Lezard’Os : Jour 1 (08.05.2014)

« Growling in the rain »
 

Petit festival champenois qui tente sa première journée en plein air, le Lezard’Os Metal Fest commence en demi-teinte. Malgré la bonne volonté des organisateurs, le cadre bucolique sympathique (et la pluie qui va avec) et la programmation allêchante, cette première journée n’attire que peu de monde. Pourtant, les groupes présentés valaient le détour.

Metal Battle

Le festival commence avec la Metal Battle, qui oppose quatre groupes français. Le groupe sélectionné par le jury emporte le droit de jouer au Wacken Open Air, plus important festival metal européen. Le gagnant de cette compétition est Backdown, groupe alpin qui navigue quelque part entre le thrash metal et le death metal et qui a su faire part aux quelques spectateurs présents de riffs sympathiques.

Backdawn

Parmi les autres groupes en lice, on retrouve notamment, Lutece, vainqueur du headbang contest 2013, qui lui avait valu une place au festival Motocultor la même année. Le groupe a su présenter un set black metal burné et efficace. On retrouvait également le groupe de metal moderne Sweetest Delivery et le groupe de rock rouennais Needlestill, qui faisait figure d’ovni dans cette journée très portée sur le metal extrême.

Lutece

Extrême à la française

Sur les dix autres groupes présents le jeudi 8 mai au Lezard’Os Metalfest, sept groupes français étaient présents. On y retrouvait notamment Mortuary, groupe de Nancy qui fête cette année ses 25 ans d’existence et qui a pu exciter le public en un peu moins d’une heure de set, avec un frontman, Patrick, très chaleureux avec le public bien décider à mosher comme il se doit.

Mortuary

Setlist de Mortuary

Create/Eradicate
The Memory Erasing Dreams
Negative
Yesterdead (new song)
Cubikophrenic Delirium
Televiolence
Organ
Exit
Uprooted
Morbid Existence
G.O.D.
E.N.D. (Evolution Throught Dead-End)

Shredding Sanity

Dans une frange plus mélodique du death metal, on retrouvait Shredding Sanity, qui s’inspire des Finlandais de Children of Bodom sans pour autant les singer, en y ajoutant une touche de modernité et des duels de solos sympathiques. On reste dans la modernité avec Kam Talium, groupe de death metal moderne avec quelques influences thrash, qui saura exciter le public avec sa reprise de « Hammer Smashed Face », gros hit de Cannibal Corpse.

Diary of Destruction

On part ensuite vers le metalcore avec les Lillois de Diary of Destruction, qui ne s’éloignent pas trop du death metal mélodique avec un growl puissant de la chanteuse Audrey, qui pousse aussi quelques notes en chant clair. En revanche, on saute à pieds joints dans le metalcore pur et dur avec The Betrayer’s Judgement et son duo de chanteurs qui ne lésine pas sur les effets vocaux. En milieu d’après-midi, on se retrouve avec un véritable ovni en cette journée extrême, le groupe de heavy metal Ghord, qui a quand même su taper du poing sur la table avec un bon chanteur.

Ghord

Le death perd la tête

La tête d’affiche de cette première journée du Lezard’Os Metalfest est le groupe Polonais Decapitated, qui revient en France avec un set bien plus conséquent que celui qui lui avait été alloué en première partie de Children of Bodom en fin 2013. Malgré la bruine permanente lors de son set et les soucis techniques (notamment lors de « Ways to Salvation »), le groupe arrive malgré tout à faire bouger du monde avec son death metal efficace et destructeur. L’implication des musiciens et la proximité du chanteur Rafal Piotrowski avec le public ont fait la différence.

Decapitated

Setlist de Decapitated 

Lying and Weak
Day 69
Post(?) Organic
A View From a Hole
404
Pest
Homo Sum
Carnival is Forever
Flash-B(l)ack
Way to Salvation
Spheres of Madness

Ce n’était pas le cas du groupe hollandais Pestilence juste avant, qui en a déçu plus d’un dans le public. Si le son était massif et que les fans ont pu retrouver leurs classiques comme « Devouring Frenzy » ou « Horror Detox », le groupe était froid et statique au possible, avec un frontman, Patrick Mameli, très peu communicatif.

Pestilence

Setlist de Pestilence

Intro
Obsideo
Neuro Dissonance
Echoes of Death
Displaced
Prophetic Revelations
Horror Detox
Amgod
Laniatus
Devouring Frenzy
Soul Search
Necro Morph
Hate Suicide
Super Conscious
Sinister
Aura Negative
Resurrection Macabre
Twisted Truth

Le groupe qui les accompagnait en tournée et qui a joué en milieu de journée était le groupe britannique Ancient Ascendants. Avec son death old school massif, le groupe a su convaincre les quelques courageux présents qui ont su braver la pluie pour apprécier leur gros set.

Ancient Ascendant

 
Photos : © 2014 Elie Lahoud-Pinot.
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements