Tanzwut – Eselsmesse


Avez-vous envie de faire la fête ? Parce que disons que si vous avez plus envie de boire un chocolat au coin du feu en lisant l'histoire de Chtulhu, oubliez. Pensez bières, banquets avec de la barbaque à foison et danses folkloriques parce qu'on s'attaque là à Tanzwut.

Il faut ajouter à cette ambiance folk une touche de modernité avec des pointes electro et vous avez le mélange parfait.

Mais comment réllement résumer ce groupe ? C'est simple, prenez du Corvus Corax et ajoutez-y de l'electro. Pourquoi prendre Corvus Corax en exemple ? Simplement parce que ce sont les mêmes membres qui jouent dedans, pardi ! Le groupe a été crée en 1996 très certainement pour pouvoir dissocier le côté folk et néo-médiéval de Corvus Corax de leur Metal aux sonorités folk et electro, bien plus sombre que le grand-frère. Nos petits allemands de Tanzwut a sorti ce qui est déjà à son sixième album, sorti le 6 Juin 2014 sous le très beau nom de Eselsmesse.

Même si la formation ajoute des sonorités bien différentes à Corvus Corax, on y retrouvera toujours cette influence principale, ne donnant à cet opus que très peu d'intérêt. Non pas que ce soit un mauvais disque en soi, mais contrairement à leur deux premiers essais Tanzwut et Labyrinth Der Sinne qui apportaient une nouvelle dimension au brulôt, le septette aura ici tendance à trop être dans l'ombre de Corvus Corax. Ce qui est dommage car ces sonorités industrielles et glauques, mêlées à un metal lourd et des musique folkloriques n'est, au départ, pas une mauvaise idée. Cependant le groupe aura tendance à jouer la facilité sur cette offrande en s'inspirant trop de son alter-ego.
 


Cela ne nous empêchera pas de headbanguer devant son petit écran en entendant des titres comme "Asinum Chorum" ou "Lux Hodie" ou de chanter sur "Unsere Nacht". Mais quel dommage de se rendre compte que la plupart de ces morceaux auraient très bien pu se retrouver sur une oeuvre de Corvus Corax. A l'inverse, le disque proposera un panel assez linéaire de chansons comme "Orientis Partibus" et bien d'autres, qui ne sont pas d'un grand intérêt et dont on aurait bien pu se passer, ou encore de morceaux comme "Saturnalia", un peu dans le style gigue, très plat et redondant (même si une gigue à la base c'est redondant, mais ça reste un minimum festif).

La galette en elle-même n'est pas mauvaise, mais ce n'est pas à proprement parler du Tanzwut comme on aurait pu apprécier à l'époque et on ne retiendra malheureusement que cette absence d'electro quasi-permanente qui faisait tout le charme et l'originalité des allemands. On les retrouve avec parcimonie, mais cette retenue enlève tout l'intérêt du disque voir même du combo. Du coup on pourrait presque ranger Eselsmesse dans la catégorie Metal Folk basique avec beaucoup de ses confrères. Quel intérêt de copier / coller ce qui est fait chez ceux dont j'ai déjà trop cité le nom ?

Au final, les compositions sont correctes, assez riches, bien executées, mais nous avons perdu l'originalité même du groupe, ce qui est dommage. On retiendra aussi que cet album est un peu linéaire et beaucoup de pistes n'apportent pas vraiment de matière à se réjouir. Quelle déception pour les fans du genre. Il vaudrait mieux pour eux qu'ils se mettent dans l'ombre quelques temps afin de pouvoir redonner une véritable identité à leur musique.

Cela doit être la chronique la plus courte que j'ai écrit jusqu'ici tant il n'y a rien à ajouter. Pour la note, j'ai opté pour un poil en dessous de la moyenne, simplement parce qu'on ne pourra pas enlever la maitrise au septette de leurs compositions et de leurs instruments, mais ils perdent tout en enlevant la seule pointe de personnalité qui pouvait les différencier d'autres groupes du même genre.
 


Tracklist

01. Intro
02. Asinum Chorum
03. Der Eselskönig
04. Saturnalia
05. Lux Hodie
06. Rhoslese
07. Unsere Nacht
08. Siria
09. Gregis Pastor Tityrus
10. Par Deus
11. Orientis Partibus
12. Briesel Occultum
13. Zieh Mit Mir

4.5/10

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 4 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Corvus Corax – Gimlie

Corvus Corax – Gimlie

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements