens se rendent bien compte de la rareté du groupe par chez nous !
On fait aussi venir des valeurs sûres comme BELENOS, qu’on ne présente plus, HYPNO5E, qui vient d’ouvrir cette année sur toute la tournée européenne de GOJIRA, ou encore SCARRED, du Luxembourg, un groupe qui compte en ses rangs l’actuel guitariste de Satyricon

Thomas: En parlant d’événement rare, vous avez également réussi à programmer SANGDRAGON, un groupe mythique des années 90 (ex-Daemonium, ex-Akhenaton) et en plus, à leur faire jouer un véritable concert. C’est aussi à cause des vignobles ?

Will: Ah ah, des vignobles, j’en ai à 500 m derrière chez moi, ça doit être ça ! Non, et je vais être honnête avec toi et bien expliquer aux lecteurs ce qui se passe avec SANGDRAGON. Quand on a fondé Wake Up Dead asso, avec Vincent et Jérémy, hormis vouloir faire bouger les choses à Mâcon, le but était aussi d’avoir une structure capable de soutenir nos propres groupes, à savoir PSYGNOSIS et SANGDRAGON. A l’époque, je ne faisais d’ailleurs même pas partie du groupe… On est des adeptes du « Do It Yourself » et on s’est dit que de toute façon, on n’était jamais mieux servis que par soi-même. C’est pour ça que PSYGNOSIS et SANGDRAGON sont à l’affiche du Festival…
Pour revenir à SANGDRAGON, qui n’est autre que la troisième partie de la trilogie initiée dans les années 90 par Vincent Urbain sous les noms DAEMONIUM et AKHENATON, le but n’était même pas que ce soit un groupe au départ, mais la suite du projet solo de Vincent. De fil en aiguille, Vincent s’est mis à travailler avec Edouard Verneret (claviériste de FIRE WIZZARD) pour la composition et les arrangements symphoniques, a demandé à son ex-batteur, Régis Cognard, de programmer les parties de batterie, et a fait appel à moi pour la basse, pour enregistrer les pré-productions de l’album à venir, car il ne voulait plus se consacrer qu’au chant et à la compo. Quitte à vouloir faire les choses bien, on a demandé aussi à Matt Asselberghs (guitariste solo de NIGHTMARE et fondateur de FIRE WIZZARD) d’enregistrer des trucs pour nous. Petit à petit, voyant que les compos devenaient de plus en plus fortes, on s’est dit que ça serait pas mal d’en faire un vrai groupe et depuis début 2014, c’est le cas. Olivier Casula, batteur de NECROSPHERA, qui avait déjà bossé aussi avec Vincent par le passé, nous a rejoints il y a deux mois pour commencer les répètes, ainsi que Djé d’AKIRISE à la deuxième guitare rythmique, même si celui-ci ne sait pas encore s’il pourra rester dans le groupe, car il est très occupé. On ne se prend pas la tête, et on se marre vraiment bien, entre potes de Mâcon, et je peux vous dire que ça arrache ! Le niveau est élevé car on va présenter un show complet, avec un vrai chœur sur scène composé de deux nanas et deux potes pour les parties symphoniques, et un danseur de feu va aussi monter sur scène le 3 mai, sans compter Vincent qui va nous faire une démonstration d’épée médiévale sur un titre… On ne va présenter que des chansons inédites de l’album à venir, que seuls nous connaissons, mais aussi jouer des titres de DAEMONIUM et AKHENATON jamais joués sur scène, et pour cause, puisque c’était un projet solo. Et pour finir là-dessus, on va enregistrer le concert avec cinq caméras, pour faire un clip… Et qui sait ce que ce concert filmé deviendra dans l’avenir, quand on sortira l’album ? 😉
On va d’ailleurs lancer la souscription pour l’album lors du festival.
Soyez donc au rendez-vous, car vu nos emplois du temps respectifs, les concerts de SANGDRAGON resteront très rares dans l’avenir !!!

Thomas: J’ai suivi ce projet depuis l’excellent Dark Opera of the Ancient War Spirit de Daemonium, donc je ne raterais ça sous aucun prétexte !
Peux-tu nous en dire plus sur la partie non musicale du festival, à savoir la fête et les animations médiévales ?

Will: Oui ! Comme je l’ai expliqué plus haut, c’est une partie très importante du Festival ! On voulait absolument coupler musique et fête médiévale et là aussi, on ne fait pas les choses à moitié, puisque la Cour de la Cave à Musique va être transformée en camp médiéval tout le week-end, avec une décoration spéciale, des échoppes d’artisans, de la fauconnerie (avec Les Légendes d’Oisel) et une troupe de combat médiéval (la Maisnie du Chevalier Bragon) qui va en impressionner plus d’un ! Pour les avoir déjà vus en action, il vaut mieux ne pas se trouver sous leurs épées ou leurs masses d’arme quand ils bastonnent ! Les mecs et les nanas, ils ne font pas semblant ! Un conteur fantastique, Arfëll Lutin, animera aussi les allées, en dispensant moultes histoires aux badauds et aux enfants…
 


La cour de la Cave à Musique est toute de pavés recouverte, le lieu va donc parfaitement se prêter à l’exercice et le public ne risque donc pas de devoir venir avec des bottes si par malheur quelques gouttes se mettent à tomber…
 


Pour finir, j’aimerais parler du groupe italien BARBARIAN PIPE BAND, qui va ouvrir les festivités concerts du 3 mai, et qui va parfaitement faire le lien entre la Fête Médiévale à l’extérieur et le concert à l’intérieur. Ce groupe est un authentique « Pipe Band », qui ne joue donc qu’avec des cornemuses et des percussions médiévales acoustiques. S’ils n’arrivent pas trop tard d’Italie, on va leur demander de jouer un peu dehors, sur la fête, histoire de donner encore plus envie aux derniers récalcitrants d’assister au concert le soir ! 

Thomas: Avez-vous quelque chose à rajouter avant de vous lancer dans les derniers préparatifs ?

Will: Oui, déjà l’adresse ! 
Cave à Musique – 119 rue Boullay – 71000 Mâcon / 03.85.21.96.69

Ensuite, les horaires et les tarifs :
– Vendredi 2 mai : VILDHJARTA + HYPNO5E + PSYGNOSIS + SCARRED + DEFEAT THE EARTH.
Ouverture des portes 19 h, premier concert 19h30. Entrée : 19 € / 15 € pour les adhérents Luciol.
– Samedi 3 mai : ARKONA + BELENOS + SANGDRAGON + BARBARIAN PIPE BAND.
Ouverture des portes : 19h30, premier concert 20 h. Entrée : 21 € / 17 € adhérents Luciol.
– Fête Médiévale.
Samedi 3 mai, de 14 h à 19 h.
Dimanche 4 mai : de 10 h à 18 h.
Entrée : 3 €, 1 € si vous êtes costumés, gratuit – 10 ans. Strictement interdit aux animaux, à cause de la présence des rapaces sur le site, sauf si vous voulez que le Grand Duc bouffe votre caniche ! 

Important : On a mis également en place des Pass 3 jours (2 soirs de concerts + entrée illimitée à la fête médiévale), au tarif de 37 € / 31 € pour les adhérents Luciol.

Vous pourrez trouver toutes les infos, et liens de préventes sur les events suivants :
Festival de Chair et d’Acier : www.facebook.com/events/708707435815046
Fête Médiévale : www.facebook.com/events/586913504733090
Et aussi sur le site de la Cave à Musique (avec du son) :
2 mai : www.cavazik.org/?page=prog%2F2014-05-02
3 mai : www.cavazik.org/?page=prog%2F2014-05-03

On vous attend donc tous dès le vendredi 2 mai pour ce qui va être une grosse fiesta, en tout cas, un truc jamais vu sur Mâcon ! Merci à la Grosse Radio Metal pour cette interview et l’aide apportée pour la promotion de l’évènement ! Stay brutal ! m/

Thomas: Merci à vous surtout pour nous proposer un beau week-end de mai en musique ! Vous êtes la preuve incarnée que même au fin fond de nos régions, on peut organiser des gros trucs pour peu qu’on se bouge et qu’on veuille faire avancer les choses. J’ai vraiment hâte de voir et d’entendre tout ça !


Thomas Orlanth

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements