Trivium au Hellfest 2014

Vendredi : 17h50, Mainstage 2

Incursion mélodique dans une journée thrash

Après la déferlante thrash/punk sur la Mainstage 2, place au groupe de metal moderne et mélodique Trivium, qui a changé son horaire de passage la veille. Le groupe américain jure un peu au milieu de tous ces groupes qui ne jurent que par le metal old school (bien que certains se soient formés après Trivium) mais arrive malgré tout à réunir un public conséquent en cette après-midi ensoleillée.


Trivium

Dans un décor qui reproduit la pochette du dernier album en date, Vengeance Falls, Matt Heafy et sa bande ont 50 minutes pour présenter leur musique au Hellfest. Le groupe met en avant ses deux derniers albums, Vengeance Falls et In Waves, avec trois titres de chaque. On retrouve ainsi les singles accrocheurs "Strife" et "Built to Fall", mêlés à quelques titres plus anciens, comme "Dying in your Arms" et "Down from the Sky", devenus indispensables dans les sets de Trivium.

Le public est conquis, mais ce n’est pas gagné d’avance. En effet, le groupe souffre d’un son mal réglé en début de set, si bien que les guitares sont très peu audibles et il faudra attendre le titre "Strife" pour avoir des conditions sonores correctes. On remarque que les musiciens sont particulièrement carrés, avec Matt Heafy et Corey Beaulieu qui se renvoient bien la balle à la guitare.

Trivium

Côté voix, Matt Heafy est en forme et reste principalement en chant clair pendant l’ensemble du set, épaulé par Corey Beaulieu pour les growls et le bassiste Paolo Gregoletto pour les harmonies vocales. En tant que frontman, il communique souvent, présente clairement les titres joués et ne manque pas de motiver et de féliciter les metalleux qui se sont mobilisés pour voir Trivium.

Ces derniers sont d’ailleurs toujours en forme et n’hésitent pas à scander les refrains et à bouger aux adresses du frontman. Trivium aura même droit à un wall of death pendant la chanson finale du  set : "In Waves".

Trivium

Bénéficiant d’un nouvel horaire stratégique, Trivium a pu donner ce qu’il fallait pour faire un set efficace avec un public encore bien en forme, et ce malgré les problèmes de son. Cela peut augurer du meilleur pour les prochaines dates du groupe en tête d’affiche.

Setlist :

Divinity I [sur bande]

Brave This Storm
Built to Fall
Strife
Black
Anthem (We Are the Fire)
Dying in Your Arms
Through Blood and Dirt and Bone
Down from the Sky
Capsizing the Sea [sur bande]
In Waves

One Winged Angel (Metal version) [sur bande]

Photos : © 2014 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.
 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements