.F.O.A.D. – The Bringer of Death


Le métal français prend de plus en plus d’ampleur et les groupes ne manquent pas. Aujourd’hui c’est au tour de .F.O.A.D. (Fuck Off and Die) d’affirmer leur univers.

Originaires de Lyon, les cinq musiciens se sont formés en 2009 et proposent leur premier album, The Bringer of Death, qui a vu le jour le 31 Mars 2014 chez M&O Music. Un Death Métal aux allures Thrash prêt à vous secouer…

Pas facile de se démarquer tant les groupes de Death se bouscule au portillon, cependant F.O.A.D ne s’engouffre pas dans la brèche pour faire de la figuration. Autant dire que ce premier opus n’est pas de tout repos et annonce une guerre sans précédent ! Directement baigné dans une atmosphère brute et directe, on peut apprécier la colère des guitaristes à travers des riffs méchants et francs ! Leur patte Thrash est indéniablement la clé de voûte d’une efficacité redoutable. Notre groupe Lyonnais n’hésite pas à provoquer des cassures de rythme très bien emmenées avec un batteur en pleine forme qui s’offre également des moments de folie à coup de double pédale. Et ça tue ! C’est véritablement un coup de poing dans la figure, c’est frais et cela fait du bien !

Une musique bien punch qui a son lot de violence, avec un chant très hargneux confortant un esprit Grind bien huilé. The Bringer of Violence est réellement intéressant il est simple, plein de volonté et possède une identité pas forcément évidente au premier abord. Mais il y’a des albums que l’on met du temps à apprécier parfois. C’est le charme de la musique. Bref, cet opus s’adresse aux amateurs de Thrash et de violence.
 


Quelqu’un en train de vomir ? Un gosse en train de crier sa rage ? Oui nos lyonnais ont de l’humour, un humour qui n’est pas sans rappeler un certain Ultra Vomit. Cela reste malgré tout un album sérieux, bien travaillé et incroyablement efficace ! Si vous voulez en profitez un maximum ce n’est pas le moment de vous faire un torticoli. Ils se font plaisir et ça se sent ! F.O.A.D fait du rentre dedans et ils ont bien raison.

D’autre part, le son général est plutôt grassouillet avec une touche de lourdeur très appréciable. Dans un style où l’on peut vite devenir brouillon, les français tirent leur épingle du jeu par une certaine diversité pas forcément évidente mais bien présente. Ils ont su trouver un équilibre entre brutalité, efficacité et originalité. Et comme un bonus nous pouvons apprécier des moments de solos courts mais rudement bons !

Ils cassent la monotonie pour proposer des morceaux différents et dans un esprit commun.

F.O.A.D est donc un groupe à surveiller de très très prêt car, avec ce premier album, ils comptent bien tout renverser sur leur passage. Lyon est réellement un vivier à talent qui a donc donné naissance à ce petit joyau. The Bringer of Death est un album sincère et qui ne tergiverse pas. De bons débuts pour ce projet extrêmement prometteur.

Gros coup de cœur pour la chanson « Colossus Down » ! La deuxième compo permet à l’album de plonger directement l’auditeur dans son antre !
 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements