Arch Enemy à  L’Etage de Rennes (02.06.2014)

Quatre vidéos promo dont trois clips, un nouvel album, une énorme tournée entre l'Europe et les Etats-Unis (dont plusieurs dates dans toute la France)... C'est un sacré chalenge pour Alissa White-Gluz et ses nouveaux compères d'Arch Enemy ! Et pour couronner le tout, c'est l'énorme pression de reprendre le flambeau d'un des plus grands groupes de Death Metal Mélodique laissé par Angela Gossow qui pèse sur ses épaules. Combien de fois m'a-t-on demandé (avec beaucoup d'appréhension) : "alors, ça vaut quoi Arch Enemy avec la nouvelle recrue ?"... Réponse à la fin de ce live report !

Malgré la date du concert qui tombe un lundi, quel bonheur de s'y rendre en plein centre-ville de Rennes ! A peine sorti du boulot, rendez-vous donc à L'Etage, salle bien connue du public Garmonbozia où s'était notamment déroulé les 15 ans de l'association. L'affiche est plutôt spéciale ce soir : du "Dark Metal Opera" de Mylidian au Brutal Deathcore de Deep In Hate, le fossé est plutôt impressionnant...

La soirée débute donc avec Mylidian, formation qui m'est totalement inconnue. La première chose qui saute aux oreilles est la voix masculine, clairement mise en avant dans le mix de ce soir. Mélange entre chant clair narrant des histoires qui sembleraient se vouloir épiques, et chant death plutôt faiblard, la première impression est mauvaise. Les guitares sont très en retrait, favorisant les nombreuses nappes de claviers. Globalement, c'est malheureusement un peu mou et pas suffisamment en place pour renvoyer une image professionnelle, tandis que le chant nous lasse au fil du temps. Le point positif aura été la belle voix de Chaos Heidi lors de ses montées lyriques. Pour le reste, j'ai pu apprécier le travail appliqué de l'ingé lumières de la soirée.

Mylidian

Obligés d'aller se restaurer à un moment ou à un autre, nous sommes parti dès la fin de Mylidian. Notre retour tardif ne nous aura pas permis d'apprécier le set entier de Deep In Hate. Ceci dit, quelle claque à notre retour ! Loin d'être un fan du genre, les (malheureusement) deux seuls morceaux auxquels nous avons assisté envoyaient une pêche incroyable ! Passé la surprise, le groupe nous a prouvé en quelques minutes qu'il savait accrocher son public (déjà très nombreux et très en forme) et renvoyer une image très pro. Agacé par les nombreux groupes du genre qui se ressemble, j'ai trouvé en Deep In Hate plus de personnalité et de profondeur dans la composition, notamment un côté très sombre, souvent absent dans le genre. Nous regrettons amèrement d'avoir été absent le pour le reste du set, et nous espérons vivement les revoir !

Deep In Hate

Arrive le moment tant attendu... Les drapeaux à l'éfigie d'Arch Enemy sont installés sur la scène, tandis que le public discute du meilleur album de la formation et pronostique sur la setlist de ce soir. Les avis sont partagés sur les derniers extraits du nouvel album, mais aussi et surtout sur Alissa, la nouvelle front-man. Certains connaissaient ses talents dans The Agonist, d'autres ont leur avis déjà pré-fabriqués. Bref, tout le monde se pose la même question...

Arrive un sample de claviers annonçant "Enemy Within". Le plublic, enthousiaste, attend surtout de voir arriver Alissa ! Mais passé la première chanson, les sceptiques auraient tort de camper sur leurs position. La petite nouvelle est impressionnante : s'appropriant rapidement la scène, elle donne de la voix et reste fidèle aux chansons du groupe. Québécoise, elle en profite pour parler en français avec le public, annonçant "Ravenous" en précisant qu'il s'agit là de son album préféré de la formation.

Arch Enemy

En effet, avant d'être chanteuse d'Arch Enemy, elle était évidemment une grande fan du groupe. On sent en elle une grande motivation, mais également un hommage à toute la période Angela. Son attitude est très positive : elle est souriante et échange beaucoup avec le public. Elle a l'air très reconnaissante de l'accueil que lui a réservé le public rennais de ce soir. C'est d'ailleurs la première fois qu'elle vient chanter ici, à Rennes ! En comparaison (obligatoire) avec Angela, Alissa se montre plus avenante tout aussi triomphante, mais reste humble.

Arch Enemy

A côté, Michael Amott et ses collègues envoient du bois sans qu'un brin de nostalgie ne vienne gâcher la fête. Les tubes s'enchaînent, évidemment, et pour la plupart, les images des clips et les paroles s'affichent sur les draps blancs et rouges à l'arrière de la scène. Evidemment, les musiciens sont rôdés, et nous auront droit aux habituels (mais toujours aussi sympa) solos de Daniel, de Michael, mais aussi de Nick ! Mention spéciale d'ailleurs pour lui, arrivé dans la bande en 2012, qui assure un max !

De "My Apocalypse" à "No Gods, No Masters" en passant par "Bloodstained Cross", le groupe assure l'efficacité de son set et va jouer un long moment, rallongé notamment par un rappel comportant pas moins de cinq chansons dont "Yesterday Is Dead And Gone" et "Nemesis".

Arch Enemy

Arch Enemy n'a définitivement plus besoin de prouver son efficacité en live. Malgré le changement de line-up qui en avait fait trembler plus d'un, le groupe est toujours aussi sympathique, triomphant, carré, accrocheur... C'est une fois de plus un plaisir, mais aussi un grand soulagement de les avoir vu en pleine forme ce soir là ! La machine n'est pas prête de s'arrêter...

Setlist :

Tempore Nihil Sanat (Prelude in F minor)

Enemy Within
War Eternal
Ravenous
Revolution Begins
My Apocalypse
You Will Know My Name
Bloodstained Cross
Drum Solo
Under Black Flags We March
The Day You Died
Dead Eyes See No Future
As the Pages Burn
No Gods, No Masters
Solo de guitar de Nick Cordle/Intermezzo Liberté
Dead Bury Their Dead
We Will Rise

Rappel :

Khaos Overture
Yesterday Is Dead and Gone
Blood on Your Hands
Snow Bound
Nemesis
Fields of Desolation
 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements